L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

310 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 déc. 2022

L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

Calendrier de l'avent : 4/25 Pagnolesque

Chapô à Pagnol

L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans ce calendrier de l’avent 2022, il y aura des écrivains déguisés en adjectifs. Ils se sont fait des noms tout seuls. On en a fait des adjectifs. Un inventaire à la Prévert avec ses ratons-laveurs. Tout ça pour patienter avant de se voir offrir des livres à Noël.

Studio Harcourt

Marcel Pagnol (1894-1975), cinéaste et écrivain illustre.

Pagnolesque est un adjectif qui semble manquer de sérieux. Il sent la galéjade.

L’adjectif est en marcel et joue à la pétanque sur la place du village. Le chapeau à cause du soleil. Il joue à la pétanque et à la mauvaise foi.

C’est pagnolesque. Ave Caesar ? Non, Avé l’assent ! On n’est pas ému, mais Raimu. C’est drôôôle. C’est de l’émotion avec emphase, voix qui claironne, qui tonitrue. Mais quand elle baisse d’un ton (voire de deux trois), qu’est-ce que c’est émouvant !

Sous ses grands airs, ses grandes poses, c’est un petit monde. Avec son instituteur, son curé, ses notables, ses scènes de chasse, avec ses belles bartavelles. On entend les cigales. On parle beaucoup de l’enfance. Avec ses moulins à parole à la faconde pagnolesque. On connait tout le monde par son prénom : Marius, Fanny, César,…

Un folklore.
Jean de Florette. Manon des Sources.
Un temps lointain où l’eau est cruciale… Tiens, d’actualité. D’actualité pagnolesque ?


Aujourd’hui, il y a des figures, des décors pagnolesques. La truculence, la volubilité des noms qu’on croirait inventés pour qualifier l’adjectif pagnolesque (quand le nom qualifie l’adjectif, on en perdrait presque son latin que l’on retrouve vite avec Pagnol, amateur de langues anciennes).

Souvent le pagnolesque est frelaté. Ce n’est pas Pagnol qui est dépassé. C’est la truculence mal définie que l’on confond avec une vulgarité clanique, parfois un peu maffieuse (il faut se méfier de Pagnol, parfois il se fâche : À la hache de Marcel Pagnol).

L’avantage avec pagnolesque, c’est qu’il est épicène, c’est-à-dire qu’il a la même forme au masculin et au féminin.
Féminin ? Oui, il n’y a pas que Dante, Balzac, Faulkner, Pagnol…des autrices ont, elles aussi, donné naissance à des adjectifs. Autrice à suivre, pour le 5/25.

3/25 Faulknérien

2/25 Balzacien

1/25 Dantesque

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte