Sarkozy-Chodiev-De Decker et la question de l'entrave bourgeoise à la lutte contre le crime organisé en Europe

 Nicolas Sarkozy serait intervenu auprès d'Armand De Decker, maire néo-conservateur MR d'Uccle, commune huppée de Bruxelles, pour faire voter précipitamment une loi permettant d'éviter à Patokh Chodiev, Alexander Machkevitch et Alijan Ibragimov d'être condamnés dans l'affaire Tractebel, en Belgique. Cette actualité illustre la pertince des interrogations sur La bourgeoisie d'Etat, poison de la démocratie (Par Vingtras) et l'invitation de Médipart : Corruption, ça suffit ! Venez au Théâtre de la Ville le 19 octobre

 media_xll_5224336.jpg

Nicolas Sarkozy serait intervenu auprès d'Armand De Decker, maire néo-conservateur MR d'Uccle, commune huppée de Bruxelles, pour faire voter précipitamment une loi permettant d'éviter à Patokh Chodiev, Alexander Machkevitch et Alijan Ibragimov d'être condamnés dans l'affaire Tractebel, en Belgique. Cette actualité illustre la pertince des interrogations sur La bourgeoisie d'Etat, poison de la démocratie (Par Vingtras) et l'invitation de Médipart : Corruption, ça suffit ! Venez au Théâtre de la Ville le 19 octobre

Kiergaard, blogueur de Médiapart, propose une recension détaillée de cette affaire Tractebel dans laquelle il est question de mafia et de blanchiment : " Analyse : Comprendre le "Kazakhgate" qui menace l'entourage de Nicolas Sarkozy "

Cette nouvelle affaire - bien au-delà de la personne de Nicolas Sarkozy - soulève des questions importantes sur l'état des démocraties européennes, notamment en matière de lutte contre la corruption et la criminalité organisée, quand on voit qu'elle prend sa source dans une enquête anti-mafia contre laquelle il a été demandé au législateur belge d'adopter in extremis un texte pour y faire échec. Une commission d'enquête est réclamée en Belgique pour rétablir la confiance de l'opinion du public dans ses institutions : " Une commission d'enquête en Belgique a de forts forts pouvoir d'enquête et peut demander la nomination de magistrats instructeurs. " (Le Monde)

S'il apparaît que des hommes d'Etat votent des lois pour rendre service à des personnes mises en cause dans des affaires de crime organisé, il y a lieu de s'interroger très sérieusement sur la crédibilité du discours que tiennent ces mêmes personnes sur la répression de la délinquance, l'installation de caméra dans les lieux publics, ...

L'affaire Sarkozy-Chodiev-De Decker illustre la vacuité du paradigme sécuritaire et le détournement des institutions à des fins personnelles et illégales. Elle sert également la propagande des extrêmistes, d'où l'importance d'une commission d'enquête en Belgique.

Cette affaire est d'autant plus ressentie qu'elle remet sous les feux de l'actualité des protagonistes qui l'ont déjà défrayée.

La société Tractebel est une société du pôle énergie du groupe Société Générale de Belgique qui appartient au groupe français GDF Suez, plus connu autrefois sous le nom de Suez Lyonnaise des Eaux - notamment à Grenoble du temps d'Alain Carrignon comme de Michel Destot - et dont le principal actionnaire est le  Groupe Arnault. Son PDG avait envisagé de s'installer à Uccle, commune d'Armand De Decker, pour échapper à l'impôt.

S'agissant de l'instruction judiciaire française à proprement parler,  le site d'Arrêt sur Images propose un très bon résumé : " la cellule anti-blanchiment de Bercy, a signalé, en avril 2012, au parquet de Paris, le versement de fonds suspects, plus de 300 000 euros, sur le compte de l'ancien collaborateur de l'Elysée. La justice soupçonne le versement de rétrocommissions dans le cadre de cette vente d'hélicoptères. ". La pratique des enveloppes ou même des sacs de billets dans l'entourage de Nicolas Sarkozy compte une nouvelle illustration. C'est également une pratique du Médef (UIMM: des valises d'argent liquide devant le tribunal).

Enfin, le décor dans lequel se développe cette affaire est une espèce de Peyton Place.

