Les infiltrés

Collectif d'infiltrés

Sa biographie
Nous construisons un réseau d’ « Infiltrés » : en deux mots, nous sommes issus des grandes écoles, nous évoluons dans des milieux privilégiés, mais nous dénonçons les politiques néolibérales en cours depuis 40 ans et souhaitons nous engager pour une autre société (résolument à « gauche »), la nôtre étant confrontée à une urgence sociale et climatique. En savoir plus sur notre site : http://infiltres.fr
Son blog
47 abonnés Le blog de Les infiltrés
Voir tous
  • Nous, cadres sup, voterons Mélenchon

    Par
    Le collectif « Les Infiltrés » regroupe des cadres supérieurs, hauts fonctionnaires, magistrats, consultants, convaincus que la poursuite des politiques néolibérales que proposent Macron ou ses variantes plus ou moins xénophobes, nous conduit droit dans le mur. L'élection présidentielle de 2022 offre une opportunité de bifurquer vers une société plus juste et écologique : le vote Mélenchon.
  • Regarder en face le monde d'après

    Par
    [Archives] Les réflexions d'un infiltré sur les conditions de réalisation d'un monde d'après plus respectueux de l'humain et des écosystèmes. Une invitation à prendre la mesure des forces de rappel du système qui ont fait échouer 40 ans de social-démocratie et à adopter une pensée radicale remettant en question les structures capitalistes.
  • Et on monte le son !

    Par
    La fête était belle, tout le monde était great again. Jusqu'au bout, on s'est rêvé en guide de vie, libre et léger. En chef de meute invincible, de coup de bluff en coup de force. Hardcore. Mais la lumière crue s'est rallumée, la tête a bourdonné. Et le roi est nu. Et le roi est nulle part. C'est le moment de prendre les platines et de changer de set. Pour envoyer le son de grâce.
  • L'heure de la pause

    Par
    On entend dire que nous serions en mesure de lutter contre le changement climatique si l’on appliquait la même méthode que contre le Coronavirus. Vraiment ? C'est en tout cas l'occasion de faire une pause, et de poser quelques questions
  • Le baccalauréat: quand disruption rime avec démolition

    Par
    Vous n'avez pas suivi de près la réforme du Bac et les fameux E3C ? Nous vous proposons un témoignage pour tout comprendre et réaliser l'ampleur du désastre : « on tient dans ce nouveau ratage industriel l’essence de la méthode de gouvernement macroniste, un condensé de jusqu’au-boutisme, d’incompétence et une volonté de transgression puérile ( ”dépoussiérer le bac” ) »