lancetre
Abonné·e de Mediapart

457 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 janv. 2017

L'authentique Abécédaire de Mélenchon

La pseudo "France insoumise" vient de publier un Abécédaire de campagne. L'imposture mélenchonienne, en effet, peut se résumer sous une forme alphabétique.

lancetre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A  comme Aboiements: mode d'expression habituel des opposants au Gourou, qui, c'est bien connu, ne sont que des "chiens", dont on  a la liste.

A, aussi, comme Alep : problème règlé par Poutine

B comme bombardements: scandaleux, lorsqu'ils sont "nord-américains"; libérateurs, lorsqu'ils sont le fait de l'aviation russe.

B comme Banques. Il est injuste, selon Mélenchon, qu'elles refusent de financer le Front national.

(Captures d'écran à partir du site du Figaro).

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/09/jean-luc-melenchon-demande-aux-banques-francaises-davoir-pitie-du-front-national/

B comme bannissement:

Peine que certains partisans deMélenchon veulent voir rétablir, contre ceux qui contestent la parole du Chef.

C comme candidat de la France Insoumise.

un exemple ici:

https://blogs.mediapart.fr/jchouelfreefr/blog/020217/il-court-il-court-bernard-frau-il-est-passe-par-ici-il-repassera-par-la

C comme Castro: grand humaniste, auquel il faut rendre hommage.

Même si la première réaction du Gourou à l'annonce de son décès fait songer à un abus de rhum...

 C comme Censure: on peut imaginer ce que deviendrait la liberté d'expression, dans une France que dirigeraient les partisans de Mélenchon.

D comme " Dégage ! " : manière convenable de répondre à un militant qui demande une explication.

Mélenchon, à militant communiste contestataire: " Dégage !" © bibivideo

D comme Démocratie interne, ou comme Départ:

certains militants du PG, confrontés à une politique municipale totalement opposée à celle qu'ils défendaient durant la campagne électorale, partent d'eux-mêmes, sans attendre d'être exclus:

http://lefilrouge2.over-blog.com/2017/01/nous-quittons-le-pg-pour-poursuivre-notre-combat.html

E comme Ennemi:

"Tu es mon ennemi ? "

Phrase culte du Chef, adressée à toute personne qui ne lui fait pas allégeance.

https://blogs.mediapart.fr/ivan-villa/blog/270117/melenchon-ne-supporte-pas-quun-cheminot-ne-soit-pas-en-admiration-devant-lui

E, aussi, comme Exclusion: "C'est moi qui exclus !" ( autre phrase culte du Chef)

F comme France: toujours l'exalter. Le nationalisme est le b-a ba du mélenchonisme.

F comme Front de Gauche et France Insoumise:

Des candidats du Front de Gauche pourraient bien affonter... des candidats de la France Insoumise !

😀

https://blogs.mediapart.fr/anita-kervadec/blog/090317/lettre-ouverte-jean-luc-melenchon-du-front-de-gauche-morbihan

G comme Garde Nationale: le nouveau nom du service militaire obligatoire, que Mélenchon entend rétablir.

Jeune insoumis, vote Mélenchon, et tu auras peut-être la chance de connaître, comme tes aînés, les joies de la vie de caserne !

G aussi, comme Gala: revue dans laquelle il importe d'apparaître, lorsqu'on est un véritable leader de gauche, avec de vraies idées, pour parler de son régime alimentaire.

G toujours, comme GQ: l'autre magazine important dans lequel un authentique candidat de gauche doit apparaître.

G enfin, comme Guerre d'Algérie (1954 - 1962): une simple "guerre civile" selon Mélenchon. Il est vrai que L'Algérie, c'était la France; C'est Mitterrand qui le disait. Mitterrand, pour lequel Mélenchon éprouve toujours autant d'admiration.

H comme Hareng : Le hareng de Bismarck est un opuscule d'un nationalisme étroit, qu'on croirait écrit il y a cent ans, à l'époque où règnait en france l'esprit "revanchard" anti-allemand.

https://npa2009.org/idees/le-hareng-de-bismarck-ou-le-poison-du-nationalisme

H comme Hologramme : manière de mener deux meetings en même temps, sans trop se fatiguer. De toute façon, les disciples seront aussi fascinés par l'Icône que par le tribun en chair et en os.

I comme Insoumis : dans le discours mélenchonien, militant discipliné (voir D), qui obéit au chef, et propage ses Saintes Paroles, sans jamais porter la moindre critique.

J comme Jeanne d'Arc: Pucelle qui a une statue à Paris, davant laquelle des policiers républicains se rassemblent pour chanter La Marseillaise.

J encore, comme Jules César: 

« Il était proche du peuple. C’est les patriciens, les ennemis du peuple, qui l’ont assassiné. Ce qui est intéressant, c’est de voir César comme une figure populaire. »

JLM  dixit.

https://www.mediapart.fr/journal/international/120317/rome-jean-luc-melenchon-en-tribun-du-peuple-europeen

J enfin, comme Journalistes. Personnages insupportables, qui s'arrogent le droit de poser des questions au Gourou, parfois même de le contredire. Ne pas hésiter à les qualifier systématiquement d'agents de la CIA, de chiens, de traîtres, dont on dressera la liste, de merdias atlantistes...

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/110916/jusques-quand-melenchon-pourra-t-il-injurier-les-journalistes

Le mieux, pour éviter toute contradiction, est encore de s'en passer.

D'où la création d'une chaîne youtube, qui propose d'interminables monologues du Gourou, qui s'écoute parler, comme tous les Gourous.

Ouf ! Enfin seul.

😀

K: Lettre maudite. D'abord, de nombreux mots prussiens commencent par cette lettre. Et les Prussiens, c'est bien connu, ne sont que des "faces de pierre". Ensuite, qui dit K dit anti-K. Un site ignoble, qui ose moquer le grand chef. Site à interdire dés la prise du pouvoir par les Insoumis.

 L, comme Lettre aux Insoumis:

https://blogs.mediapart.fr/bayrem/blog/130217/lettre-aux-insoumis

L, comme Liberté d'expression:voir censure.

L comme Limace baveuse : commentateur qui ose moquer le chef.

Ne pas hésiter à recopier cette insulte une vingtaine de fois.

Elle est tellement bien trouvée, et spirituelle !

M: comme Manif pour tous.C’est un phénomène social, autant que spirituel, qui exprime des convictions profondément enracinées dans notre peuple. , constate le Gourou dans un entretien accordé à Famille Chrétienne.

Et il ajoute:

Avec la Manif Pour Tous, je fais le pari positif du malentendu.

https://blogs.mediapart.fr/dianne/blog/040217/jean-luc-melenchon-connait-la-maison

M comme Marseillaise:Hymne qui a définitivement remplacé L'internationale, systématiquement entonné à la fin des meetings de Mélenchon.

Voir Nationalisme.

N comme Napoléon : y penser toujours; n'en parler jamais.

Hélas, parfois, on ne contrôle pas ses gestes...

N comme Nationalisme :l'un des fondements de la doctrime mélenchonienne.

 https://blogs.mediapart.fr/laurent-ripart/blog/200217/la-campagne-melenchon-un-projet-de-reorientation-populiste-de-la-gauche-francaise

O comme Ouvrier. C'est la profession d'un autre, qui voudrait aussi être candidat. Lui rire au nez.

P comme policiers: ils sont républicains, et leurs manifestations ne sont pas du tout manipulées par le FN. (voir J)

P comme Poutine : à ceux qui se demanderaient encore sérieusement si Mélenchon est, oui ou non, pro-Poutine, qu'il suffise de regarder, sur youtube, les voeux pour 2017 du candidat de la France Insoumise.

Un ambassadeur russe n'aurait pas pu mieux faire.

Voir Russie.

