Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1927 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 avr. 2021

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²ttll-Comptez sur les moutons du @DeputeCausse @laREM_AN pour vous endormir

Bonjour La France, Tyrossaises, Tyrossais, dont Monsieur Régis Gelez, Maire de la ville de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40. Landaises, Landais: Il serait bon de tenir compte de mes analyses sur la manière dont vous vous faites arnaquer par le pouvoir "en marche" du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, de par les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Bonjour La France, Françaises, Français.

   * *PRESIDENTIELLE 2022-2027* *   

               MISE DANS L'AMBIANCE.

²lvg²-Le pouvoir d'achat: c'est savoir combien nous gagnons et combien il nous reste pour vivre décemment! ÉDITER

                                    .     

En exclusivité, recevez les Planches à billets des Banques lobbies de Bruxelles, et recevez,  en retour, les agios qui auront servi à REMBOURSER LA DETTE DE LA FRANCE, sans effort!

Cette opération est magnifique d'audace et de Tromperies!

Bonjour Madame Elisabeth Borne, Premier Ministre du Gouvernement français.

Vous devenez, après François Hollande et Emmanuel Macron, la plus minable et la plus lamentable des Premiers Ministres achetés par la France.

En exclusivité, recevez les Planches à billets des Banques lobbies de Bruxelles, et recevez,  en retour, les aggios qui auront servi à REMBOURSER LA DETTE DE LA FRANCE, sans effort!

Cette opération est magnifique d'audace et de Tromperies!

De la même manière, toutes les cotisations sociales sont incorporées à 100% sur les coûts d'exploitation, et fiscalisées à 50%, éventuellement rarement plus, par les prix de vente, dont les prix des ventes dits et appelés, malicieusement: VENTES A PERTENE CHERCHEZ PLUS OU EST L'ARNAQUE!

Elle se trouve, tout simplement, dans ce que j'ai appelé: LES ARNAQUES AUX COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES.

Emmanuel Macron l'a, lui, bien compris, et qu'il m'a écrit, et vous devez le vérifier vous même

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... par l'extrait suivant de nos échanges épistolaire 2017-2018-2019,...

Copie intégrale du message que //.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017 .../..

 Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet?

La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré.

Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons.

C'est toujours du vol.

Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec.

Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parce que les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens?

C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet.

Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi.

Tenez-les à leurs crimes.

                       ---   

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

²éem-Voici ce que m'a écrit M @EmmanuelMacron, Président de la République française. ÉDITER

                                    -   

                     BONJOUR "PEUPLE DE FRANCE"

LE TRANSFERT DES RICHESSES VIENT DE DEMARRER.                                   

                                    -   

                   BONJOUR "PEUPLE DE FRANCE"

LE TRANSFERT DES RICHESSES VIENT DE DEMARRER.

Indépendance Énergétique : Le plus grand Transfert de richesse du 21e siècle vient de démarrer

Des sommes colossales vont être engagées dans les semaines à venir,
pour se libérer de notre dépendance au pétrole et au gaz russes

Les particuliers français vont bénéficier d'opportunités historiques d'investissement dans les semaines à venir.

Les 5 moyens les plus puissants pour profiter de cette manne sont rassemblés dans le dossier “Transition Énergétique : Les 5 moyens pour investir dans l'opportunité de la décennie”.

Grâce à ce dossier, vous aurez toutes les clés pour profiter du plan d'indépendance énergétique de l'Etat :

  • 2 manières différentes d'investir dans le plan d'indépendance énergétique d'Emmanuel Macron ;
  • La liste des 5 matières premières indispensables aux technologies de l'indépendance énergétique qui viendront remplacer le pétrole et le gaz russes ;
  • Les prévisions de croissance associées pour vous permettre d'identifier quand investir précisément ;
  • 5 valeurs précises qui vont exploser dans les semaines à venir (code ISIN) ;
  • 1 méthode inédite utilisée par les experts financiers pour surperformer en bourse ;

Le plan d'indépendance énergétique est en marche et rien ne pourra l’arrêter.

Il va générer un énorme transfert de richesses du secteur des énergies fossiles au profit du secteur des énergies vertes.

Annoncé par l'Union Européenne et la BCE, ce sont 25 000 milliards d’euros de profits annuels qui s’apprêtent à “migrer” vers les énergies vertes en quelques mois seulement !

C’est donc le moment idéal pour investir dans les énergies vertes qui n’en sont pour le moment qu'à leur commencement.

Personne ne vous en parlera avant des semaines car les médias et analystes sont concentrés sur l'impact de la flambée de l'énergie sur les prix.

Pourtant, comme vous allez le voir, cette stratégie d'indépendance énergétique peut s’avérer être la grande opportunité boursière de ce XXIe siècle pour ceux qui savent saisir les bonnes occasions.

Et il existe de nombreuses entreprises qui vous permettent d’en tirer profit.

Et vous pouvez y prendre part dès maintenant.

