ERIC MONSINJON
Historien de l'art libre, critique d'art, professeur d'histoire des arts.
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 mai 2022

Ces degrés d'inachèvement qui font le style de Manet (1/3)

Nous célébrons cette année les 190 ans de la naissance du peintre du "Déjeuner sur l'herbe". Nous soutenons ici l'idée que l'artiste a inventé une peinture faite de différents états d'achèvement et d'inachèvement, source de son style. Une série en trois parties. Episode 1 : l'esquisse.

ERIC MONSINJON
Historien de l'art libre, critique d'art, professeur d'histoire des arts.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Edouard Manet, L'Amazone ou Cavalière (détail). 1882, huile sur toile, 73 x 52 cm. © Museo Nacional Thyssen-Bornemisza, Madrid


Edouard Manet invente une nouvelle peinture. Elle consiste à faire coexister différents états de finition de la Forme, parfois au sein d'une même œuvre : un état d'esquisses, un état d'aplats, un état de détails. C'est la trinité artistique, il faut les trois pour faire le style.

ESQUISE EXQUISSE

Né en 1832, mort en 1883, à l'âge de 51 ans, Manet est l'artiste de la liberté moderne.

Indifférent à l'illusionnisme classique, il allège, simplifie l'acte de peindre pour atteindre à une épure de la Forme. L'esquisse y joue un rôle majeur. Il la considère comme un but en soi, à la différence des Classiques qui lui refusent le statut d'œuvre d'art à part entière.

Edouard Manet, Portrait de Madame Auguste Manet (détail des mains), 1863. Huile sur toile, 98 x 80 cm. Isabella Stewart Gardner Museum, Boston (U.S.A.).

Ici, l'esquisse n'est plus un travail préparatoire, mais devient une expression brute, rapide, moderne. L'esquisse était un préliminaire, désormais elle est une fin.

Traits et tâches délibérément maintenus à l'état d'ébauche, traces de pinceau volontairement visibles dans la matière picturale participent d'une peinture de l'inachèvement moderne. A la même époque, Auguste Rodin et Camille Claudel avaient perçu, eux aussi, tout le potentiel expressif de leurs sculptures inachevées.

Edouard Manet, Au Café, ou Café-concert, 1878. Huile sur toile, 47,5 × 39,2 cm. Walters Art Museum, Baltimore, Maryland (U.S.A.).

Une intention bien distincte du non finito d'un Michel-Ange, résultat d'une interruption extérieure, le refus ou le changement d'avis du commanditaire de l'œuvre.

Chez Manet, l'esquisse se présente comme une décision stylistique et critique. ll n'est qu'à voir la femme au bain dans le fond du Déjeuner sur l'herbe qui préfigure, par ses touches libres, l'impressionnisme.

Manet invente littéralement le style esquissé moderne

A suivre...

Par Eric Monsinjon

Edouard Manet, Le Déjeuner sur l'herbe. 1863, huile sur toile, H. 207,0 ; L. 265,0 cm. Musée d'Orsay, Paris.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix