Des Suisses contestent la 5G et menacent d'organiser un référendum

"On est traités comme des cobayes" : en Suisse, la fronde contre la 5G prend de l'ampleur. Le déploiement de la 5G suscite de fortes interrogations chez les Suisses qui se rassemblent au sein de collectifs. Une manifestation est prévue à Berne ce samedi. Jérémie Lanche franceinfo Radio France

https://www.francetvinfo.fr/internet/telephonie/on-est-traites-comme-des-cobayes-en-suisse-la-fronde-contre-la-5g-prend-de-l-ampleur_3626003.html

"Je me suis réveillé avec des douleurs à la tête et à la poitrine au niveau du cœur, explique Elidan Arzoni, j'avais l'impression que j'allais faire un infarctus". Ce Suisse fait partie des citoyens helvètes qui contestent le déploiement de la 5G. Il raconte souffrir de plusieurs symptômes, maux de tête et sifflements dans les oreilles, depuis le lancement de la 5G au printemps dernier. Et pourtant, il ne se considère pas comme atteint d'électrosensibilité.

La menace d'un référendum d'initiative populaire

Après la Corée du Sud, la Suisse est l'un des premiers pays à s'être lancé dans cette technologie mobile. Début juillet, 334 stations émettrices pour la 5G étaient ainsi en service, selon les autorités fédérales. Mais les citoyens sont de plus en plus nombreux à s'y opposer, menaçant de lancer un référendum pour empêcher son déploiement. Une manifestation doit se dérouler samedi 21 septembre, devant le siège du gouvernement à Berne.

Les habitants dénoncent un passage en force des opérateurs téléphoniques, avant même de savoir s'il y a des risques pour la population. "On est traités comme des cobayes, et chaque politicien se renvoie la balle en disant que tout est légal", poursuit Elidan Arzoni.

Plusieurs projets de construction mis en pause

Des élus de tous bords politiques s'opposent également à ce déploiement. Plusieurs cantons, comme celui de Genève, Vaud, Friboug ou Neuchâtel, ont d'ailleurs gelé l'installation d'antennes 5G, au nom du principe de précaution.

Cette pause ne porte toutefois que sur la construction d'antennes, les opérateurs peuvent toujours modifier, sans autorisation, leurs anciennes installations, ce que regrette le député centriste de Genève Bertrand Buchs. "Ce qu'on nous vend actuellement pour de la 5G, c'est de la 4G+, assure-t-il. Mais le jour où la 5G va vraiment arriver, ce sera autre chose. On n'a aucune idée des effets de ces ondes sur la santé. C'est le moment d'arrêter, il n'y aucune urgence à amener la 5G en Suisse".

L'OMS dit procéder "actuellement à une évaluation des risques sur la santé liés à l'exposition aux champs de radiofréquence". Les conclusions ne sont pas attendues avant 2021. À Berne, un groupe d'experts mandaté par le gouvernement enquête aussi. Dans le même temps, le gouvernement a averti que tout moratoire sur le déploiement de la 5G, une mesure plus radicale que le "simple" gel des permis de construire, pourrait être attaqué en justice.

 

Prolonger :

RTS : Des centaines de personnes manifestent contre la 5G à Berne 12 mai 2019

Des centaines de personnes ont manifesté leur inquiétude vendredi à Berne face à la technologie 5G et ses éventuels effets néfastes. Elles exigent un moratoire et refusent l'augmentation des valeurs actuelles de l'Ordonnance sur les rayonnements non ionisants (ORNI). Voir ég. Robin des Toits

L'Echo : "La 5G? Les Bruxellois ne sont pas des souris de laboratoire" (Céline Fremault - ministre de l'environnement) Par Simon Souris le 29 mars 2019

Voilà donc la 5G résolument mise au placard. Alors que le dossier des enchères sur les bandes de fréquence – permettant, entre autres, de déterminer qui de Proximus, Orange, Telenet et autres pourra utiliser quelle partie du spectre pour fournir des services d’internet mobile sur les 20 ans à venir – était bloqué cette semaine en comité de concertation par un désaccord entre Fédéral et Régions sur la clé de répartition des revenus attendus, celui de la révision des normes d’émissions bruxelloises vient de suivre la même voie (de garage), a-t-on appris de bonne source.

