Blog suivi par 10 abonnés

Le blog de ami Jacques

  • La mort et nous, un sujet impossible

    Par | 1 commentaire
    C'est bientôt Pâques, alors je me suis dis que c'est bien le moment d'aborder la question de notre fin sereinement, avec le coronavirus qui rôde et malgré légère angoisse qui a pu s'emparer de nous à l'idée de cette issue funeste. Il y a trois propositions fausses dans cette phrase saurez-vous les reconnaitre ? (Il fallait trouver : résurrection..., sereinement..., très très légère..).
  • A quoi sert la liberté politique si nous sommes esclaves de nos affects ?

    Par
    La liberté politique c'est à dire l'expression de notre volonté en ce qui concerne notre vie dans la cité dépend elle essentiellement de notre liberté intérieure qui consiste à se forger une conviction? Selon les dernières découvertes il serait possible de se mentir à soi-même, et nous le ferions en permanence.
  • Allons voir là bas si le lobby des labos n'y est pas

    Par
    Difficile cette période oui mais surtout de s'y retrouver dans les informations contradictoires officielles, qui s'appuient sur des rapports qui ne disent rien. Pour ceux qui arrivent à suivre la question se pose : Pourquoi suivons nous les recommandations de ministres qui contredisent des spécialistes dont le sérieux est validé scientifiquement ?
  • Portfolio

    Héro du drame romantique : grotesque et sublime

    Par | 2 commentaires
    The Jocker
  • Objet mystère

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Agad la télévision
  • Abolissons les partis politiques

    Par | 6 commentaires | 1 recommandé
    La question de l'éthique se pose sans cesse face aux décisions politiques et aux choix que les citoyens sont amenés à exprimer. La remise en question des fonctions démocratiques ne peut se faire qu'à la lumière de cette interrogation.
  • Portfolio

    Remettre l'intérêt général au centre de la démocratie

    Par | 1 recommandé
    Contre le projet destructeur à Brétignolles sur Mer, soutien aux associations et aux citoyens désobéissants non-violents. Cela met en lumière qu'il est possible de remettre l'intérêt général au centre de la démocratie, mais que beaucoup de difficultés s'y opposent.