Covid 19 : Confinement inexorable au pied du mur

Nous voilà reparti pour un re-confinement d’un mois ...., par ce que Macron n’a pas pris les bonnes décisions à la sortie du premier confinement. Macron re-confine tardivement fin Octobre, car en privilégiant l’économie, il a laissé grimper le nombre d’hospitalisation jusqu’au point de rupture des hôpitaux.

Je ne suis pas épidémiologue, mais je sais lire les chiffres. Il n’était pas nécéssaire d’être épidémiologue pour se rendre compte que fin Septembre, la France était sur la mauvaise pente.

Lors de la première vague, le confinement a duré pratiquement 2 mois. Aujourd’hui Macron parle d’un re confinement d’un mois, avec des mesures moins strictes (les contaminations entre parents et enfants seront sources de ralentissement de la décroissance des courbes). Il ment aux Français, les fêtes familiales de Noël ne pourront pas avoir lieu, c’est une évidence.

Dans mon article « Covid-19 : la réussite du déconfinement sous contrainte d’un isolement stricte …. » du 2 Mai j’écrivais :

Le point essentiel pour casser la chaine de contamination, dépend de la logistique :

  • pour isoler les personnes contaminées (hôtels ou à domicile),
  • pour rechercher et tester les personnes qui ont été en contact avec la personne contaminée,
  • pour apporter des soins aux personnes mis à l’isolement.

 A mon avis personnel, il n’y aurait que l’armée qui soit en capacité d’apporter une telle logistique.

Et je prévoyais un re-confinement mi-Octobre pour un R0 de 1,2.

Dans mon article « Coronavirus : Faut-il s’attendre à un re-confinement comme dans certains pays ?. » du 22 Septembreil était évident que, sans mesures de restrictions immédiates, la France allait tout droit à la catastrophe.

Et chose curieuse (ou évidente) cette remontée des courbes coïncide avec la rentrée universitaire du 21 Septembre.

Dans mon article «  Covid-19 : l’Etat d’urgence sanitaire est rétabli à partir du 17 Octobre. » du 20 Octobre, en se basant sur les rapports hebdomadaire de Santé Publique France, on voit bien que l’origine des contaminations se situent, dans l’ordre d’importance :

  • des milieux scolaire et universitaire (25%),
  • des Ehpad (20%),
  • des entreprises privées ou publiques (15%),
  • des établissements de Santé (10%),
  • des événements publics ou privés (6,8%)

 Le milieu familial élargi arrivant qu'en septième position pour 4,5% .

Avec, le en même temps, Macron a bien mis la France dans la merde, souvenez en vous …

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.