L'Enigme Bogdanoff
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 avr. 2016

Macron, de Castries, Bilderberg... et les citoyens

L'annonce de la création récente par Emmanuel Macron du mouvement politique « En marche » fait le tour des médias. Mediapart rapporte que le nouveau mouvement a pour adresse légale le domicile du directeur de l'Institut Montaigne, think tank présidé par le PDG d'AXA Henri de Castries. Mais on oublie en général de souligner que de Castries est aussi l'actuel président des rencontres de Bilderberg.

L'Enigme Bogdanoff
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le livre L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque, novembre 2015) comporte une recherche et une réflexion globales dépassant le « cas particulier » des frères Bogdanoff. C'était la seule manière d'aborder avec fiabilité ce type d'affaire et de susciter une réflexion vraiment utile. Une telle exigence d'applique également à bien d'autres situations.

S'agissant d'Emmanuel Macron, peut-on ignorer le fait que la création de son mouvement intervient moins de deux ans après sa participation à la rencontre de Bilderberg de 2014 ? Quant au directeur de l'Institut Montaigne, dont le domicile héberge le mouvement  « En marche », d'après Mediapart et d'autres médias, force est de constater qu'il a à son tour participé à la rencontre de Bilderberg de juin 2015, http://www.bilderbergmeetings.org/participants2015.html .

Mais ce n'est pas tout : le président de l'Institut Montaigne et PDG d'AXA Henri de Castries est en même temps le président des rencontres de Bilderberg. C'était déjà le cas en 2014, lorsque Macron y a été invité et a participé à la rencontre (29 mai - 1er juin).

Dans un commentaire à l'article de Laurent Mauduit « Le patronat héberge discrètement Emmanuel Macron », https://www.mediapart.fr/journal/france/070416/le-patronat-heberge-discretement-emmanuel-macron , j'écris :

Voir, plus bas, le commentaire du collectif Indépendance des Chercheurs sur Macron, de Castries et Bilderberg. Membre du collectif, je souscris entièrement à ce rappel.

Dans mon livre L'Enigme Bogdanov, au delà de l'affaire des frères Bogdanoff, j'ai examiné son contexte institutionnel, social et historique. Beaucoup de choses ne vont vraiment pas, et le bruit fait autour des thèses des Bogdanoff (des thèsards précaires qui ont travaillé pendant une dizaine d'années de manière bénévole et en sont sortis endettés jusqu'au cou) a dans la pratique étouffé des problèmes bien réels et graves.

De même, s'agissant de Macron et de l'actuelle politique gouvernementale, il paraît indispensable d'examiner entièrement le contexte global.

Et pourquoi Henri de Castries quite-t-il le poste de PDG d'AXA ? Voir, par exemple, cette info récente :

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/coup-de-theatre-chez-axa-22-03-2016-5648139.php

qui se termine avec ce commentaire :

Petite anecdote : issu de la même promotion (Voltaire) que François Hollande à l'Ecole nationale d'administration (ENA), Henri de Castries n'a pas manqué, dimanche soir, de prévenir l'hôte de l'Elysée de son départ d'Axa.

(fin de citation)

[fin de mon commentaire]

A son tour, le collectif Indépendance des Chercheurs rappelle :

Vous oubliez ou ignorez tous, Mediapart compris, que le président de l'Institut Montaigne et PDG d'AXA Henri de Castries est également l'actuel président des rencontres de Bilderberg :

http://www.bilderbergmeetings.org/steering-committee.html

Steering Committee

Chairman

Henri de Castries
Chairman and CEO, AXA Group

(...)

(fin de citation)

De son côté, Macron avait déjà participé à la rencontre de Bilderberg de 2014 avec Henri de Castries comme président :

http://www.bilderbergmeetings.org/participants2014.html

Cordialement
Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
https://blogs.mediapart.fr/scientia

[fin du commentaire d'Indépendance des Chercheurs]

Voir aussi l'article d'il y a trois ans d'Indépendance des Chercheurs « La Commission Trilatérale, réunie à Berlin : qui en parle ? », https://blogs.mediapart.fr/scientia/blog/170313/la-commission-trilaterale-reunie-berlin-qui-en-parle

Que penser de cet ensemble de données ? A chacun de s'en faire une opinion, mais la situation semble en tout cas mériter une enquête et une réflexion approfondies.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Guerre en Ukraine : le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa