Blog suivi par 24 abonnés

Le blog de Georges Contogeorgis

Professeur de science politique à l'université Panteïon d'Athènes.
  • L’Europe politique après le Brexit

    Par | 18 commentaires | 14 recommandés
    Georges Contogeorgis, professeur de science politique à l'université Panteion d'Athènes et ancien ministre grec, tire les premières leçons du référendum britannique. A ses yeux, l'avenir va dépendre de la capacité de l'Allemagne à surmonter sa prétention hégémonique.
  • L’expérimentation grecque et les élections du 25 janvier

    Par | 35 commentaires | 18 recommandés
    Tout donne à croire que le 25 janvier, la Grèce se donnera un nouveau gouvernement. L’idée d’un gouvernement Syriza suscite des sentiments mêlés de répugnance, de colère, d’inquiétude au sein de l’Europe politique et du monde des marchés.
  • Arrêtons Papandréou

    Par | 12 commentaires | 7 recommandés
    La partitocratie dynastique grecque, «danger systémique» pour l'Europe et le monde. Il faut arrêter le Premier ministre comme criminel politique. Georges Papandréou a remporté les élections par tromperie, en proclamant qu'«il y a(vait) de l'argent» alors qu'il savait parfaitement que le pays était au bord du gouffre après des années de pillage systématique de la richesse publique et de l'État par la classe politique.
  • L'enjeu des manifestations

    Par | 14 commentaires | 34 recommandés
    Aujourd'hui la société française a manifesté pour exprimer son désaccord vis-à-vis de la politique menée par son gouvernement. Hier, c'était la société grecque; demain, ce sera une autre et ainsi de suite.
  • Parler de la démocratie

    Par | 3 commentaires | 21 recommandés
    Les événements récents qui ont secoué le monde entier — attribués à l'autonomisation du marché vis-à-vis de la société et de l'État, ainsi qu'au constat que l'État est devenu, en fait, un instrument du marché, avec comme victimes, les intérêts de la société des citoyens —, nous invite à développer une réflexion qui dépasse les limites du système en place.
  • La révolte de la jeunesse en Grèce et le caractère politique de la crise actuelle

    Par | 23 commentaires | 47 recommandés
    La révolte de la jeunesse grecque provoquée par l'assassinat d'un enfant de 15 ans par un policier dans les rues d'Athènes peut être attribuée, en principe, à la crise profonde que traverse l'État hellénique. Un État dominé par la partitocratie, qui place l'intérêt de la classe politique et de ses partenaires économico-médiatiques au-dessus de l'intérêt de la société.