Voir tous
  • Montebourg, une candidature ratée

    Par
    La candidature Montebourg aurait pu aider à élargir l'assise de la gauche antilibérale. Ce ne sera pas le cas, à cause d'un mauvais choix stratégique lié à une analyse erronée de la situation socio-politique.
  • Con il governo Draghi, il ritorno paradossale del blocco borghese

    Par
    Pubblico qui la traduzione italiana, con qualche lieve modifica, del mio articolo apparso in francese nella rivista Contretemps (http://www.contretemps.eu/) in data 21/2/2021.
  • L’Italie est malade du néolibéralisme (mais elle ne le sait pas)

    Par
    Le coronavirus frappe un pays affaibli par des réformes de structure qui ont organisé l'économie et la société italiennes sur la base des principes néolibéraux. Le débat politique esquive ce thème. Pourtant, l'Italie ne sortira pas de la crise sans rompre avec la logique néolibérale.
  • Après le bloc bourgeois

    Par
    Il ne faut pas imaginer que la crise politique du bloc bourgeois produira mécaniquement celle de l'idéologie qu'il impulse. C'est sur le terrain de l'hégémonie que la gauche doit mener son combat si elle veut éviter qu'après Macron, une nouvelle droite identitaire autant favorable à la réforme néolibérale ne s'impose au pouvoir.
  • Les gilets jaunes, le néolibéralisme et la gauche

    Par
    Le mouvement des Gilets Jaunes porte au cœur du conflit politique la question sociale et exprime avec force l’opposition au bloc bourgeois. Cependant, la question sociale peut se présenter sous des formes différentes, qui demandent réflexion ; et il serait erroné d’imaginer que la crise du bloc bourgeois implique nécessairement celle du modèle néolibéral.