Blog suivi par 263 abonnés

Le blog de La Cimade

Association de solidarité active avec les migrants
  • La France expulse vers l’Érythrée

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Le 6 juin 2019, la préfecture des Pyrénées-Orientales a expulsé une personne érythréenne vers Asmara depuis le centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse. Il s’agit de la première expulsion par la France vers l’Érythrée, pays où règne l’une des dictatures les plus violentes du monde.
  • De l’urgence de changer le cap des politiques migratoires pour le nouveau Parlement

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le scrutin de ce dimanche, marqué par une participation en hausse partout en Europe, a confirmé une forte poussée des partis conservateurs et d’extrême-droite, notamment en France, Italie, Royaume-Uni, Hongrie et Pologne. Dans le même temps, plusieurs député·e·s de partis qui ont un programme défendant les droits des personnes étrangères ont été porté·e·s au pouvoir.
  • Dématérialisation du service public pour les personnes étrangères

    Par | 2 commentaires | 23 recommandés
    Le ministère de l’intérieur a une nouvelle fois bloqué le robot de La Cimade «À guichets fermés», qui sonde les rendez-vous par internet pour les demandes de titre de séjour. Pourtant, sans perturber le fonctionnement des rendez-vous, le robot fournit des statistiques précises d’un service public dématérialisé. Mais la Place Beauvau préfère peut-être éviter toute transparence sur le sujet ?
  • Règlement Dublin – La machine infernale de l’asile européen

    Par | 4 commentaires | 12 recommandés
    Un mois avant les élections européennes de 2019, La Cimade publie un nouveau rapport d’observation sur les conséquences du règlement Dublin sur les demandeurs et demandeuses d’asile en France.
  • L’Europe, construisons-la avec les exilé·e·s !

    Par | 6 recommandés
    elections-eu-cimade-2019
    À l’approche des élections européennes du 26 mai, 5 associations européennes, Arci (Italie), Cear (Espagne), La Cimade (France), RSA (Grèce) et Pro Asyl (Allemagne) publient un manifeste commun. Elles dénoncent les dérives des politiques migratoires européennes et appellent les citoyen·ne·s et les candidat·e·s à se mobiliser pour construire une Europe solidaire avec les personnes exilées.
  • Contribuer au grand débat national

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    5-propositions-cimade
    La Cimade met à disposition des citoyennes et citoyens qui souhaitent participer au grand débat national, ses 5 propositions majeures pour une politique migratoire différente.
  • Au-delà de la politique du chiffre, 2019 s’annonce dramatique pour les exilé·e·s

    Par | 3 commentaires | 31 recommandés
    Les statistiques 2018 sur l’immigration et l’asile sont publiées mardi 15 janvier, elles confirment chaque année l’attachement de la Place Beauvau à une politique chiffrée en matière d’enfermement et d’expulsion. Mais le mois de janvier marque surtout un recul inédit des droits des exilé·e·s avec l’entrée en vigueur des dispositions les plus répressives de la loi Asile et Immigration.
  • Trois mois d’enfermement en rétention: 2019 marque un tournant dans la répression

    Par | 13 commentaires | 48 recommandés
    Du 2 janvier au 1er avril 2019, La Cimade témoigne quotidiennement de la nouvelle durée de rétention. Pendant 90 jours, depuis l’intérieur des centres de rétention, une chronique de la honte se déroule via un fil Twitter : #3MoisDerrièreLesBarbelés
  • Monsieur le Président, faites que la France n’ait pas honte d’elle-même

    Par | 10 commentaires | 13 recommandés
    À la veille de la journée internationale des migrants, La Cimade, interpelle Emmanuel Macron sur la situation catastrophique des personnes exilées et la politique inhumaine mise en œuvre.
  • Les 7 de Briançon lourdement condamné·e·s par le tribunal de Gap

    Par | 15 commentaires | 32 recommandés
    Le 13 décembre 2018, le tribunal correctionnel de Gap a déclaré les 7 de Briançon coupables d’aide à l’entrée sur le territoire d’une personne en situation irrégulière. Si la circonstance aggravante de bande organisée a été abandonnée, la lourdeur des peines prononcées (conformes aux réquisitions du parquet) marque un tournant dangereux dans la répression des personnes solidaires.