Dictionnaire de l’état d’urgence sanitaire (3ème édition)

« Un écrivain passe toute sa vie à voyager au cœur de la langue, tentant de minimiser, si ce n'est d'éliminer la distance entre la langue et la pensée. Mais [pour les États et les entreprises], l'unique objet de la langue est de masquer les intentions ». Arundhati Roy, La réincarnation de Rumpelstiltskin.

Admirable - « Nos soignants » le sont. Point n’est besoin d'augmenter leur salaire puisqu'il suffit de les admirer.

Annonce / annoncer - Les Autorités annoncent régulièrement que le Grand Épidémiologiste fera prochainement des annonces. Le moment venu, pas avant.

Cap - Nous ne cessons de « passer » ou de « franchir » des caps. Parfois, il arrive que l’on « retrouve » un cap sans l’avoir jamais perdu bien évidemment. Attention, comme les trains, un cap peut en cacher un autre.

Décider - Verbe que le Grand Épidémiologiste ne sait conjuguer qu’à la première personne du singulier. En cas d’échec, pardon … dans les cas où « cela n’a pas marché », c’est que nous aurions tous pu mieux faire.

Décisive - Cette semaine sera décisive. La semaine dernière l’était déjà. La semaine prochaine le sera tout autant, si ce n’est plus. Sans parler des semaines suivantes.

École - C’est le seul endroit où les enfants ne se contaminent pas. Pour une raison incompréhensible, cela n’a pas conduit les Autorités à supprimer les vacances scolaires afin de freiner la propagation de l’épidémie.

Engagement - Celui de « nos soignants » est admirable.

Fatigue - Les Autorités « mesurent » la fatigue de « nos soignants ». Fort heureusement, grâce à la politique de réduction du nombre de soignants, ils sont moins nombreux à être fatigués.

Freiner / freinage - Les Autorités ne confinent plus, elles freinent la propagation de l’épidémie. Signe manifeste de la disruption chère aux Autorités, il leur est même possible d’accélérer le freinage.

Gratitude - Les Autorités ne manquent jamais l’occasion d’exprimer leur gratitude à celles et ceux qui s’engagent et elles le font d’autant plus fréquemment que cela ne coûte rien.

Humilité - Les Autorités font constamment preuve d’humilité. Attention, c’est un faux-ami qui est désormais employé en lieu et place du mot « autosatisfaction ».

Lassitude - Les Autorités « comprennent » la lassitude de nos compatriotes qui ne voient pas encore le bout du tunnel. Pour y remédier, elles annoncent que le Grand Épidémiologiste donnera prochainement des perspectives.

Mea culpa - Substantif inconnu du Grand Épidémiologiste.

Merci - Dans les messages des Autorités, ce mot est toujours écrit en lettres majuscules et souvent suivi de l’adverbe « infiniment ». Comme la gratitude, dire MERCI ne coûte rien et peut donc être renouvelé à volonté.

Mesures - Les Autorités n’hésitent pas à prendre « toutes les mesures ». Uniquement celles « qui s’imposent », pas les autres.

Options - Elles sont toutes sur la table et aucune n’est écartée.

Oublier - Les Autorités n’oublieront pas. Nous non plus d'ailleurs.

Pari - Nom couramment donné aux décisions du Grand Épidémiologiste.

Perspective - Les Autorités donnent des perspectives lors des annonces. Le mot est toujours suivi de l’adjectif « claire ».

Produire - Cette action décrit la mise en flacons par les industriels français de vaccins inventés par les industriels d’autres pays.

Reconnaissance - Tout comme la gratitude, les Autorités expriment d’autant plus volontiers leur reconnaissance que celle-ci n’a pas d’impact négatif sur les finances publiques.

Remords - Le Grand Épidémiologiste n’en a aucun.

Sortie (de crise) - Elle fait l’objet d’annonces destinées à donner des perspectives de sortie de crise. A défaut, la lassitude de nos compatriotes ne ferait que croitre.

Souveraineté - Cela consiste à produire les vaccins des autres.

Tenir - Verbe qui est toujours suivi de l’adverbe ensemble, contrairement au verbe décider.

Tunnel - Les Autorités en voient le bout bien qu’on ne sache pas vraiment si elles se réfèrent à l’entrée ou à la sortie.

---

Ce billet est un complément à une précédente version de ce dictionnaire qui a été publiée ici le 12 mars 2021.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.