wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

365 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2021

Chaque mot est un préjugé.

Le titre de ce billet est une pensée de Friedrich Wilhelm Nietzsche (né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Prusse, et mort le 25 août 1900 à Weimar). Ce poète s'est souvent inspiré d'autres philosophes, mais poétiquement. "Every word is a prejudice."

wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Plus d'un siècle avant notre poète-philosophe, Montesquieu (1689-1755) avait écrit: "J’appelle préjugé, non pas ce qui fait qu’on ignore de certaines choses, mais ce qui fait qu’on s’ignore soi-même.", puis Jean-Jacques Rousseau (1712-78): "La raison, le jugement, viennent lentement, les préjugés accourent en foule.", puis Chamfort (1741-94): "Quiconque a détruit un préjugé, un seul préjugé, est un bienfaiteur du genre humain."

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/280621/les-lois-inutiles-affaiblissent-les-lois-necessaires

Quelques autres pensées de ce poète-philosophe:

"Si ton œil était plus aigu tu verrais tout en mouvement."

"La croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat".

"Le serpent qui ne peut changer de peau, meurt. Il en va de même des esprits que l'on empêche de changer d'opinion: ils cessent d'être esprit." / “The snake which cannot cast its skin has to die. As well the minds which are prevented from changing their opinions; they cease to be mind.”

"Souviens-toi d'oublier." / "Remember to forget": https://timlshort.com/2012/02/04/nietzsche-forgetfulness/

"If there is something to pardon in everything, there is also something to condemn."

"Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peut faire." / "Qui, pour sa bonne réputation, ne s'est pas déjà sacrifié lui-même?"

"Qui ne croit en lui-même, ment toujours." / "Il faut savoir se perdre pour un temps si l'on veut apprendre quelque chose des êtres que nous ne sommes pas nous-mêmes."

"On paie mal un maître en ne restant toujours que l’élève."

"On oublie sa faute quand on l'a confessée à un autre, mais d'ordinaire l'autre ne l'oublie pas."

"He who has a why to live can bear almost any how."

"Il faut avoir encore du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse." / "Danses avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l'on doit être capable de danser avec la plume?" / "On voit a la démarche de chacun s'il a trouvé sa route, l'homme qui s'approche du but ne marche plus, il danse." / "One must still have chaos in oneself to be able to give birth to a dancing star." [on pense à Paulo Coelho: "L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur." / "Man needs what's worst in him in order to achieve what's best in him."]

"A trop admirer les vertus des autres on peut perdre le sens des siennes propres tant et si bien qu'en ne les exerçant plus, on les oublie complètement sans recevoir pour autant celles des autres en compensation."

"La vertu reste le plus coûteux des vices, il faut qu'elle le reste."

"Et il en est d'autres qui croient qu'il est vertueux de dire: "La vertu est nécessaire"; mais ils ne croient au fond qu'une seule chose, c'est que la police est nécessaire."

"Qui vit de combattre un ennemi a tout intérêt de le laisser en vie."

"Que dit ta conscience? Tu dois devenir l'homme que tu es." / "Quand on veut dresser sa conscience, elle vous embrasse, en vous mordant." / "La conscience est la dernière et la plus tardive évolution de la vie organique, et par conséquent ce qu'il y a de moins accompli et de plus fragile en elle." [cette dernière pensée fait penser à Hubert Reeves: "L'univers est une machine à faire de la conscience." ou à Hermès Trismégiste: "Ce n'est pas le fait de naître qui est la vie mais la conscience."]

"La maturité de l'homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu'on avait au jeu quand on était enfant."

"La folie est quelque chose de rare chez l'individu; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques."

"Les insectes piquent, non par méchanceté, mais parce que, eux aussi, veulent vivre; il en est de même des critiques; ils veulent notre sang et non pas notre douleur.”

"Croyez-moi ! Le secret pour récolter la plus grande fécondité, la plus grande jouissance de l'existence, consiste à vivre dangereusement!"

"La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu'elle choque notre propre vanité." [avant Nietzsche, François de la Rochefoucauld avait écrit ces deux maximes: "Si nous n’avions point d’orgueil, nous ne nous plaindrions pas de celui des autres." et "Ce qui nous rend la vanité des autres insupportable, c'est qu'elle blesse la nôtre."]

"Celui qui nie sa propre vanité la possède généralement sous une forme si brutale qu'il ferme instinctivement les yeux devant elle pour ne pas avoir à se mépriser."

"La souffrance d’autrui est chose qui doit s’apprendre: et jamais elle ne peut être apprise pleinement".

"La familiarité irrite chez un supérieur, parce qu'on ne peut la lui rendre."

"Nul vainqueur ne croit au hasard."

"Tout ce qui a son prix est de peu de valeur."

"Créer - voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légère." / "L'artiste a le pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans d'autres âmes."

"A force de vouloir rechercher les origines, on devient écrevisse. L'historien voit en arrière; il finit par croire en arrière."

"Voilà un envieux: ne lui souhaitez pas d'enfants; il serait jaloux d'eux parce qu'il ne peut plus avoir leur âge." [à ce sujet on préfère de beaucoup Johann Wolfgang von Goethe: "Il n'y a que le père qui n'envie pas le talent de son fils."]

"On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être insipides."

"D'aimer le prochain, mes frères, je ne vous conseille, mais d’aimer le lointain."

"Traiter tous les hommes avec la même bienveillance et prodiguer indistinctement sa bonté peut tout aussi bien témoigner d'un profond mépris des hommes que d'un amour sincère à leur égard."

"La connaissance est pour l'humanité un magnifique moyen de s'anéantir elle-même."

"Une belle femme a tout de même quelque chose de commun avec la vérité: toutes deux donnent plus de bonheur lorsqu'on les désire que lorsqu'on les possède."

"Jamais encore la vérité ne s’est accrochée au bras d’un intransigeant."

"Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu'elles le sont."

"La vie a besoin d'illusions, c'est-à-dire de non-vérités tenues pour des vérités."

"Nous ne croyons pas que la vérité reste encore vérité quand on lui enlève ses voiles."

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges."

"On ment bien de la bouche, mais avec la gueule qu'on fait en même temps, on dit la vérité quand même."

"Avec une voix forte dans la gorge, on est presque incapable de penser des choses subtiles."

"Es-tu un esclave? Tu ne peux donc pas être un ami. Es-tu un tyran? Tu ne peux donc pas avoir d'amis." / "Celui qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir." / "Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit."

"L’Etat est le plus froid des monstres froids. Il ment froidement; et voici le mensonge qui s’échappe de sa bouche: Moi l’Etat, je suis le peuple."

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/180421/letat-ment-froidement-son-mensonge-est-moi-l-etat-je-suis-le-peuple

...

Citations de Friedrich Wilhelm Nietzsche sur l'amour:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/161221/lamour-selon-friedrich-wilhelm-nietzsche

...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua