Marc Bablet

Inspecteur d'académie, inspecteur pédagogique régional retraité

PARIS - FRANCE

Sa biographie
1978-1984 : enseignant de lettres modernes 1984-2001 : inspecteur de l'éducation nationale dans le Doubs, en Seine Saint-Denis et à Paris 2001-2012 : inspecteur d'académie adjoint en Val de Marne puis Seine-Saint-Denis 2013-2018 : chargé de mission au ministère pour la refondation de l'éducation prioritaire puis chef du bureau de l'éducation prioritaire et des dispositifs d'accompagnement à la DGESCO.
Son blog
74 abonnés Le blog de Marc Bablet
Voir tous
  • Education prioritaire : des propositions pour enseigner en CP et CE1 dédoublés (1)

    Par
    Ce billet se veut une ressource pour les professionnels des CP/CE1 dédoublés de REP+ et de REP, il est le fruit d’un travail collectif de professionnels jamais validé au sein du ministère et repris par mes soins. Comme il est destiné aux enseignants qui y travaillent, il est écrit en utilisant « vous ». Une manière de proposer que vous commentiez.
  • Education prioritaire : CP/CE1 dédoublés, on aurait pu faire autrement

    Par
    On constate que cette mesure est répétée dans le discours politique à chaque fois qu’il est question de pauvreté, de banlieues, de « publics défavorisés ». Que fait-on pour qu’elle serve vraiment les élèves qui en ont besoin ? On porte ici l’idée que le ministre aurait pu faire autrement qu’une stratégie « au pas de charge » pour mettre en place cette mesure phare du programme présidentiel.
  • Education prioritaire et cités éducatives, les ambivalences de la labellisation

    Par
    L’arrivée prochaine des « cités éducatives », pourrait concerner une soixantaine de quartiers très prioritaires. Leur intérêt dépendra de la place donnée aux apprentissages scolaires, à l’action d’enseignement, à l’organisation du travail collectif, car si on doit espérer cohérence et complémentarité éducatives, on peut aussi craindre un éclatement du service public.
  • Education prioritaire : le rapport de la cour des comptes (3)

    Par
    Dans ce billet, encore un peu long, on commente les orientations proposées par la cour en les mettant en relation avec ce que l’on sait des orientations du gouvernement grâce aux discours porteurs de l’idéologie du ministre, au projet de loi de finances et aux orientations de la mission confiée à madame Azéma et monsieur Mathiot.
  • Education prioritaire : le rapport de la cour des comptes (2)

    Par
    On discute dans ce billet, un peu long, les analyses établies par la cour des comptes pour ce rapport. On reconnaît le mérite d’un rapport approfondi. Il donne l’occasion de mettre en débat certaines observations et interprétations de données qui apportent une vision parfois incomplète ou discutable de la réalité.