Q comme Qatar: A toute personne qui ose qualifier Bachar el Assad de tortionnaire, rétorquer: "Pourquoi ne critiquez-vous pas les dirigeants du Qatar ? ". Aucun rapport avec le sujet, les crimes des dirigeants du Qatar n'excusant en rien ceux de Bachar, mais, à certains moments, faute d'arguments, il faut savoir détourner la conversation.

R comme Récit national: à inculquer aux enfants, Sarkozy a bien raison; il suffit de remplacer Vercingétorix par Robespierre, et cela devient une excellente idée.

R comme Russie

Extraits des voeux du candidat Mélenchon pour 2017:

S'agissait-il des voeux d'un candidat à l'élection présidentielle française, ou des voeux de l'ambassadeur de Russie en France ?

On peut légitimement s'interroger...

S comme Sarkozy : ses propos sur les Gaulois ne sont pas dénués de sens; il faut en débattre avec lui.

S encore, comme Sénat: y entrer à 35 ans, y rester près de vingt ans, c'est la formation idéale pour prendre conscience de la dureté de la vie, et prétendre ensuite représenter le Peuple qui souffre.Ensuite, afin de ne pas perdre le contact avec le prolétariat, se faire élire député européen (voir U)

T comme Travailleur détaché: voleur de pain.

T, également, comme Trump : président des Etats-Unis avec lequel Mélenchon "se réjouirait" de traiter.

Entre nationalistes, on se comprend.

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/130217/lelection-de-donald-trump-vue-par-melenchon-et-ses-partisans

(capture d'écran à partir du site le soir.be)

T, comme tutoiement: offense insupportable lorsqu'il est adressé au Gourou. même venant de quelqu'un qu'il tutoie lui-même depuis des années.

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/281116/monsieur-melenchon-le-melon

Ordinaire, et parfaitement justifié, en revanche, lorsqu'il est utilisé par le Gourou, ou par l'un de ses porte-cotons, envers un parfait inconnu. (voir ennemis ).

U, comme Union Européenne: la condamner, en paroles, mais ne pas refuser, bien entendu, la rémunération qu'elle vous verse en fin de mois lorsque vous êtes député européen. Demeurer particulièrement obscur sur ce que vous feriez, au sujet de l'U.E. , si vous arriviez au pouvoir. Pas de référendum, bien évidemment, mais un plan A, un plan B... Embrouiller l'électeur comme si vous étiez un maître du bonneteau.

V comme Valls: encourager discrètement les militants de la France Insoumise à voter Valls aux primaires du PS. Sans le dire soi-même, évidemment. Demander aux militants de faire passer la consigne.

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/100117/tu-es-un-authentique-insoumis-tu-soutiens-melenchon-alorsvote-pour-manuel-valls

V, également, comme Vie.

Celle du Gourou, qu'on se le dise, est usée par la défense obstinée d'une ingrate populace.

😀

https://blogs.mediapart.fr/ivan-villa/blog/270117/melenchon-ne-supporte-pas-quun-cheminot-ne-soit-pas-en-admiration-devant-lui

W comme Wahhabisme : lorsqu'un quidam ose prétendre que Bachar El Wahch serait un tortionnaire et un assassin, accuser systématiquement cet individu de soutenir le wahhabisme (voir Q).

X comme Xénophobie. Aucune xénophobie, bien évidemment, dans les propos inspirés du Gourou. Ni lorsqu'il parle des "faces de pierre" des Allemands, ni lorsqu'il évoque les "moeurs étranges" des musulmans. Du souverainisme, sans plus.

Y comme Youtube : plate-forme de diffusion de vidéos, qui permet à Mélenchon de penser qu'il est plus puissant que le président des Etats-Unis.

Z comme zélote. Personne animée d'un zèle fanatique, nous dit le dictionnaire Larousse. Caractérise parfaitement le petit groupe de mélenchonolâtres qui squatte les fils de commentaires de Médiapart, ne tolérant aucune critique contre leur Gourou.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report