Blog suivi par 46 abonnés

Entre Nil et Garonne

militante associative, chercheuse en histoire et philosophie des sciences
Bordeaux - France
  • Egypte : jour 2

    Par | 18 commentaires | 20 recommandés
    Malgré les interdictions, les menaces de répression, les fouilles, les dissolutions de rassemblement de plus de quatre personnes, les Egyptiens ont réussi à se retrouver vers 16h, rue Ramses, au Caire, devant la cour suprême de justice pour protester contre la censure, exiger la "fin du régime" et le départ du clan Mubarak.
  • L'Egypte en marche

    Par | 5 commentaires | 6 recommandés
  • L'argent du diable

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Avant le méchant portait une chapka et avait le couteau entre les dents.Aujourd'hui il porte la barbe, le kefieh et a une roquette Qassam dans la poche de sa djellaba.Pour plus de nuances attendre les livres d'histoire du XXIIe siècle.
  • Au Caire, la loi du marché et l'avenir de l'homme

    Par | 3 recommandés
    L'affaire a été révélée par le "Badyl" (site en arabe ici) il y a deux semaines, et reprise par "al-Ahram Hebdo" (site en français) cette semaine : il existe un véritable réseau de commerce des organes prélevés...sur les enfants des rues du Caire*.
  • incendies au Caire

    Par | 4 commentaires | 6 recommandés
    Décidément ça brûle au Caire. Après l'incendie du majliss al-Shura (le Sénat égyptien) fin aôut, celui du théâtre national en septembre, c'est le local d'Ayman Nour, place Talaat Harb qui a brûlé cet après midi. Il sera difficile cette fois d'invoquer un simple court-circuit, tant le lieu est sensible. Ayman Nour est un candidat malheureux aux dernières élections présidentielles et, d'avoir eu l'affront de s'opposer à Hosni Mubarak, il a été inculpé pour un faux faux en écritures à la suite de celles-ci. Depuis plus de trois ans, il est en prison, mais le local de la place Talaat Harb, en plein centre ville, est régulièrement le siège de manifestations de ses partisans, au premier rang desquels sa femme.(voir ici)
  • Je suis heureux quand je regarde par la fenêtre

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Cette affiche incroyable décline en arabe "je suis heureux avec...", la fenêtre ouverte, les arbres verts, le ciel limpide, de l'eau pure, des fruits frais, le soleil qui brille et les oiseaux qui font cui-cui...Offerte par l'USAID (Agence pour le développement international étatsunienne), elle trône au milieu de la cour de récré d'une école du Nord du Caire.
  • Je suis heureux quand je regarde par la fenêtre

    Par | 1 recommandé
  • Egypte: et la colline du Muqqatam s'est effondrée

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    Le Muqqatam qui domine la ville du Caire à l'Est, (photographié depuis mon balcon), et autour duquel gravitaient de génération en génération "les Fils de la la Medina" de Naguib Mahfouz, s'est écroulé hier sur une partie du quartier Manshyet Nasr : un quartier qui ne devrait pas être là, peuplé de gens d'une pauvreté qui ne devrait pas exister. Mais voilà, où aller?
  • Rentrée explosive

    Par | 4 recommandés
    Eh oui, au Caire aussi, les enseignants égyptiens explosent (de colère) et le font savoir depuis plusieurs semaines déjà. Hier ils étaient sous mes fenêtres, devant le ministère des finances, et distribuaient plusieurs tracts d'information à l'opinion publique.
  • Mahmud Darwish

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    Jawaz © Sylvie Nony
    Malgré les apparencesMalgré les mille et une raisons qu'il aurait eu de le faireMalgré tous ceux que cela aurait pu réjouir d'étouffer une voix aussi forteMahmud ne nous a pas laissé tomber, il chante encore pour longtemps....on en a quand même gros sur la patate.