Voir tous
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Un licenciement symptôme à Marseille

    Par
    La lettre postée du SAMSAHTout part d'une lettre, un courriel (car nous ne sommes plus au temps d'Edgar Poe), un courriel d'alerte rédigée par une équipe soucieuse de son travail et du devenir des personnes souffrant de handicaps psychiques (personnes souffrant de troubles psychiatriques) qu'elle accompagne au quotidien, un courriel d'alerte décrivant dans le détail l'état des lieux de leur travail, évoquant comment une direction impose un changement de projet de service, s'inquiétant des risques liés aux conséquences sur la santé physique et psychique des bénéficiaires, refusant la disparition de leur principal outil de travail.