• 2 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Plus (que) jamais Tunis

    Par
    Comme on retombe en amour, on laisse parfois une seconde chance à la ville qui a bercé nos premières névroses.
  • Tunis et son confinement

    Par
    Ce soir à Tunis, j’entends deux, trois aboiements de chien, et l’imperceptible musique du silence bercer une ville qui a besoin d’un peu de repos. Ce soir, papa ronfle, maman allume une cigarette, ma soeur ne quitte pas son téléphone. Ils font taire mes peurs, les vôtres aussi peut être.  Ce soir, c’est un peu pareil, dans tous les foyers de la capitale.