Armand de Decker est le maire de la commune (Par le petit trou d'Uccle). Il est un proche de Didier Reynders, ministre néo-conservateur (Les libéraux associent socialisme et pédophilie), que Nicolas Sarkozy est venu décorer en grandes pompes à Bruxelles (Nicolas Sarkozy fait-il la comédie ?) pour le remercier de son amitié.

Ce refuge de grand bourgeois déconnectés de la réalité politique et sociale est jumelée avec Neuilly sur Seine. Ses habitants sont " hors sol ". Ils ont organisé une manifestation de soutien à Israël pendant les bombardements de Gaza, faisant 2500 morts et 11 000 blessés.

La moralité qui règne dans cette commune peut d'autant plus créer un doute quand des comportement aussi méprisants que funestes font la chronique : Un ouvrier non déclaré est retrouvé mort dans une ruelle à Uccle ; Travail au noir: un ouvrier fait une attaque et est laissé pour mort par son employeur ; L'ouvrier portugais était vivant ; Mort d'un ouvrier au noir sur un chantier: : le corps déplacé, la veuve menacée ; Un ouvrier mort comme un chien ; Ils avaient abandonné un ouvrier agonisant ; ... Le patron peu scrupuleux ne semble toujours pas avoir été jugé. Ni le receleur de ces travaux au noir.

Le dernier arrivant dans cette joyeuse communauté est l'ami Arthur qui s'est payé un pied à terre de 4 millions pour y abriter sa fortune. Une bien belle villa qu'il occupe avec la bénédiction d'Armand De Decker,

Armand De Decker apprécie les déserteurs fiscaux français et il évoque, fort logiquement, un acharnement de la justice à l'égard de Nicolas Sarkozy.

Bruxelles a besoin de revoir sa rigueur et sa crédibilité si elle tient à rester le siège des institutions européennes, lesquelles donnent des leçons à toute l'Union et prétednent promouvoir la lutte contre la corruption. Les moeurs politiques de l'affaire Sarkozy-De Decker-Chodiev ne paraissent pas compatibles avec les valeurs de l'UE.

Le parti néo-conservateur d'Armand De Decker a formé le gouvernement fédéral belge en s'alliant avec le NVA de Bart de Waver, un admirateur de Jean-Marie Le Pen. Le MR est en avance sur l'UMP.

Le_Pen.jpg?PHPSESSID=7abfa74351421e9f77e58d8245466556

L'extrême-droite est l'idiot utile du capitalisme.

" Le nouveau gouvernement fédéral sera un "gouvernement d'économies" qui "touchera le plus durement celui qui possède peu et épargnera celui qui possède beaucoup", estime mercredi le syndicat socialiste CGSP, au lendemain de l'annonce d'un accord de gouvernement entre le MR, le CD&V, l'Open Vld et la N-VA. "Un Robin des Bois à l'envers", résume la présidente de la CGSP, Chris Reniers. Les "travailleurs ordinaires" seront les grandes victimes du gouvernement à venir car ils devront travailler plus pour une pension qui ne sera pas plus élevée, juge la responsable syndicale. " (La Libre Belgique)

Au delà du scandale, fut-il d'Etat (si tant est qu'il en existe vraiment encore un dans un tel cas), cette nouvelle affaire pose une question de société et de choix de société.

Voulons-nous vivre dans un tel monde ?

Non. Carrément non.

 

_______________________

 

Mises à jour :

Les extravagantes rémunérations des protagonistes du Kazakhgate à la banque Delubac

Par Martine Orange

Mais que font l'ancien conseiller élyséen Jean-François Étienne des Rosaies et le sénateur Aymeri de Montesquiou, tous deux au cœur de l’affaire de la vente des hélicoptères au Kazakhstan, au conseil de surveillance de la banque Delubac ? Leur conseil semble apprécié, en tout cas. En 2013, le parlementaire du Gers a déclaré avoir touché 170 000 euros de jetons de présence de cette banque. Aucun groupe du CAC 40 ne paie autant ses administrateurs.

Aymeri de Montesquiou est membre de la Compagnie des Mousquetaires d'Armagnac, une jet-set qui s'ennuie, dont est membre Didier Reynders, ministre MR, proche d'Armand De Decker, élu d'Uccle qui a été décoré de la légion d'honneur par Nicolas Sarkozy.

