Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1603 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 janv. 2023

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Autisme : Un nouvel outil vise à saisir toute l'étendue des comportements répétitifs

Un nouveau questionnaire, qui peut être rempli en ligne, caractérise en profondeur les comportements répétitifs chez les jeunes autistes.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

spectrumnews.org Traduction de "New tool aims to capture full breadth of repetitive behaviors" - 13 janvier 2023 - Laura Dattaro

Ferris Week, Dijon © Luna TMG https://www.instagram.com/lunatmg/

Les intérêts restreints et les comportements répétitifs (Restricted interests and repetitive behaviors"RRB") chez les personnes autistes se répartissent en huit catégories distinctes, selon une nouvelle étude. Ces catégories constituent la base d'un nouvel outil d'évaluation de ces comportements chez les enfants et les adolescents.

Les RRB sont une caractéristique essentielle de l'autisme, mais leur type et leur intensité varient considérablement. Certains, tels que les intérêts particuliers et les battements de mains, peuvent être bénéfiques, tandis que d'autres peuvent être distrayants ou auto-agressifs.

Plusieurs outils existants - dont l'échelle des comportements répétitifs - révisée (RBS-R) et le questionnaire sur les comportements répétitifs 2 (RBQ-2) - répertorient les comportements répétitifs chez les enfants. Mais aucun ne permet d'en saisir toute l'ampleur, explique le chercheur principal, Antonio Hardan, professeur de psychiatrie et de sciences du comportement à l'université de Stanford, en Californie.

Grâce au nouveau questionnaire, appelé Dimensional Assessment of Restricted and Repetitive Behaviors (DARB), les parents peuvent évaluer les comportements répétitifs de leur enfant dans chacun des huit sous-domaines. Selon M. Hardan, les différents comportements répétitifs sont probablement liés à des perturbations génétiques et neurobiologiques différentes, et le DARB pourrait aider les chercheurs à regrouper plus précisément les participants à l'étude afin de cibler des traitements spécifiques.

"Si nous n'avons pas cette séparation claire au niveau clinique, les études génétiques ne seront en aucun cas en mesure de trouver de bons liens", dit-il. "L'idée que le fait d'avoir une seule intervention va aider dans tous ces domaines différents est très naïve".

Lui et son équipe ont testé le DARB auprès des parents de près de 2 000 enfants et adolescents autistes, ce qui constitue l'un des points forts de l'étude, selon Catherine Lord, professeure de psychiatrie et d'éducation à l'Université de Californie, à Los Angeles, et co-créatrice de l'un des tests de diagnostic de pointe de l'autisme. Mme Lord n'a pas contribué aux nouveaux travaux.

"Elle apportera une grande contribution à la recherche sur les RRB, qui a été limitée, comme ils l'ont dit, par les questions relativement simples que nous avons posées dans le passé à leur sujet", déclare Lord.

L'équipe prévoit de consulter des adultes autistes pour mettre au point une version autodéclarée du questionnaire l'année prochaine, indique Hardan.

Après avoir analysé 41 études sur les RRB et consulté 40 cliniciens et chercheurs ainsi que 19 parents d'enfants autistes, les chercheurs ont retenu huit sous-domaines, chacun comportant au moins neuf comportements spécifiques. Dans la liste finale, 99 comportements sont classés comme suit : comportements sensori-moteurs répétitifs, tels que tourner en rond ou actionner des interrupteurs ; insistance sur l'uniformité ; comportements d'automutilation, tels que se ronger les ongles ou se gratter la peau ; sensibilité sensorielle, telle qu'une aversion pour certains tissus ; intérêts inhabituels, tels qu'une fascination pour un chiffre spécifique ; comportements obsessionnels-compulsifs, tels qu'une préoccupation excessive pour la propreté ; langage répétitif ; ou intérêts restreints.

