Lun.
06
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

AIR FRANCE : Rien ne va plus ! ... Les jeux sont faits : Schramm débarqué

 

RIEN NE VA PLUS CHEZ AIR FRANCE

L'incompétent max enfin débarqué !

Le Directeur Général Adjoint Opérations Aériennes d'Air France, Éric Schramm, quitte ses fonctions après avoir porté la sécurité des vols d'Air France au plus haut niveau jamais atteint dans cette Cie moribonde. Jugez en plutôt. 

Disparition du vol Malaysia MH370 : Du nouveau !

Disparition du vol Malaysia MH370 : Du nouveau !

La cour d'Appel de Paris ordonne l'Instruction du chef
de " détournement d'aéronef en lien avec une entreprise terroriste"

La désignation d'un juge d'Instruction du pôle anti-terroriste du Parquet de Paris devrait intervenir prochainement 

AIR ASIANA : Nouveau crash d'un A320 au Japon ( Hiroshima )

 

JAPON, Hiroshima : RJOA/HIJ

Crash à l'atterrissage d'un Airbus A320 de la Cie Asiana Airlines. Deuxième crash en moins de deux ans ! Tout le monde se souvient en effet de la catastrophe de San Francisco en Juillet 2013, d'un Boeing 777.

Le terrain est à 1086' dans un environnement montagneux, la piste est une 10/28 et fait 3000 m de long.

La piste 10 est équipée d'un ILS Cat III, qui permet un atterrissage automatique.

Andreas Lubitz : Il s'agit le plus certainement de Schizophrénie

 

Au diable ces psalmodies sur le suicide, la dépression et je ne sais quelles autres tendances aux idées noires. Ces propos lénifiants qui une fois de plus tendent à installer l'idée qu'en fait Andreas Lubitz s'il avait vécu un épisode dépressif sévère, en était guéri et que c'est en définitive la faute à pas de chance s'il a rechuté. Non, non et NON !

Crash Germanwings : La Cie Lufthansa annonce qu'elle avait été informée en 2009 de l'épisode dépressif sévère

 

ANDREAS LUBITZ AVAIT  BIEN SUBI EN 2009 UN ÉPISODE DÉPRESSIF SÉVÈRE

La Cie Lufthansa annonce qu'elle avait été informée qu'Andreas Lubitz avait subi en 2009 un épisode dépressif sévère !

Bravo ! Pour son honnêteté, son courage et sa lucidité. Bravo pour la stratégie juridique qu'elle a choisi de déployer, et gageons qu'une autre major qui n'eut pas en 2009 la même humilité, le regrettera peut-être bientôt.

Au delà de l'éventuelle part de responsabilité de la première Cie d'Europe, c'est l'Aviation Civile Allemande qui de facto se retrouve pointée du doigt, et surtout le CEMA ( Centre d'Expertise Médicale Aéronautique ) .

En effet et selon les Normes Médicales Européennes, que cela soit à propos de Conditions d'Aptitude psychiatrique ( FCL 3.205 ), d'aptitude neurologique ( FCL 3.210 ) ou d'aptitude psychologique ( FCL 3.240 ) le candidat ne doit pas présenter d'antécédents médicaux avérés, ou de déficiences psychologiques avérées dans le cas du FC 3.240.

GERMANWINGS : Le BEA et les incompétences de Gérard Arnoux

Une tôle de plus pour Arnox, la libellule.

C'est bien beau de relever les incohérences de l'enquête officielle sur un plateau de TV, mon bon Arnoux, mais encore faudrait-il avoir une réelle connaissance des systèmes avion dont vous parlez. Et éviter d'invoquer 18 ans d'Airbus, quand en parlant de la fameuse porte blindée vous montrez que vous n'avez jamais lu le FCOM de cet avion, en tous cas s'agissant de cette porte du poste de pilotage. Bref vous êtes comme toujours un agité de la contestation systématique de tout système officiel. Expert en formules puériles certainement, en connaissances Airbus non seulement vous montrez votre légèreté mais surtout vous polluez votre propre analyse, et celle des autres...

Aptitude Médicale Pilotes de Ligne : Normes Européennes

 

J'ai annoté ce texte pour les parties psychiatriques et psycho .... et publié un exemple de formulaire déclaratif de demande d'examen médical Classe 1



cliquez sur l'image pour le lire le texte en entier :


 

 

 

 

 

 

Germanwings : Expedite Descent

 

Réflexions sur la descente de l'Airbus A320, et notamment explications sur le maintien du cap et de la vitesse. 

Il apparaît comme une quasi certitude que la descente de l'A320 s'est déroulée sous pilote automatique, le suivi parfait de sa route en atteste.



Mais l'avion ne s'est pas mis en descente tout seul, et la question qui se pose entre autre est comment a t-il géré sa vitesse, et sous quel mode est-il descendu ?


Newsletter