Marcel Proust.

Marcel Proust est né le 10 juillet 1871 à Paris où il est mort le 18 novembre 1922. La lecture est une amitié.

"La lecture est une amitié." / "Reading is that fruitful miracle of a communication in the midst of solitude." / "There are perhaps no days of our childhood we lived so fully as those we spent with a favorite book."

"En réalité, chaque lecteur est, quand il lit, le propre lecteur de soi-même."

"Les passions sont comme des bibliothèques où le vulgaire séjourne sans connaître les trésors qu'elles contiennent."

"Il n'y a pas une idée qui ne porte en elle sa réfutation possible." / "There is no idea that does not carry in itself a possible refutation, no word that does not imply its opposite."

"Ce qu'on appelle se rappeler un être est en réalité l'oublier." / "Remembrance of things past is not necessarily the remembrance of things as they were."

"Les maximes les plus profondes sont celles où la pensée semble la plus indépendante des mots et de leur aménagement."

"Dans l'homme le plus méchant, il y a un pauvre cheval innocent qui peine."

"Autrui nous est indifférent et l'indifférence n'incline pas à la méchanceté."

"The bonds that unite another person to our self exist only in our mind."

"On n’aime que ce qu’on ne possède pas tout entier." / "Desire makes everything blossom; possession makes everything wither and fade."

"People who are not in love fail to understand how an intelligent man can suffer because of a very ordinary woman. This is like being surprised that anyone should be stricken with cholera because of a creature so insignificant as the common bacillus."

"There is not a woman in the world the possession of whom is as precious as that of the truths which she reveals to us by causing us to suffer."

"Aimer est un mauvais sort, comme ceux qu'il y a dans les contes, contre quoi on ne peut rien jusqu'à ce que l'enchantement ait cessé."

"Love is an incurable malady like those pathetic states in which rheumatism affords the sufferer a brief respite only to be replaced by epileptiform headaches."

"L'amour est immense: la personne aimée y tient peu de place puisque la plupart des éléments de la personne aimée sont tirés de nous-mêmes."

"Une femme qu'on aime suffit rarement à tous nos besoins et on la trompe avec une femme qu'on n'aime pas."

"En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une habitude."

"L'habitude est une seconde nature, elle nous empêche de connaître la première dont elle n'a ni les cruautés, ni les enchantements."

"Il est vraiment rare qu'on se quitte bien, car si on était bien, on ne se quitterait pas."

"On ne guérit d’une souffrance qu’à condition de l’éprouver pleinement."

"On déteste ce qui nous est semblable, et nos propres défauts vus du dehors nous exaspèrent."

"No man is a complete mystery except to himself." / "We ought at least, from prudence, never to speak of ourselves, because that is a subject on which we may be sure that other people’s views are never in accordance with our own."

"Le témoignage des sens est, lui aussi, une opération de l'esprit où la conviction crée l'évidence."

"Ce qui pour nous fait le bonheur ou le malheur de notre vie, constitue pour tout autre un fait presque imperceptible."

"On n'aime plus personne dès qu'on aime."

"Une parole de celle que nous aimons ne se conserve pas longtemps dans sa pureté; elle se gâte, se pourrit."

"Jamais Noé ne put si bien voir le monde que de l'arche malgré qu'elle fut close et qu'il fit nuit sur la terre."

"La nature ne semble guère capable de donner que des maladies assez courtes. Mais la médecine s'est annexée l'art de les prolonger." / "Nature hardly seems capable of giving us any but quite short illnesses. But medicine has annexed to itself the art of prolonging them."

"De profession à profession, on se devine, et de vice à vice aussi." / "From profession to profession we guess each other, and from vice to vice too." /  "Just as those who practice the same profession recognize each other instinctively, so do those who practice the same vice."

"La jeunesse une fois passée, il est rare que l'on reste confiné dans l'insolence."

"L'absence n'est-elle pas, pour qui aime, la plus certaine, la plus efficace, la plus vivace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences?"

"Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire, qu'on ne peut supporter une autre présence."

"The creation of the world did not occur at the beginning of time, it occurs every day."

"To the pure all things are pure!"

"La vraie beauté est si particulière, si nouvelle, qu'on ne la reconnaît pas pour la beauté."

"Time passes, and little by little everything that we have spoken in falsehood becomes true." / "Le temps passe, et peu à peu tout ce que nous avons dit dans le mensonge devient vrai."

"Il y a des moments de la vie où une sorte de beauté naît de la multiplicité des ennuis qui nous assaillent."

"Le mal seul fait remarquer et apprendre et permet de décomposer les mécanismes que sans cela on ne connaîtrait pas." / "Le bonheur est salutaire pour le corps, mais c'est le chagrin qui développe les forces de l'esprit."

Eschyle avait déjà formulé cette pensée, 25 siècles avant Marcel Proust, comme ceci: "C'est une loi: souffrir pour comprendre. Le bonheur rend aveugle.":

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/110421/cest-une-loi-souffrir-pour-comprendre

Fiodor Dostoïevski l'avait formulée comme ceci: "La souffrance est l'unique cause de la conscience."

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/270321/chacun-ne-peut-juger-que-dapres-soi-meme

"Only evil forces us to observe, and teaches, and allows to break down mechanisms which we would not know without that" / "Happiness is beneficial for the body, but it is grief that develops the powers of the mind." (Marcel Proust).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.