Fillon-Genevard-Ciotti à Besançon : tromperie, désinformation, manipulation

Un meeting où le fonctionnement de la droite nous donne l'explication de l'effrayante nullité de son projet pour l'école

 A Besançon, le 3 mars 2017 : « François Fillon a parlé de l'école, en présence d'Annie Genevard, la députée du Doubs, fidèle de toujours, citée comme possible ministre de l'Éducation en cas de victoire »

 

A - Les remèdes proposés par François Fillon et son équipe:

« Port de l'uniforme scolaire,

- abrogation de la réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem (particulièrement huée),

- réhabilitation du brevet des collèges,

- scolarité obligatoire dès l'âge de 5 ans,

- recrutement des professeurs du second degré par les chefs d'établissement

- et sélection à l'université… Autant de marqueurs chers à la droite ».

 

B - L'impact électoral prévisible : pour un public qui se raccroche au moindre espoir de sauver l'école, le remède proposé est celui du charlatan qui prend l'air le plus sérieux possible pour appliquer un cautère sur une jambe de bois Sourire

Avec à peine d'analyse, c'est d'une nullité effrayante. Mais l'essentiel est de faire illusion jusqu'aux élections Sourire

L'explosion sociale qui arrivera plus tard pourra alors être présentée comme étant la faute à Pâdchance. Sourire 

Elle aura les mêmes causes que celles de mai 68, c'est à dire une parfaite complicité secrète entre cette droite se réclamant du gaullisme et ses pseudo-adversaires de tradition communiste

Cette complicité est pourtant, pour ainsi dire, officiellement dénoncée à la fin du livre de Carole Barjon intitulé : « Mais qui sont les assassins de l'école ? », pages 198-199 :

« Quant à Nicolas Sarkozy, avant même son élection en 2007, il avait conclu un

pacte de non-agression avec la puissante FSU, première fédération de syndicats

de la fonction publique d'Etat, de sensibilité communiste »

« Pendant sa campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy tirera parti du soutien

que lui apportera en sous-main la FSU »

« Dès son installation à l'Elysée, le nouveau président s'est du reste empressé de

supprimer trois décrets pris par Gilles de Robien qui instauraient la bivalence des

enseignants et allongeaient leur temps de travail »

 

C - Pour les techniques de tromperie pratiquées par cette équipe, voir sur internet :

 

« Un record de 4 mensonges pour 4 lignes, signé Annie Genevard, bras droit de Fillon », pdf, une page

 

« Pire que la corruption : le verrouillage du système »

La chape de plomb est la première de toutes les corruptions parce qu'elle donne le champ libre à toutes les autres. On interpelle ici les députés cosignataires du manifeste du 6 février 2017 : « Pour l'honneur d'un homme et l'avenir d'un pays »

 

« Le b-a-ba de l'immaturité politique française : les leaders politiques de droite ont pour mission de tromper l'électorat de droite » pdf, une page :

Dans les blogs de Mediapart :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/250117/le-b-ba-de-limmaturite-politique-francaise

 

« Annie Genevard contre Najat Vallaud-Belkacem : l'astuce géniale pour tromper ses électeurs »

 

« Le « prédicat » : nouvelle invention des assassins de l'école, nouvelle tromperie de la députée filloniste Annie Genevard »

Pour saboter l'école française sans en avoir l'air, la réforme imposée par la ministre comportait, entre autres astuces, cette incongruité du « prédicat », qui a fini par sortir dans les médias

 

« Langue  française contre langue  turque: comment Annie Genevard trompe son public »

La députée du Doubs se cultive une image de ferme défenseur de la langue française. Mais sa politique linguistique développe à grande vitesse une situation où les turcs résidant en France refusent de plus en plus avec arrogance de s'exprimer en français

Résumé sur une page, version pdf :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g188-g09-fly-1p-profs-de-turc-en-france-ne-parlant-pas-fs-tract.pdf

 

« Les jeunes, le djihad, et les techniques de tromperie de la députée Annie Genevard »

 

« Réforme ratée de l'orthographe : Annie Genevard fuit le débat et s'en tient à la langue de bois »

 

« Notre députée filloniste aime les gens circonflexes = ignares et sans complexes »

Une des astuces de communication chères au tandem Fillon-Genevard consiste à créer une ambiance grâce à un public mobilisé en douce, par exemple pour huer la réforme de Najat Vallaud-Belkacem devant les caméras, ou bien pour multiplier les interventions sur les réseaux sociaux, ou encore pour traiter les enseignants de fainéants, comme cela est rapporté dans le tract intitulé : « Marchands d'orthographe, fabricants de haine »

Annie Genevard s'appuie alors sur l'action de ces troupes, tout en les méprisant, comme on peut le voir dans l'article intitulé : « Que dit le rejet de la réforme de l'orthographe ? », sur le site de son parti

 

D - Pour le vide abyssal provoqué par la désinformation des médias, voir :

 

« Mai 68 : la propagande officielle vous a caché l'essentiel »

 

« Les réformes ratées à répétition de l'Education Nationale sous la Cinquième République »

 

« Politique éducative : ce que les médias ne diront pas à la rentrée 2014 »

 

E - Pour le néant abyssal du projet d'Annie Genevard pour l'école, voir :

 

« La droite va-t-elle perdre les élections à cause de la nullité de son projet pour l'école ? »

dans les blogs de Mediapart :

et en version pdf, 3 pages

 

« « Sauver l'école en restaurant l'autorité » : un des discours de perroquets qui servent à tromper les français »

 

« Annie Genevard : quand on aime l'orthographe, on ne compte pas ! »

Résumé pdf:  sur une page .

La conclusion de l'article :

- Le milliard d'euros économisés chaque année grâce à la gestion qui se veut rigoureuse de notre députée représente moins de 20 euros par français.

- La pénalisation infligée chaque année par l'orthographe dont elle est une chevalière de Waterloo représente plus de 2000 euros par français

 

« Les 7 casseroles de Valérie Pécresse ». Pour excuser Annie Genevard: elle n'est pas la seule inconditionnelle du remplissage du tonneau sans fond

 

« Madame Orthographe et les entreprises : un mariage contre nature, juste le temps des photos »

 

« Un courriel qui fait du bien aux profs de français envoyés au casse-pipe »

 

« Annie Genevard et la langue arabe à l'école : coup médiatique et chape de plomb »

- Coup médiatique pour faire croire au public qu'elle s'oppose courageusement aux communautarismes, et, de cette façon,  récupérer les voix du Front National

- Chape de plomb pour étouffer l'existence des analyses contenues dans de documents tels que :

« L'orthographe de tous les mensonges »

 

« Orthographe : la vieille voiture et les charlatans »

 

« IVIN, JUIN, …, ... : quatre écritures du mot JUIN : très drôle », pdf, une page

Cet article, qu'elle prend soin « d'oublier », prouve que les autorités en charge de la gestion de la langue française ont toujours eu en mains toutes les données permettant de réussir impeccablement l'indispensable réforme de l'orthographe, mais qu'elles ont au contraire toujours su inventer tout et n'importe quoi pour que cette réforme ne puisse pas se faire

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson)      doc g261-h03 mars 2017

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.