Simon Rötig
Blogueur
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mars 2021

Le 8 mars, Darmanin choisit Gannat

Ce lundi 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin se rend dans le département de l’Allier, à Gannat, dont la maire (LR) est une vieille connaissance. Décryptage.

Simon Rötig
Blogueur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Affaire Darmanin : les faits résumés en vidéo © Mediapart

Ce lundi 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin se rend dans le département de l’Allier, à Gannat (6.000 habitants), dans le cadre du « Beauvau [en vase clos] de la sécurité ».

A Gannat, cet après-midi, il sera probablement question, comme ces derniers mois dans la presse locale, de « tolérance zéro », de vidéosurveillance ou encore de « peur du gendarme » (lire notamment ici et ). Le procureur de Cusset pensera-t-il tout de même à rappeler que « l’Allier n’est pas le Bronx » ?

A Gannat, en cette journée internationale des droits des femmes, il ne sera probablement pas question de « l’affaire » qui porte désormais le nom du ministre de l’intérieur (elle est résumée dans la vidéo insérée ci-dessus et décryptée ici). M.Darmanin est, pour rappel, le ministre de tutelle des policiers chargés de l’enquête pour viol qui le vise et chargé lui-même de la lutte contre les violences sexuelles. M.Darmanin est également chargé de la lutte anti-corruption et n°6 du gouvernement, ce qui ne l’a pas empêché d’apporter avec force son « soutien » à M. Sarkozy aussitôt après l’annonce de sa condamnation, quelques mois après l’avoir décrété « honnête ».

Véronique Pouzadoux était rentrée au pays en 2012, pour prendre part à la cinquième et dernière défaite (sur six tentatives) de Claude Malhuret aux élections législatives. © Compte facebook Claude Malhuret

Ce 8 mars, M. Darmanin sera accueilli à Gannat par Véronique Pouzadoux, maire de la ville depuis 2014. L’un et l’autre n’ont pas 40 ans, mais sont déjà de vieilles connaissances : ils furent respectivement directeur et cheffe de cabinet du ministre David Douillet dans le sarkozysme finissant. Dès 2009, M. Darmanin, qui était alors chef de l’opposition à Tourcoing (Nord) et collaborateur du secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand, avait accompagné l’entrée en politique de l’ancien judoka, connu notamment pour ses écrits misogynes et homophobes. Mme Pouzadoux, qui sort comme M. Darmanin d’un IEP de province, est elle aussi une professionnelle de la politique : avant d’être élue dans l’Allier, elle fut notamment « chargée des relations avec les élus pendant deux ans à l’UMP ».

Il s’agit de la seconde visite ministérielle de M. Darmanin dans l’Allier. La précédente avait eu lieu en mai 2018, déjà à Gannat, mais aussi à Vichy, où la députée Bénédicte Peyrol l’avait accueilli, quelques semaines après l’avoir ovationné à l’Assemblée nationale, alors que les députés de la majorité n’avaient entre leurs mains aucun élément pour se forger une conviction sur l’enquête préliminaire pour viol qui venait d’être ouverte. Madame Peyrol, qui avait reçu le soutien de M. Darmanin pendant sa campagne (un candidat issu du même parti que M. Darmanin lui faisait pourtant face), ne compte pas parmi les 167 parlementaires signataires de la tribune de juillet dernier.

Gérald aime Gannat. © Compte twitter de la préfecture de l'Allier, 17.05.2018

Il est probable que la visite du ministre de l’intérieur soit aussi la première sortie officielle du nouveau préfet de l’Allier : M. Treffel, qui vient de quitter la Mayenne, succède à Mme Lecaillon, dont un bilan des années 2018-2021 est disponible ici. Bienvenue en Bourbonnais, Monsieur le préfet !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
À travers le monde, des armes « made in France » répriment et tuent
À la veille de la tournée dans le Golfe du président français Emmanuel Macron, du 3 au 4 décembre, les preuves s’accumulent sans émouvoir, au sommet de l’État. Des armes « made in France » participent à la répression politique dans plusieurs pays, au meurtre de civils dans les pires conflits de la planète, au mépris des valeurs et des engagements internationaux de Paris.
par Rachida El Azzouzi
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay