register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

63 Billets

2 Éditions

Billet de blog 18 nov. 2022

register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

Abolissons la corrida !

L'abolition de la corrida sur tout le territoire national est examinée à l'Assemblée le 24 novembre. La très grande majorité des Français, avec LFI, et d'autres députés, est opposée à la corrida. Mais le sud fait exception. Au motif de la "sauvegarde de nos belles traditions". En attendant sans doute qu'on réhabilite l'esclavage, la guillotine, ou la torture, au nom de cette même "tradition" !

register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Illustration 1

La proposition de loi visant à abolir la corrida, portée par Aymeric Caron, la France insoumise (LFI), a été rejetée en commission parlementaire par une majorité de députés rétrogrades.

Aymeric Caron, a dénoncé un « signal terrible envoyé aux Français, en leur expliquant que vous vous moquez complètement de ce qu’ils souhaitent ». A plusieurs reprises, les élus défendant l’abolition de la corrida ont cité des enquêtes d’opinion montrant que 8 à 9 Français sur 10 sont favorables à l’interdiction de cette pratique.

En commission des lois, des députés ont rappelé que l’article 521-1 du code pénal interdit tout acte de cruauté sur des animaux détenus par l’homme et que ce n’est qu’à titre dérogatoire que la corrida est autorisée dans une cinquantaine de villes du sud de la France, au nom d’une « tradition locale ininterrompue ». Pour Aymeric Caron et les élus de La France insoumise, l’enjeu est de mettre fin à ce régime d’exception et faire appliquer le code pénal sur l’ensemble du territoire national.

Je ne reprends pas dans ce billet les arguments anti-corrida, tant ils sont nombreux, connus, et si bien défendus par d'autres blogueurs :

La corrida mise à mort par l'esprit critique

par Florence Dellerie

La mort n’est pas un spectacle. Encore moins un art

par Cam B

Corrida, le prétexte criminel de la tradition

par Alain Refalo

Corridas : à l'aune des Lois de la République et de certaines Lois de l'Église

par Association Avocats & Droits de l Animal

La corrida, juste un rite barbare  

par Michel FIZE

Liste des 40 salauds qui estiment qu'il ne faut même pas interdire le spectacle des corridas aux mineurs (il y en a parmi eux que je connais personnellement, ça fait réfléchir !) : Arnaud Agnel, comédien ; Olivier Ansellem, photographe; Pierre Arditi, comédien ; Bartabas, scénographe ; Charles Berling, comédien ; Dominique Bluzet, directeur de théâtres ; Myriam Boisaubert, poète ; Jean-Paul Capitani, éditeur ; Philippe Caubère, comédien ; Mathieu Cesar, photographe de mode ; Yves Charnet, écrivain ; Anne Clergue, galeriste ; Frédéric Coudron, romancier ; Martine d’Anglejan Chatillon, galeriste et productrice ; Patrick de Carolis, journaliste et écrivain ; Hubert de Watrigant, peintre ; Denis Declerck, ancien directeur de théâtre ; Éric Dupond-Moretti, avocat et auteur ; Jean-Pierre Formica, peintre ; Gil Galliot, comédien et metteur en scène ; Pauline Guerrier, sculpteur; Georges Heinz, professeur des écoles d’architecture ; Kostia, designer ; Marie-Sara Lambert, productrice de spectacles taurins ; Jacques-Olivier Liby, écrivain ; Jean-Marie Magnan, écrivain ; José Manrubia, peintre ; François Marthouret, comédien et metteur en scène ; Marion Mazauric, éditrice ; Vera Michalski-Hoffmann, éditrice ; Françoise Nyssen, éditrice, Loren Pallatier, peintre ; Ernest Pignon-Ernest, plasticien ; Denis Podalydès, comédien ; Diego Ramos, peintre ; Jean Reno, comédien ; Rudy Ricciotti, architecte ; Patrick Siméon, peintre ; Jean Varela, comédien et directeur de théâtres ; Laurent Weil, journaliste.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.