Édition suivie par 1 abonné

2012 - l'autre élection

1 rédacteur

À propos de l'édition

     Dès avant le début de 2011, la quasi-totalité des partis politiques ne semblaient avoir qu'une élection en tête pour 2012 : la Présidentielle. Or ce sont bien deux élections qui

auront lieu en 2012, si l'on n'enterre pas à l'avance les Législatives. Considérer que celles-ci ont vocation à entériner systématiquement la résultat des Présidentielles est indigne d'une république réellement démocratique. Que le ou les partis s'inscrivant dans le soutien au vainqueur de l'élection présidentielle bénéficient d'une dynamique forte, soit, mais c'est creuser la tombe du Parlement que de considérer qu'il y ait là automaticité. Et, pour la Gauche, tant que les institutions seront ce qu'elles sont, cela risque malheureusement de revenir souvent à creuser sa propre tombe !

 

     Cette Édition vise à être un lieu d'expression du débat politique à gauche en  amont des Législatives de 2012 – pour que la richesse et la diversité des idées ne passent pas à la trappe des Présidentielles.

  • Édition 2012 - l'autre élection

    Et la démocratie... ?

    Par
  • Édition 2012 - l'autre élection

    D'autres primaires ?

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    À quoi rime de dire et redire son attachement au Parlement, de se plaindre sans cesse du mépris dans lequel le tient le Président, si l'on considère manifestement que les Législatives sont directement subordonnées au résultat des Présidentielles ? Car telle semble bien être la position de tous les partis politiques, à un an et demi d'échéances électorales majeures : dans une Ve République « quinquennisée », qui entend-on parler des Législatives de 2012 ? Malheureusement personne, et singulièrement pas la Gauche.