Le président se moque des Français depuis l'étranger (encore une fois)

Une manie chez lui d'insulter ou menacer les Français quand il est loin.Il s'est fait élire en détestant son électorat et entretenant les flagorneurs (France culture : "Emmanuel Macron et le chant des courtisans"). Un candidat perlimpinpin qu'aucun média n'a critiqué sérieusement lors de la campagne et dont tous s'entendent pour un repentir tardif de crocodile. Rebelote pour les européennes ?

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/au-danemark-emmanuel-macron-ironise-sur-le-gaulois-refractaire-au-changement_2916735.html

" Il ne s'agit pas d'être naïf, ce qui est possible est lié à une culture, un peuple marqué par son histoire. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n'est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement ! Encore que ! Mais nous avons en commun cette part d'Européen qui nous unit. " Emmanuel Macron au Danemark

La qualité du président - des élus - dépendent du sérieux et de la qualité des animateurs et chroniqueurs du débat préélectoral. Macron est à la hauteur de la médiocrité des médias français et de leur mépris pour la chose politique comme de la démocratie ; malgré toutes les déclarations d'intention.

Le résultat déjà prévisible des européennes dépend nécessairement de cet environnement intellectuel sinistré, qui n'a rien de nouveau (marque de l'inertie de la médiocrité), à moins qu'il ne se réveille et ambitionne de s'élever à la hauteur du défi qu'il dénonce mollement tout en étant responsable : la montée des nationalismes.

prolonger :

franceculture.fr Etat policier ennemi de la raison : penser à l'épreuve de la violence

Emmanuel Macron, le candidat des médias, par Marie Bénilde (Le Monde diplomatique)

Le succès d’un candidat inconnu du public il y a trois ans ne s’explique pas seulement par la décomposition du système politique français. Inventeur d’une nouvelle manière de promouvoir les vieilles idées sociales-libérales qui ont valu au président François Hollande des records d’impopularité, M. Emmanuel Macron a trouvé dans les médias un solide point d’appui. Son histoire ressemble à un rêve d’éditorialiste.

Emmanuel Macron et le chant des courtisans

Selon Le Monde, l'écrivain Philippe Besson va être nommé consul de France à Los Angeles, un poste très convoité par les diplomates. Il avait écrit un livre louangeur sur la campagne d'Emmanuel Macron.

Le président Macron ou l’enfant roi de l’Elysée

Emmanuel Macron, révèle l’affaire Benalla, vit dans l’illusion de la toute-puissance infantile. Ce président n’admet aucune limite à l’exercice de ses pouvoirs ni à l’expression de ses désirs. Tableau clinique, politique et littéraire.

James Delleck : « Ta gueule » (clip officiel)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.