• 7 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Quand le féminisme part en couille

    Par
    Je me souviens d’une époque où le féminisme désignait, au-delà des inévitables tensions et des saines divergences en son sein, la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Mais quand je vois se multiplier aujourd’hui les textes diluant cette révolte dans une accumulation d’éléments de langage creux et de slogans éculés, j’en viens parfois à me demander si cette époque n’est pas révolue.
  • Jeanne Guien et Raphaël Enthoven : on n'est pas sorti de la caverne...

    Par
    On m’a interpellée sur Twitter au sujet du billet de Jeanne Guien. Nombreux sont ceux qui l’ont estimé excellent, et certains m’ont reproché de le trouver, pour ma part, mauvais et décevant, m'accusant de ne pas être objective sur le sujet. Je vais donc honorer l’engagement que j’ai pris et expliquer pourquoi, à mes yeux, ce billet n’est pas ce qu’il prétend être.
  • This ain't Hollywood, hun...

    Par
    Une petite discussion au sujet des agressions sexuelles et des discours sur l'auto-défense, en réponse à la chronique que Raphaël Enthoven a consacrée à ce sujet le 19 février 2018.
  • Lettre aux conspirateurs du silence

    Par
    À l'attention des énervés et des dogmatiques qui préfèrent prêcher avec virulence que discuter avec nuance : vos interlocuteurs ne sont pas des punching balls, ils ne vous doivent rien, sinon le même respect que vous leur devez en retour, et si c'est trop vous demander, alors - circulez. Si vous ne savez pas vous exprimer sans hurler et insulter, c'est que vous n'avez rien d'intéressant à dire.
  • Rapport Mathiot sur le bac: quel avenir pour la philosophie?

    Par
    Suite à la publication du rapport Mathiot sur la réforme du baccalauréat et de l'organisation des enseignements du lycée prévue pour 2021, des voix discordantes se sont élevées quant aux implications de cette réforme pour l'enseignement de la philosophie. Je propose une analyse détaillée du rapport mettant l'accent sur le caractère flou et tâtonnant des propositions avancées pour la philosophie.