ARTE : La guerre des ondes électromagnétiques @Nadine Ayoub

Les dangers du portable  : fantasme ou réalité  ? Alors que le nombre de personnes souffrant d’électrohypersensibilité ne cesse d’augmenter, l’Europe réagit en ordre dispersé. Pendant ce temps, les opérateurs téléphoniques continuent à dicter leurs normes sanitaires, en toute impunité, comme le montre l’enquête de la semaine.

ARTE : Ondes électromagnétiques : des opérateurs insensibles @Ingrid Bellot

Au sommaire de l'émission : l’enquête montre comment les opérateurs téléphoniques tentent de bloquer les initiatives visant à encadrer l’exposition aux ondes électromagnétiques ; entretien avec Évelyne Huytebroeck, députée belge écologiste qui a remporté plusieurs batailles contre les opérateurs ; le reportage nous emmène en Allemagne où le projet de faire payer les autoroutes aux étrangers fait débat.

Tags : Ondes électromagnétiques, Électrohypersensibilité

L'OBS Couvertures de survie et vie confinée : le calvaire de Sophie, électrohypersensible

Sophie, 37 ans, a dû radicalement changer son mode de vie depuis qu'elle a développé une intolérance aux ondes. Par Timothée Vilars Publié le 31 mars 2018

Le Monde : Un lien possible entre lignes à très haute tension et leucémies infantiles

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande d’éviter de construire de nouvelles crèches ou écoles à proximité de lignes THT et de surveiller l’exposition des femmes enceintes à certains champs électromagnétiques. Par Stéphane Foucart

Reuters : L'Anses met en garde contre certaines lignes à haute tension

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a recommandé vendredi de ne pas implanter de nouvelles écoles à proximité de lignes à très haute tension en raison d'un lien possible entre la leucémie infantile et certains champs électromagnétiques.

Huawei, les menaces de la 5G, espionnage et cyberattaque du Net

Mounir Mahjoubi confirme une cyberattaque d'une ampleur inédite contre l'Icann, l'annuaire du Net abrité aux USA, pendant que ce pays reproche à la Chine, et tout particulièrement à Huawei, de faire ce que faisait la NSA comme l'a dénoncé sans effet Edward Snowden. Internet est un espace public, tout y est accessible comme l'a déjà dit Mounir Mahjoubi.

Mounir Mahjoubi : toutes les données peuvent être piratées

"On peut envisager qu'un jour toutes nos données puissent fuiter" : le secrétaire d'Etat au Numérique réagit au piratage de Facebook. Mounir Mahjoubi a réagi pour franceinfo à l'attaque de grande ampleur dont ont été victimes 50 millions d'utilisateurs du réseau social. Propos recueillis par Vincent Matalon

Un camion espion imsi catcher qui grille ses occupants et les riverains à Paris

Le Canard enchaîné du 27 juin a révélé que la police dispose d'un Imsi catcher embarqué dans un véhicule capable de couvrir une zone bien supérieure à celle des valises portables. L'inconvénient est qu'il rayonnerait tellement que c'en est presque un micro-ondes pour les agents à bord et les riverains…

L'Electrosensibilité : symptômes, causes et traitement

En août 2015, la justice française a reconnu pour la première fois un handicap dû à l'électrosensibilité. Egalement appelée sensibilité électromagnétique, cette pathologie est encore mal connue. Un point sur les symptômes les plus fréquemment observés, le diagnostic et le traitement envisagé.

L'OBS L'électrosensibilité reconnue pour la première fois comme handicap

Un tribunal de Toulouse a reconnu une hypersensibilité aux ondes électromagnétiques pour une femme qui vit recluse dans les montagnes depuis 2010.

AREHS Association pour la reconnaissance de l'électrohypersensibilité

Grande Pétition : Non à la 5G en France

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.