11852219216_dc9afec9a3_h.jpg

 

Le site officiel des amis d'Aymeri de Montesquiou : Compagnie des Mousquetaires d'Armagnac

 

 

Bernard Squarcini, au service du Kazakhstan contre l'opposant Abliazov  Par Agathe Duparc

Depuis quelques mois, une sorte de KazakhLeaks a lieu sur Internet autour de l'affaire Abliazov, opposant milliardaire au pouvoir de Noursoultan Nazarbaïev. Un site publie les mails piratés de hauts dirigeants du Kazakhstan. On y découvre la manière dont le pays a fait appel, en Occident, à des personnalités de premier plan. Parmi elles, Bernard Squarcini, l’ancien patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Cf aussi le Canard du 25 février 2015 page 3 "La charge des juges contre le duc et sénateur Montesquiou Fezensac" à propos de la demande de levée d'immunité parlementaire contre le sénateur Aymeri de Montesquiou dans l'affaire du "Kazakhgate" (France tv info : "Kazakhgate": les juges demandent la levée de l'immunité)

Le dossier Chodiev colle à De Decker - lesoir.be

Armand De Decker cité dans l'affaire Chodiev: «J'ai reçu des honoraires pour mon travail d'avocat, c'est tout ...

Chodiev: Armand De Decker envisage une plainte contre Le Canard Enchaîné

Serge Kubla (MR) placé sous mandat d'arrêt et écroué pour corruption

 

Voir aussi :

"Failles" françaises dans la lutte contre la corruption

 

Les gros cadeaux d'un riche kazakh à l’équipe Sarkozy Par Karl Laske et Geoffrey Le Guilcher

Nicolas Sarkozy et Damien Loras, à l'Elysée, en avril 2012.Nicolas Sarkozy et Damien Loras, à l'Elysée, en avril 2012. © Reuters

En septembre 2009, l’oligarque kazakh Patokh Chodiev convainc les conseillers de Nicolas Sarkozy d’actionner leurs soutiens en Belgique pour le blanchir dans une affaire de corruption. Il offre alors une montre de 44 000 euros à un conseiller diplomatique de l’ancien président, Damien Loras. Une partie de cette affaire s'est nouée lors d’un dîner réglé rubis sur l’ongle – 11 000 euros –, selon des documents obtenus par Mediapart.

Chodiev, Sarkozy, De Decker : affaire d'Etats ?

Affaire Chodiev : Armand De Decker a-t-il servi Sarkozy ?

Affaire des hélicoptères kazakhs: qui sont Jean-François Etienne des Rosaies et Nathalie Gonzalez-Pedro, les deux personnes placées en garde à vue?

Nicolas Sarkozy soupçonné d'avoir fait pression sur le Sénat belge

 

A Uccle, la liste MR tirée par De Decker et poussée par Reynders (officiel)- Rtbf

Uccle: De Decker épaulé par Reynders, pour muscler un MR amputé de son bras droit FDF

Uccle : Armand De Decker (et Didier Reynders) sur du velours

 

Le MR d'Armand de Decker s'est allié avec le NVA (l'extrême-droite flamande) pour former le nouveau gouvernement fédéral :

Le cdH dénonce un "gouvernement MR/N-VA" (réactions)

La N-VA, un parti d'extrême droite qui utilise efficacement le populisme

La N-VA rejoint des partis d'extrême droite au Parlement européen

Michel: “La N-VA à la frontière avec l'extrême droite”

Guy Verhofstadt : "N-VA et extrême-droite: c'est la même chose !"

"La N-VA est un parti d'extrême-droite"

Maingain: "Il y a des accents d'extrême droite" à la N-VA

C'est "la première fois que dans un gouvernement belge, il y aura un parti qui compte dans ses rangs des nostalgiques de ce qu'était la VNV (Vlaams Nationaal Verbond, parti nationaliste collaborationniste) et la collaboration avec le régime nazi. Un Jan Jambon, par exemple, qui sera sans doute vice-premier ministre, et bien, il participe à des réunions des anciens collaborateurs", a indiqué dimanche sur RTL-TVI le président des FDF Olivier Maingain.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.