" Oublier l'affaire Malik Oussekine " Fauvergue fustige la " bien-pensance "

Le député La République en Marche Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid, a estimé mardi 30 avril sur France 5 qu’il fallait “oublier l’affaire Malik Oussekine.” Un drame qui remonte à l’année 1986, lorsque cet étudiant franco-algérien avait été matraqué à mort par deux “ policiers voltigeurs ” en marge d’une manifestation étudiante.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/oublier-laffaire-malik-oussekine-fauvergue-precise-et-fustige-la-bien-pensance_fr_5cc97191e4b0913d078ae57b

Prolonger :

Jean-Michel Fauvergue préside la Commission d'enquête sur les moyens des forces de sécurité à l'Assemblée nationale

La violence actuelle des forces de l'ordre n'est pas professionnellement justifiable

Commettre d’inacceptables violences sur les manifestants non menaçants n'est pas le rôle des forces de l'ordre. Ces exactions font naître colère et dégoût envers ceux qui agissent ainsi. Par Christian Ghasarian Professeur d’ethnologie à l’Université de Neuchâtel et chercheur associé au LAIOS (CNRS)

La politique de la « post-vérité » de l’État Macron-Philippe-Castaner  2 mai 2019 Par Antoine Peillon

Cœur de boxeur - Le vrai combat de Christophe Dettinger  3 avr. 2019 Par Antoine Peillon

franceculture.fr Manifestations : d'où vient la violence ?

franceculture.fr Une cause de la médiocrité du débat démocratique

francetvinfo.fr Macron et Castaner font obstacle à la liberté de la presse

franceculture.fr Quand les inégalités menacent la démocratie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.