Pour remplir le questionnaire, en personne ou en ligne, les parents évaluent la manifestation de chaque comportement de leur enfant au cours des deux semaines précédentes, en allant de "pas du tout un problème" à "problème très grave/extrême". Les scores du DARB sont en corrélation avec les scores de comportements similaires sur le RBS-R et le RBQ-2, ont constaté les chercheurs en analysant les réponses aux trois tests des parents de 1892 enfants et adolescents autistes de la cohorte de recherche SPARK. (SPARK est financé par la Fondation Simons, l'organisation mère de Spectrum).

Les résultats ont été publiés dans le "Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry" en décembre.

Par rapport aux filles autistes, les garçons autistes ont des comportements répétitifs sensori-moteurs et langagiers plus intenses et des comportements d'automutilation moins intenses, ont révélé les réponses du DARB. Les enfants présentant des niveaux d'anxiété plus élevés, mesurés à l'aide d'autres questionnaires, ont obtenu des scores plus élevés - indiquant des comportements plus prononcés - dans chaque catégorie du DARB.

Le résultat suggère que les DARB nuisibles pourraient être combattus avec les traitements existants pour l'anxiété, dit Hardan.

L'équipe a également créé des "graphiques normatifs" détaillant les scores moyens dans chaque sous-domaine en fonction de l'âge, du sexe et du quotient intellectuel. Les chercheurs peuvent utiliser ces tableaux pour limiter les participants à leur étude à ceux dont les scores sont supérieurs à la moyenne, ce qui pourrait augmenter la probabilité d'observer une amélioration statistiquement significative dans un essai de traitement, explique Hardan.

La quasi-totalité - 98 % - des enfants de la cohorte SPARK testés par Hardan et ses collègues ont au moins un intérêt restreint, ont constaté les chercheurs dans une étude distincte utilisant le DARB, et 86 % ont au moins un intérêt inhabituel. Les filles et les garçons ont à peu près le même nombre d'intérêts, mais pour les filles, ceux-ci ont tendance à être plus sociaux, comme une fascination pour un personnage de fiction. Ces résultats ont été publiés dans "Autism Research" en décembre.

Le DARB représente la démarche la plus rigoureuse de structuration des RRB chez les enfants et les adolescents autistes à ce jour, déclare Roald Øien, professeur d'éducation spécialisée et de psychologie du développement à l'Université arctique de Norvège, qui n'a pas participé aux travaux. Selon lui, une version adulte de l'outil sera utile, en particulier si elle peut aider à analyser les différences entre les sexes dans les RRB.

"Absolument, je l'utiliserais en clinique", déclare M. Øien.

La plupart des familles participant à l'étude sont blanches et issues de la classe moyenne. Il n'est donc pas certain que l'outil puisse être extrapolé à des personnes d'autres origines - un problème courant lors de l'utilisation des données de SPARK, dit Lord.

"En fin de compte, nous devons savoir si des personnes autres que les volontaires blancs et de classe moyenne peuvent l'utiliser", dit-elle. "Mais on pourrait dire cela de presque toutes les évaluations".

Citer cet article : https://doi.org/10.53053/YWKF5691


Les avantages des intérêts particuliers dans l'autisme

Les chercheurs étudient comment les passions intenses des autistes façonnent le cerveau, améliorent le bien-être et favorisent l'apprentissage. 12 mai 2021

Les comportements répétitifs vont et viennent chez les jeunes autistes

Rituels de réconfort : Les enfants et adolescents autistes utilisent certains comportements restreints et répétitifs pour réguler leurs émotions 20 septembre 2021
Le goût de la routine engendre l'anxiété chez les enfants autistes

Les enfants autistes qui manifestent une forte préférence pour la "similitude" dans leur vie quotidienne - porter les mêmes vêtements, prendre le même chemin, suivre exactement les routines - peuvent être enclins à développer de l'anxiété.En diminuant l'insistance sur la routine chez les enfants autistes de la maternelle, on peut réduire les risques qu'ils soient anxieux plus tard. 16 août 2022

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy