Édition suivie par 48 abonnés

L'escarbille

1 rédacteur

  • Rédacteur en chef
À propos de l'édition

convoquer l'Histoire et le Droit Français afin de mettre en évidence les manipulations dont sont victimes notre démocratie , notre République et notre vivre ensemble.

  • Édition L'escarbille

    La lutte sociale a ses règles et la démocratie ses vérités fondamentales

    Par | 2 recommandés
    l’Histoire, têtue, montre à qui le veut que les fruits d’une révolution sont toujours cueillis par ceux, qui mieux organisés, infiltrent le mouvement, font mine de le pousser avec les autres, mais le canalisent plutôt, quand ils ne le tractent pas. La Révolution Française comme la Russe, l’Algérienne comme l’Italienne, la Tunisienne comme l’Egyptienne illustrent cette constance.
  • Édition L'escarbille

    Internationale Sioniste et Histoire Juive. (2ième partie)

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Démêlons davantage le nœud de vipères lové en notre sein. Observons comment l’exploitation des tourbières de l’Histoire alimente l’incendie qui consume nos cœurs et impacte nos vies et celles de nos enfants.
  • Édition L'escarbille

    Internationale Sioniste et Histoire Juive. (1ière partie)

    Par | 2 recommandés
    L'ingérence du salafisme et du sionisme dans le destin de nos compatriotes juifs et musulmans impacte notre vivre ensemble et notre citoyenneté. Nous avons déjà examiné le salafisme-wahhabisme ; examinons, dans le présent article , le pourquoi et le comment de la partition orchestrée par le sionisme.
  • Édition L'escarbille

    De la falsification de l’histoire palestino-israélienne

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    L’extrême-droite a le vent en poupe et donne le cap à beaucoup : journalistes, hommes politiques et personnalités médiatiques - compagnons de route des lobbies particularistes SHAF [1] - décomplexés, siphonnent et propagent ses idées .Pire, des sionistes se livrent à ce même exercice, sans vergogne.
  • Édition L'escarbille

    Il était une fois dans le Bled, des truands, des brutes et des béni-oui-oui.

    Par | 6 commentaires | 2 recommandés
    Selon Susan Sontag, écrivains et journalistes doivent aimer les mots, agoniser sur les phrases et être attentifs au monde(…) ;ils doivent s'interdire le cynisme . En écrivant sur leurs sociétés, ils doivent évoquer les meilleurs standards de justice et de vérité pour lesquels nous avons le devoir de militer . Quid des écrivains et journalistes algériens.
  • Édition L'escarbille

    Il était une fois dans le monde…

    Par | 1 recommandé
    L’onde tellurique de l’affaire Khashoggi ruine les chances du Prince héritier d’Arabie Saoudite et ébranle la politique domestique des USA. Malgré les protestations d’amitiés indéfectibles, il semblerait bien que l’Arabie Saoudite soit devenue « un bâton merdeux ». Et les élections de mi-mandat approchent.
  • Édition L'escarbille

    L’Ecole Publique et ses pompiers pyromanes.

    Par | 1 recommandé
    À quel jeu se livre donc J-M Blanquer ? Il semble renier ses précédentes prises de position en s'alignant sur celles du Président Macron ,mais ses thèses de prédilection sont défendues aujourd’hui par certains membres du conseil des « sages » installé par ses soins.
  • Édition L'escarbille

    De l’intolérance à l’Apartheid ( partie 2 )

    Par | 2 recommandés
    Toute cette affaire UNEF-Sorbone serait restée anecdotique, si M. Collomb et Mme Schiapa , à la remorque de M. Bouvet et d’autres divas des lobbies particularistes SHAF, n’étaient pas venus s’en mêler. En effet, c’est désormais une affaire d’Etat qui marque la République d’un stigmate infamant : apartheid.
  • Édition L'escarbille

    De l’intolérance à l’Apartheid ( partie 1)

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    L’abbé Pierre, député officiant vêtu de sa soutane, a bénéficié d’un mandat électoral, la présidente de l’Unef-Sorbone, étudiante voilée, bénéficie d’un mandat électif social conformément à l'article premier de la Constitution. Le Conseil Constitutionnel ne me démentira pas : l’exigence de neutralité à laquelle sont astreints les employés des services publics ne leur est pas applicable
  • Édition L'escarbille

    Nous sommes tous « dans le même bateau ».

    Par | 2 recommandés
    Ce n’est pas « la misère du monde » qui a banalisé le meurtre de l’innocence dans nos rues, ce sont les graines de la discorde semées, depuis 1979, par nos faux amis agissant en toute impunité. Les Français - de toutes obédiences religieuses et philosophiques- ont le droit de savoir pourquoi leurs enfants – les victimes comme les assassins - sont morts.