Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1207 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 sept. 2021

²prf²-Le Plan de relance France selon Pierre Moscovici, Pdt Cour des comptes.

Moscovici: «Un plan n’est pas bon en soi, même s’il est justifié par des problèmes réels» Comment lutter contre l’empilement des milliards dont on ne connaît pas toujours l’utilité? Le premier président de la Cour des comptes insiste sur le rôle de l’institution pour contrôler les dépenses et en mesurer l’efficacité. Il a du pain sur la planche !

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

        *PRÉSIDENTIELLE 2022*

TENEZ LES À LEURS CRIMES, M'A ÉCRIT LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, Monsieur Emmanuel Macron.

Et, pour ne pas rester en reste, a persisté en m'écrivant:

Copie intégrale d'un extrait de ses échanges épistolaires avec moi, le 06 août 2027:

Emmanuel Macron:  

.../... "Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet? La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol. Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parceque les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens? C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi. Tenez-les à leurs crimes".

Je vous laisse sur cet écrit; j'y reviendrai plus tard, en fonction de la suite qui sera donnée à l'invitation qu'il devait me transmettre pour le rencontrer, lui ou son Premier Ministre de l'époque, Monsieur Édouard Philippe.

                         -----

Lettre ouverte adressée à Monsieur Pierre Moscovici, Premier vice-président de la cour des comptes, avec copie à La France et à tous les Français.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun 40 230, St Vincent de Tyrose, à Monsieur Pierre Moscovici, Premier Président de la Cour des comptes.

Objet: Interdiction de mentir à la France.

Pièces jointes: 2

Bonjour Monsieur le Président de la Cour des comptes.

Cette lettre ouvere a pour but de vous faire faire ressortir les spectaculaires fautes de gestion commises au niveau régalien, gouvernemental et parlementaire. 

Je vous interdis, par la Présente, de mentir à la France et à la population française sur le fonctionnement de l'économie et sur la pratique ouverte de la Gestion par les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises.

Mes raisons vous en sont données dans mon article ci-après. Merci d'avoir l'amabilité de cliquer sur le lien suivant pour ce pour cefaire:

Après lecture, je ne doute aucunement que vous devriez, en toute bonne foi, me donner raison, ainsi qu'à tous les salariés de France, aux Chômeurs, à tous les retraités, ainsi qu'à à tous les enfants et petits enfants de France qui se retrouvent de plus en plus appauvris par la volonté du Président de la République, du Premier Ministre, de tous les Ministres du Gouvernement et des députés de la majorité qui vote les lois sans aucun discernement, sur ordre du Président déléqué du parti "en marche".

J'avais par ailleurs demandé au député Lionel Causse, député de la 2è circonscription de la ville de St Vincent de Tyrosse, où je suis électeur, d'engager la sainine une commission d'enquête parlementaire sur le sujet.

Comme tous les hommes et toutes lkes femmes politiques, il a gardé le silence et n'a toujours pas donné suite à mes demandes réitérées.

Cliquez sur le lien suivant pour le constater: 

En l'attente de votre réponse, 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la Cour des comptes, l'expression de ma considération distinguée.

PS: Êtes vous toujours "Président du Conseil constitutionnel"? Merci pour votre réponse.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse;

                                -----------

                      Suite.

Avec le Président Emmanuel Macron, c'est le Bordel économique organisé garanti!

Nommer des hommes politiques à Bercy, à la Cour des comptes, au Conseil d'Etat, et au Conseil constitutionnel, c'est 1- mettre des loups sans cervelle et rapaces financiers dans la bergerie des Trésors de France par la pratique des Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises, et 2- appauvrir la population par toutes sortes de Menticides artificiels.

Plan d’urgence, plan de relance, plan d’investissement... Comment expliquer cette multiplication des plans, si française ?

                         --- 

Extrait de l'Opinion.

Moscovici: «Un plan n’est pas bon en soi, même s’il est justifié par des problèmes réels»

Moscovici: «Un plan n’est pas bon en soi, même s’il est justifié par des problèmes réels»

Comment lutter contre l’empilement des milliards dont on ne connaît pas toujours l’utilité? Le premier président de la Cour des comptes insiste sur le rôle de l’institution pour contrôler les...

lopinion.fr

                                ----------

                          Pièces jointes.

1-Cliquez sur le lien ci-après:

Car n'oublions pas la "Marge de manoeuvre Macron", et le pacte de "responsabilité, qui a fait perdre 50 milliards aux contribuables!

²02-Economie: La cagnotte fiscale "Marge de manoeuvre" @EMacron2 de 2012 à nos jours:3 MAI 2021 PAR ALAIN SAICHE

Souvenez vous: Monsieur Emmanuel Macron était alors Secrétaire général adjoint à l'Élysée, chargé de l'économie, de 2012 à 2014, puis Ministre de l'économie, de 2014 à 2016, pour ensuite démissionner et fonder son parti "en marche", et... se faire élire Président de la République.

 Enfin, j'estime que de grands débats doivent s'inscrire dans la logique des choses à l'Assemblée nationale et au Sénat, à commencer par une enquête parlementaire sur "Qui paye effectivement, de ses propres deniers,  pour financer les dépenses des Retraites, des Retraites complémentaires, du Chômage, de la Dépendance, etc, etc...?

                                ----------

Cliquez ensuite sur le lien N° 2 suivant:

Le Président de la République française, Monsieur Emmanuel Macron, prépare sa réélection sur la base de la confiance à lui accorder pour tous ses dénis, en particulier sur celui de mettre fin à sa pratique régalienne des Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises pour payer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, ainsi que pour la création d'un Revenu universel, en référence à ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi. (voir plus après)

                                  ---------- 

                         Bonne lecture à tous.

L²tdfm- Le tour de France #Présidentielle2022 de M @EMacron2 commence. Suivez le.

MOTS-CLÉS

LE FIL DU BLOG

Plan d’urgence, plan de relance, plan d’investissement... Comment expliquer cette multiplication des plans, si française ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le nouveau variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
UE : Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux