Vous allez moins rigoler ! [J7]

Une fois sortis de ce confinement mondial, nous découvrirons les petits coups en douce, préparés par les grands patrons, les dirigeants et tout ce que ce monde compte d’abjects personnages. Ne vous fiez pas à tous ces gestes de solidarité des pourrisseurs de la vie des travailleurs, ils nous le feront payer au centuple.

Travaille, consomme et ferme ta gueule !
Pour les fêtes de Pâques, à ton entreprise tu donneras tes RTT, tes congés payés et tu ne refuseras point les heures supplémentaires qui seront peut-être majorées si dans sa grande miséricorde, ton patron décide qu’il en est ainsi. Si tu as la chance, que dis-je, le bonheur de travailler pour un grand groupe, tu pourras compter sur la générosité démentielle des actionnaires et la prime 1000 € qu’ils ont d’ores et déjà promis de te verser afin de mieux remplir ton caddie à leur profit.

 © Champ de mines © Champ de mines

Ni oubli ni pardon
Domino’s pizza ne nous la fera pas avec ses 300 pizzas offertes au personnel soignant. Avant, pendant et après le confinement, ne nous faisons pas d’illusions, Domino’s pizza, c’est ça :

Pierre Carles - Attention Danger Travail (Domino's Pizza) © Brover Hood

Ces assassins qui nous gouvernent
Il y a deux mois encore, le personnel hospitalier du CHU de Falaise (Calvados) alertait le gouvernement alors que celui-ci était déjà au courant de ce qui se tramait. Aujourd’hui, les soignants n’ont pas tout le matériel nécessaire, mais ils peuvent compter sur les dons d’un cuisinier en food-truck qui a vu le marché annulé et se faire verbaliser en allant à un enterrement.

Janvier 2020 © CHU de Falaise

À la guerre comme à la guerre
Dès ce mardi 24 mars, les marchés ouverts sont interdits, sauf dérogation du préfet demandée par un maire. Le Conseil d’État a rendu son verdict quant aux restrictions à appliquer. Le confinement ne sera donc pas total, mais les petits producteurs peuvent crever pendant que les grandes surfaces font leur beurre sur la santé des caissières. Ne vous laissez pas abattre et regardez plutôt ce qui se passe en coulisses.

LA CHUTE - COVID19 COVER © Yves Le Baccon

Pendant ce temps-là, sur le front

aufrontsansarmes-michelpezout

Quelque part dans le pays

Vue hier soir à une fenêtre. © Etienne Hodara

Faut bien s’occuper
En temps de guerre, les Français ont toujours collaboré de bon cœur. Les gendarmeries et commissariats commencent à être submergés par les appels de délateurs de qui sortirait pour la deuxième fois de la journée ou de voisins à trois dans leur jardin. A quand la prime ?

Kommandantur, Paris, place de l'Opéra 1944 Kommandantur, Paris, place de l'Opéra 1944

Black Mirror
Avec ce nouvel outil, même les collabos vont se retrouver au chômage. Je vous laisse le découvrir (avec le son).

Black Mirror in Paris © Cerveaux non disponibles

On ne va pas se quitter comme ça !
Si tout le monde ressent de plus en plus les désagréments d’un état de guerre, ce n’est pas une raison pour ne pas se faire plaisir avec un bout de France comme que je l’aime.

Douce France et + © Rachid Taha

 PS : On lâche rien !

Revoir J1 - J2 - J3 - J4 - J5-6

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.