Les infiltrés

Collectif d'infiltrés

Sa biographie
Nous construisons un réseau d’ « Infiltrés » : en deux mots, nous sommes issus des grandes écoles, nous évoluons dans des milieux privilégiés, mais nous dénonçons les politiques néolibérales en cours depuis 40 ans et souhaitons nous engager pour une autre société (résolument à « gauche »), la nôtre étant confrontée à une urgence sociale et climatique. En savoir plus sur notre site : http://infiltres.fr
Son blog
28 abonnés Le blog de Les infiltrés
Voir tous
  • Le baccalauréat: quand disruption rime avec démolition

    Par
    Vous n'avez pas suivi de près la réforme du Bac et les fameux E3C ? Nous vous proposons un témoignage pour tout comprendre et réaliser l'ampleur du désastre : « on tient dans ce nouveau ratage industriel l’essence de la méthode de gouvernement macroniste, un condensé de jusqu’au-boutisme, d’incompétence et une volonté de transgression puérile ( ”dépoussiérer le bac” ) »
  • La décennie 80, tournant libéral et fin de la politique

    Par
    Pour bien comprendre la période actuelle, il est important de replonger dans la décennie 80, celle du grand tournant libéral, celle aussi de la naissance de la pensée unique et des discours sur la fin de la politique, voire même de l'Histoire. Pour cela, retour sur une série d’émissions passionnantes de Là Bas Si J’y Suis avec Lordon, Halimi et Cusset.
  • Pain in the nasse

    Par
    La manifestation du 16 novembre, date anniversaire du mouvement des gilets jaunes, a été annulée à cause du chaos qui régnait place d'Italie. Une journée "émaillée d’incidents en marge de la manifestation" (sic). Les témoignages de 3 polytechniciens gilets jaunes, que nous publions ici, donnent une vision bien différente qui interroge la stratégie de maintien de l'ordre du gouvernement.
  • La fabrique de la pensée unique en économie

    Par
    Il est toujours étonnant de constater l’unanimité d’une majeure partie des « élites » sur les sujets économiques. Le raisonnable, le pragmatique, semblent ne trouver leur réalisation que dans l’extension du marché, la mise en concurrence ou la mondialisation. Mais le témoignage d’un jeune polytechnicien terminant sa formation d'économiste nous permet d’y voir plus clair.
  • Où sont les 29% ?

    Par
    29% des cadres et des professions intellectuelles supérieures soutiendraient les gilets jaunes. Le collectif des infiltrés ne veut y voir qu'un début.