Belab
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

L'escarbille

Suivi par 61 abonnés

Billet de blog 19 févr. 2019

Lettre ouverte aux Français.

J’accuse Messieurs François Hollande et Emmanuel Macron qui informés par courrier recommandé avec accusé de réception et lettres ouvertes publiées sur l’Escarbille du club Mediapart , ont tu la vérité afin d’instrumentaliser les contrevérités propagées depuis 30 ans par des lobbies particularistes , en violation de la Constitution, de la loi du 09 décembre 1905 et des accords internationaux .

Belab
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Attention : un des liens menant aux preuves a été corrompu , suivre les conseils en rouge pour contourner l'obstacle

Lettre ouverte aux Français.

J’accuse Messieurs François Hollande et Emmanuel Macron de lèse-République. Le dernier spectacle  qui nous est offert indigne les cœurs les plus blasés : on se moque de nous !

J’accuse Messieurs François Hollande et Emmanuel Macron , l’ex et le nouveau Président de la République - en tant qu’ex et nouveau gardien de la Constitution - de nuire et d’avoir nui à la cohésion nationale : tous deux , informés par courrier recommandé avec accusé de réception et lettres ouvertes publiées sur l’Escarbille du club Mediapart , ont tu la vérité afin d’instrumentaliser les contrevérités propagées depuis 30 ans par des lobbies particularistes [2] , en violation de la Constitution, de la loi du 09 décembre 1905 et des accords internationaux – ces derniers sont sous la protection de l’article 55 de notre Constitution.

Les lettres recommandées avec accusé de réception adressées aux deux Présidents, publiées en lettres ouvertes sur l’Escarbille du Club Médiapart [3] et [4], et sur les réseaux sociaux, serviront, le cas échéant, devant le tribunal compétent, de preuves de ce que nous avançons.

A ceux qui font semblant de croire ou de faire croire qu’internet rend ses utilisateurs irresponsables de par un hypothétique anonymat, je répondrai qu’il n’en est rien : la Justice oblige les intermédiaires hébergeurs (Orange et Mediapart pour ne pas les citer) à divulguer l’identité de ceux qui, à leurs yeux, violeraient la loi.

Républicain, laïque et citoyen responsable, soucieux de l’avenir des petits Français - de tous les sexes, de toutes les extractions et de tous les crédos – je me sais et les sais justiciables et demande à m’exprimer devant la justice de mon pays , en laquelle j’ai confiance.

Ce crime trentenaire contre la cohésion nationale doit cesser. Les criminels, nous les connaissons : ce ne sont ni le petit Mohamed , le beur, ni le petit Mamadou, le black, ni le petit Ariel , le juif, qui pourtant essuient crachats et insultes au quotidien et sont condamnés à l’insécurité psychologique et parfois même physique.

Vous venez de déclarer la croisade contre l’antisionisme comme étant une croisade contre l’antisémitisme et, ce faisant, vous avez ouvert la boîte de Pandore : vous venez d’attiser la haine des pieds nickelés de tous bords mais aussi celle des véritables antisémites. L’antisionisme est un devoir pour tous les amis de la paix en Palestine et du peuple palestinien oppressé ; sa résistance, comme toutes les résistances, est un droit inaliénable, reconnu par les lois de la guerre et les statuts de l’ONU.

Que n’eussiez-vous, monsieur le Président, rendu justice à la laïcité bafouée depuis 30 ans par ceux-là mêmes, qui, autour d’Alain Finkielkraut, abreuvent les Français de mensonges et de fables, violant la loi du 09 décembre 1905 et la Constitution.
Je crie« la paix maintenant ! », dans le désert peut-être, mais d’autres plus prestigieux que moi, sans se décourager, participent de cette entreprise de Sisyphe et de la même indignation : j’en veux pour preuve les Gidéon Levy et les Shlomo Sand qui sont dévorés par ce même chagrin qui me dévore.

Documentation:

[2]https://blogs.mediapart.fr/edition/lescarbille/article/170917/la-coalition-des-interets-particularistes-shaf-ou-l-aristocratie-du-moment

[3]https://blogs.mediapart.fr/edition/lescarbille/article/011016/lettre-ouverte-m-le-president-de-la-republique

[4https://blogs.mediapart.fr/edition/lescarbille/article/160118/ecole-et-manipulations-lettre-ouverte-m-le-president-de-la-republique  copier le lien puis coller sur google.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose