m satouri

Député européen (EELV), membre des Commissions Emploi et affaires sociales, Affaires Etrangères, et des sous-commissions Défense et Droits humains

LES MUREAUX - France

Son blog
3 abonnés Mounir SATOURI
  • 10 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 2 liens
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • [PÉTITION] Mettons fin aux stages non rémunérés en Europe

    Par
    L’Europe s’inquiète de la situation des jeunes après la pandémie… mais reste réticente à leur accorder une entrée digne sur le marché du travail…
  • Le Ghali-gate : Rien ne saurait justifier l’impunité

    Par
    Le scénario est digne d’un truculent roman d’espionnage. Il prend ses racines dans un territoire disputé depuis plus de 45 ans, « le Sahara Occidental ». En toile de fond : un conflit qui s’aggrave, un cessez-le-feu qui se fragilise, des souffrances et des violations imposées aux populations civiles par l’ensemble des parties, une Union Européenne paralysée et des voisins frères ennemis.
  • Terrorisme: après la brutalité du choc et le deuil, il est urgent d’agir

    Par
    En ce 13 novembre, suite aux attaques, encore, à Nice et Vienne, Mounir Satouri*, député européen, et Pauline Nales**, déléguée EELV au Parti Vert Européen appellent à l'unité face à l'horreur. Après la brutalité du choc et le deuil, loin des discours guerriers et des politiques liberticides, l'Europe doit être un cadre alliant maintien de nos libertés et garantie pour notre sécurité.
  • Pour une vraie riposte républicaine: des moyens pour la police et l'éducation

    Par
    Cela fait une semaine que Samuel Paty a perdu la vie, victime d’un jeune barbare embrigadé par la propagande islamiste. Depuis, les autorités républicaines parlent de tout sauf de l’essentiel, ce qui fait notre civilisation : le droit, l’éducation et les moyens de leur application. Comme le dit un vieux proverbe chinois, « quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt ».
  • «Il est temps pour la République de faire renaître ce qu’elle a laissé mourir »

    Par
    Le président Macron aux Mureaux semble avoir tout fait tout pour éviter la stigmatisation dans sa visite aux Mureaux. Mais la préparation du projet de loi contre les "séparatismes" exacerbera nécessairement le débat public et menace de passer à côté – comme c'est déjà le cas dans le discours initial – des véritables besoins d'émancipation de nos quartiers.