Voir tous
  • La politique anti-migrant ne connait pas de confinement

    Par
    La veille du second confinement annoncé par Emmanuel Macron, des exilés de 15 à 25 ans se sont vus confisquer les seuls biens leur permettant de dormir à l’abri de la pluie calaisienne incessante. Le jour où tous les habitants du territoire doivent se confiner chez eux, ceux-là se voient retirer ce qui s’approche le plus d’un « chez soi ».