Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

181 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 oct. 2020

Marche des Sans-Papiers: 4 marches en route vers l'Elysée!

C'est la deuxième phase de la marche nationale des Sans-Papiers. Aux marches de Montpellier, Marseille et Grenoble qui manifestent ce samedi à Lyon se joignent des marches qui partent de Lille, Rennes et Strasbourg. Plus de 200 Sans-Papiers vont marcher. Rendez-vous le 17 octobre à Paris pour aller en manifestation vers l'Elysée ! Ci-dessous infos et vidéos.

Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce week-end la marche partie de Marseille et Montpellier le week-end du 19 septembre fait étape à Lyon où elle est rejointe par la marche partie de Grenoble le 29 septembre. Une manifestation a lieu ce samedi à Lyon. Et près de 100 marcheurs et marcheuses sans-papiers vont entamer la deuxième partie de la marche vers Paris. (Ci-dessous quelques vidéos)

Et trois autres marches démarrent ce week-end, de Lille, Strasbourg et Rennes avec des manifestations dans chacune de ces villes.

Pour soutenir cette marche et mobiliser pour la manifestation du 17 octobre à Paris une manifestation a lieu ce samedi à Bayonne, une chaîne humaine devant le Centre de rétention à Toulouse, des tournées dans les campements de migrantEs et foyers autour de St Denis, et une déambulation dimanche dans le 18è arrondissement à Paris…

Plus de 200 sans-papiers vont marcher ces prochains jours traversant viles et villages. Les marcheurs et marcheuses seront accueilliEs par des dizaines de réseaux de solidarité.

Des cars s’organisent en provenance de nombreuses villes pour monter à Paris le samedi 17 octobre.

Plus de 250 structures très diverses (locales ou nationales, collectifs et comités, associations, syndicats, organisations politiques) soutiennent déjà la marche. Un communiqué intersyndical de soutien a été diffusé ce vendredi.

Il s’agit d'amplifier l'écho et d'assurer que l’accueil des marches et la manifestation vers l’Elysée soient massifs. Il faut que devienne incontournable le message porté et exprimé dans une lettre qui a été envoyée à Emmanuel Macron : « Nous voulons l’égalité, simplement l’égalité. Et vous ? »

On compte sur vous !

Samedi 17 octobre

Pour assurer la lutte contre la propagation du virus (masques et gel seront disponibles) l’entrée des marches dans Paris se fera en cortèges partant de trois portes différentes pour converger vers République.

Les détails de la constitution des cortèges de la manifestation vers l’Elysée seront communiqués ainsi que les points pour l’arrivée des cars venant des régions.

10H00 : Cortèges d’entrée des marcheurs et marcheuses dans Paris

3 points de rendez-vous

- Porte de la Chapelle

- Porte de Vincennes

- Porte d’Italie

Convergence à République

14H00 : Manifestation vers l’Elysée

Départ de la Place de la République

Suivi des étapes

https://marche-des-sans-papiers.org + fb Marche des Solidarités

Aide au financement

Les besoins sont bien sûr très importants (Masques et gel pour lutter contre la propagation du virus, camions et essence pour logistique des différentes marches, équipement de base des marcheurs et marcheuses, matériel de mobilisation, transports de retour des marcheurs et marcheuses…)

Soit par versement sur cagnotte en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/ssqm0lal

Soit par chèque au nom de FASTI-Marche des Sans-Papiers adressé à Fasti, 58 rue des Amandiers, 75020 Paris.

Pour la transparence un bilan sera publié des entrées et dépenses.

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidarites/blog/180920/marche-des-sans-papiers-lettre-emmanuel-macron

Appel et signataires

https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidarites/blog/170720/acte-3-des-sans-papiers-marche-vers-lelysee

Communiqué intersyndical

https://solidaires.org/Soutien-intersyndical-a-la-marche-nationale-de-Sans-Papiers

https://www.cgt.fr/comm-de-presse/soutien-intersyndical-la-marche-nationale-des-sans-papiers

Tracts et affiches

Pour la région parisienne des tracts et affiches sont disponibles au siège de l’Union syndicale Solidaires, 31 rue de la Grange aux Belles (métro Colonel Fabien)

Des rendez-vous ce week-end

Samedi

LYON : Manifestation à 15h place Bellecour

LILLE : Départ de la marche de Lille (place de la République) à 13h et passage par le CRA de Lesquin

RENNES : 10h place Hoche : Rassemblement et manifestation avec les marcheu.r.ses et marcheuses jusqu’au parc des Gayeulles puis 13h départ de la marche

STRASBOURG : Rassemblement Place Kléber à 9h pour le départ de la marche

TOULOUSE à 15h : Chaine humaine devant le CRA (avenue Latécoère, Cornebarrieu)

HENDAYE : 11h : Rassemblement et prises de parole devant le CRA d'Hendaye (1 rue Joliot Curie)

BAYONNE : 16h : Manifestation Esplanade Roland Barthes, Bayonne

Dimanche :

PARIS 18è : 11H00 déambulation – départ métro Marx Dormoy

Marche Nationale Des Sans Papiers : Chapitre 1 : Marseille © Marche Nationale Des Sans Papiers
Marche Nationale Des Sans Papiers : Chapitre 2 : Lauris - Avignon © Marche Nationale Des Sans Papiers
Marche des solidarités - Etape La Voulte Valence - Dimanche 27 septembre © Voies Libres Drôme
Une marche des sans-papiers à travers la France pour dénoncer leur précarité administrative © franceinfo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni
Journal
Le Balkany catalan dort en prison
Mis en examen en mai dernier pour « extorsion en bande organisée », le maire (DVD) du Barcarès Alain Ferrand a été écroué mardi pour avoir violé de façon répétée son contrôle judiciaire.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette