Blog suivi par 18 abonnés

Will Summer - Sum Liber

Activiste freelance
Chez moi - Gaïa
Mots-clés
  • Project K: le Vatican a longtemps minimisé les crimes de Pinochet

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    AFP, le 8 avril 2013Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks montrent que le Saint-Siège a mis au moins un an à réaliser l’ampleur de la répression lancée par le régime chilien.   
  • Project K: Mitterrand et Chirac vus par les diplomates US

    Par
    Par Sébastien Seibt, le 8 avril 2013WikiLeaks publie 1,7 million de documents diplomatiques américains de 1973 à 1976. Plusieurs d’entre eux permettent de mieux comprendre ce que les États-Unis pensaient de deux futurs présidents français : François Mitterrand et Jacques Chirac.
  • Communiqué de Presse WikiLeaks: Les Câbles Kissinger

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    WikiLeaks, le 7 avril 2013, 21:00 EST (heure de Washington)Projet K, projet spécial de WikiLeaks: Les Câbles KissingerLes Câbles Kissinger font partie du lancement, aujourd’hui, de la WikiLeaks Public Library of US Diplomacy (PlusD), qui contient la plus vaste collection, publiquement accessible au monde de communications diplomatiques US confidentielles, ou précédemment confidentielles. Dès son lancement le 8 avril 2013, elle contient 2 millions de communications comprenant approximativement un milliard de mots.L’éditeur de WikiLeaks Julian Assange a déclaré: « La collection couvre l’implication US dans, ou des rapports diplomatiques ou de renseignements de chaque pays sur Terre. Il s’agit du lot de matériel géopolitique unique le plus significatif qui ait jamais été publié. »
  • Des promesses de justice impartiale non tenues; Human Rights Watch accable la dictature de Ouattara

    Par | 1 recommandé
    Une femme cache son visage après avoir expliqué comment des forces pro-Ouattara ont tué deux de ses enfants et son frère lors des violences post-électorales à Duékoué, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Duékoué a été le théâtre de l’un des pires massacres commis lors de la crise, mais personne au sein des forces pro-Ouattara n’a été arrêté pour les crimes perpétrés à cet endroit. © 2011 Peter Dicampo (Abidjan)– Le gouvernement ivoirien n’a pas encore honoré sa promesse de réclamer des comptes de manière impartiale pour les crimes internationaux graves perpétrés lors de la crise post-électorale de 2010-2011, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Les autorités ivoiriennes devraient renforcer leur soutien aux juges et aux procureurs qui traitent ces affaires afin que justice puisse finalement être rendue aux victimes des deux camps.
  • Le massacre des autochtones Wê dans le camp de l’ONU à Nahibly en Côte d’ivoire

    Par
    Par Serge Laurent, le 7 avril 2013 Depuis le début du conflit en Cote d’ivoire, environ 30.000 personnes autochtones d’ethnie Wê ont été tuées par les forces favorables au Président actuel, selon le Comité de sauvegarde du patrimoine foncier Wê. Cette source évalue à 230 tués l’attaque du camp de déplacés de l’ONU de Nahibly par les milices ethniques FRCI et Dozos le 20 juillet 2012. Ce massacre fait suite à ceux de Duékoué carrefour (2011) et Guitrozon (2005) qui avait également ciblé les Wé et qui avaient également eu lieu en présence des forces de l’ONU. Par suite de l’épuration ethnique et de la colonisation de l’ouest ivoirien par des populations originaires des pays au Nord de la Côte d’ivoire, la population étrangère serait passé de 37% lors du recensement de 1998 à 75% selon ce comité. Une partie de la population Wê a fui au Libéria où se trouvait déjà les descendants de ceux qui avaient fuit la colonisation française. Une autre partie se trouvait dans des camps de déplacés à l’intérieur de leur propre région. L’ONU les encourageait à rentrer dans leurs villages incendiés en réduisant leurs allocations de nourriture mais le rythme des départs était insuffisant du fait de l’insécurité régnant dans les campagnes “sécurisées par les bandes dozos du boucher de Duékoué-carrefour, Amédée Ouéremi. La FIDH et Amnesty International viennent de publier chacune un rapport qui permet de confirmer les informations données par les sources Wê sur les circonstances du massacre de Nahibly.
  • Washington intensifie l’intervention en Syrie

    Par
    Par Bill Van Auken, le 7 avril 2013 Les militaires américains et jordaniens ont renforcé un programme d’entraînement de milliers de combattants armés destinés à être envoyés en Syrie dans le but d’assurer une zone tampon dans le Sud du pays. Citant des responsables américains et jordaniens sous couvert de l’anonymat, le Washington Post a rapporté mercredi que Washington a ordonné que la formation de quelque 3.000 officiers pour les soi-disant rebelles s’achève plus tôt qu’initialement prévu. L’objectif est de terminer le programme d’entraînement d’ici la fin du mois afin de profiter des avancées faites par les milices anti-gouvernementales le long de la frontière jordano-syrienne, longue de 375 km. En octobre dernier, il avait été révélé que le Pentagone avait envoyé une force spéciale de 150 hommes en Jordanie. A l’époque le New York Times avait rapporté que « l’idée d’établir une zone tampon entre la Syrie et la Jordanie – qui serait appliquée par des forces jordaniennes du côté de la frontière syrienne – avait été discutée dans le contexte de la mise en place d’un avant-poste de l’armée américaine situé près de la frontière syrienne. »
  • Les USA espionnent l’Afrique: Les courriels de Stratfor révèlent l’espionnage en Côte d’Ivoire

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Des courriels entre analystes du renseignement révèlent comment la guerre avait été prévue et les atrocités cachées en Côte d’Ivoire.« La lumière du soleil est le meilleur désinfectant / Dans une société civilisée, tu sais »Faisant un commentaire sur un article publié par le Daily Maverick, un lecteur enthousiaste comparait le boulot de Stratfor au journalisme d’investigation. Un autre allait jusqu’à dire que Stratfor n’enfreint aucune règle ou limite morale en espionnant des individus et leurs communications pour de grandes sommes d’argent.Laissez-moi vous donner mon avis dès le départ: les corporations et autres institutions sont les ennemis du peuple. Agissant dans ses meilleurs intérêts? De qui se moque-t-on? Depuis que les GI Files ont fait surface, plusieurs articles désignaient Stratfor – une agence de renseignements privée qui travaille pour de grosses entreprises et espionne ses « ennemis », a travaillé pour le gouvernement US, fournissant des renseignements au Department of Homeland Security (Ministère de la Sécurité Intérieure, rejeton de la politique post-9/11, ndt), la Defense Intelligence Agency (service de renseignements du Ministère de la Défense US) et les Marines – et en espionnant des contestataires aux USA. Stratfor affirme qu’elle fait de « l’analyse géopolitique globale ». Eh bien sa portée va beaucoup plus loin que cela.Tout de suite après la lutte électorale en Côte d’Ivoire, les agences de médias occidentaux, en français et en anglais, n’ont pas de scrupules à imposer la responsabilité de toute la crise à Laurent Gbagbo. Leur assurance m’énervait pour tout vous dire; comme s’ils avaient eu un accès exclusif à certaines informations. Peut-être quelqu’un les avait-il renseignés.L’institution d’espionnage (aucun autre terme n’est aussi simple et précis à la fois pour décrire cette institution) Stratfor n’a pas seulement couvert de très près les événements tels qu’ils se déroulaient en Côte d’Ivoire, mais a probablement caché un énorme mensonge. Que les médias classiques soient complices n’est pas un scoop; après tout ils dépendent de sources de revenus qui n’aiment pas ce genre d’histoire. Jugez par vous-mêmes.
  • WikiLeaks démontre que l’ambassade US du Vatican avait profilé le Pape François dès 2005

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Par CNA, le 18 mars 2013Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks démontrent que l’ambassade US du Vatican avait vu le futur Pape François comme candidat pour la papauté pendant le conclave de 2005, le décrivant comme un « pasteur sage » qui pourrait plaire aux alliés du cardinal Joseph Ratzinger.Six câbles mentionnent le cardinal Jorge Mario Bergoglio, l’archevêque de Buenos Aires qui est devenu Pape le 13 mars dernier. L’un des câbles non-classés, daté du 18 avril 2005, comprend un profil détaillé qui examinait le cardinal argentin comme possible successeur au Pape Jean-Paul II.« Bergoglio rassemble les vertus que beaucoup d’électeurs aiment, » dit le câble rédigé par l’ambassade US du Vatican. « Des observateurs ont loué son humilité: il a été réticent à accepter les honneurs ou à tenir de hauts offices et va au travail en bus. »
  • Syrie: Les USA et l’OTAN ont soutenu des terroristes d’al-Qaeda dotés d’armes de destruction massive contre le peuple syrien

    Par
    Par Tony Cartalucci, le 19 mars 2013Après une guerre et une occupation sur 10 ans en Irak, la mort de plus d’un million de personnes dont des milliers de soldats US (et de la coalition, ndt), toutes basées sur des allégations pertinemment fausses de possession d’armes de destruction massive (ADM), c’est d’une outrageante hypocrisie que de voir l’Occident armer, financer, et soutenir politiquement des terroristes en Syrie qui en fait détiennent, et maintenant utilisent de telles armes contre le peuple syrien.Au moins 25 personnes sont rapportées avoir été tuées après qu’une attaque chimique contre des soldats syriens fut lancée par des terroristes soutenus par l’OTAN dans la ville d’Alep, au nord.Alep est située près de la frontière turco-syrienne. Si les stocks d’armes chimiques pillés en Libye avaient été envoyés en Syrie, ils seraient passés à travers la Turquie avec des armes envoyées de Libye par les USA et des milliers de terroristes libyens qui de leur propre aveu opèrent à l’intérieur de la Syrie, et seraient certainement utilisés pour cibler des villes comme Alep.
  • Hollande, président illégitime d'un pays qui collabore à la pédocriminalité

    Par | 2 commentaires