Cliquez ici pour recevoir votre dossier gratuit

Bonjour, 

Je me présente, je m’appelle Félix Baron et je suis expert en placements financiers alternatifs.

Je rédige la lettre du Club des Investisseurs Indépendants, cercle de réflexion qui compte aujourd’hui plus de 65 000 adhérents en France.

Depuis 20 ans, je constate que tous les mois il y a des opportunités exceptionnelles sur les marchés, surtout pendant les crises. 

Ces opportunités, elles permettent à des investisseurs informés de faire d’énormes bénéfices tous les mois... simplement en se positionnant au bon moment.

Dans le dossier que je vous propose de recevoir gratuitement dès maintenant, vous découvrirez les meilleures opportunités liées à cette stratégie d'indépendance énergétique.

                                           -

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

La suite au prochain numéro.

Bonjour Madame Elisabeth Borne, Premier Ministre du Gouvernement.

Vous devenez, après François Hollande et Emmanuel Macron, la plus minable et la plus lamentable des Premiers Ministres achetés par la France.               

                                  -

     * *PRESIDENTIELLE 2022-2027* *   

               MISE DANS L'AMBIANCE.

En exclusivité, recevez les Planches à billets des Banques lobbies de Bruxelles, et recevez,  en retour, les agios qui auront servi à REMBOURSER LA DETTE DE LA FRANCE, sans effort!

Cette opération est magnifique d'audace et de Tromperies!

                                    -   

Bonjour, Monsieur François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France.

Vous avez ma réponse au tweet que vous avez mis cet après midi, entre 14h et 16h, le 12/05/2022 plus après:

"Vous n'avez pas à vous mettre en position d'emprunteur privilégié vis à vis des banques privées, sous peine d'être qualifié de BANQUIER EXCLUSIF DES BANQUES PRIVEES. 

Vous n'avez, en outre, pas le droit de faire le banquier ... des banques privées ...

                                    -

Le pouvoir législatif et exécutif sont à prendre:

PRENEZ LES DE MANIERE DEMOCRATIQUE!

Le Porte Parole du Gouvernement a en particulier parlé de la baisse du pouvoir d'achat, de la revalorisation du travail et de la réindexation des retraites qui sera mise en discussion à la prochaine rentrée parlementaire.

Le problème est que nul ne le croit sur le fond des choses. Le Chef du Gouvernement est toujours le même...     

-BREF, RIEN N'AURA CHANGE, SAUF CHANGEMENT DE PREMIER MINISTRE "DE DROITE" OU DE GAUCHE", AVEC LE FINANCEMENT DES RETRAITES ET DES RETRAITES COMPLEMENTAIRES, APRES 40 ANNEES DE COTISATIONS SOCIALES. 

MAIS "QUI" PRESENTERA CETTE "LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE? 

*EMMANUEL MACRON "LUI MÊME", BIEN ENTENDU!

²vmb²-la vérité sur l'économie ne doit pas être bonne à dire, M Villeroy de Galhau, Gouverneur de la BDF. ÉDITER

C'EST A LA BOURSE QU'IL FAUT S'Y PRENDRE avec tous ces milliards de bénéfices!

Il suffirait, tout simplement, de la boycotter!

Vous boycotteriez "et en même temps", le Président de la République boyecoterait, et sa propre bourse!

                                              -

                              Mise à jour au 22.04.2022

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

LETTRE OUVERTE À DESTINATION DE TOUS LES FRANÇAIS, dont Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République, des 36 000Maires de France, dont Monsieur Régis Gelez, Maire de St Vincent de Tyrosse, ainsi que pour tous les Landais en âge de comprendre ce qu'est la vie de tous les jours, de par la baisse du pouvoir d'achat, de l'augmentation constante des prix et des impôts, et de la stagnation des salaires et des retraites qui ont baissé avec l'augmentation de la CSG au motif extraordinaire de "solidarité intergénérationnelle. 

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Proverbe Français.

 Sans changement de politique économique, le dernier geste barrière du quinquennat Emmanuel Macron sera de déposer son bulletin de vote dans l'urne. Plus nombreux vous serez à voter, plus fort sera ce geste barrière pour le HALTE à l'appauvrissement de la population et de l'Etat France par la vente de ses bijoux de famille. 

Bonjour 36 000 Maires de France, pensez à l'appauvrissement de vos administrés.

                            ------------------

La République française ne sera jamais la banque privée du parti @enmarchefr. 

La République française, issue le 1958, de l'avènement du Général de Gaulle, n'est pas définie comme étant une banque privée au service s'un parti politique quel qu'il soit, en particulier celui du parti "en marche" qui a été créé à seule fin que Monsieur Emmanuel Macron soit élu Président de la République française Je vous exhorte à en prendre conscience.

Bonjour Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs les 36 000 Maires de France,

Mesdames et Messieurs,

C'est pour vous que j'écris: 

 Saisissez la longue période de confinement pour vous déconfiner l'esprit en matière d'économie, faire le vide en vous, et rebondir sainement pour mettre en place les bonnes réformes pour la France, en référence et en souvenir de nos échanges épistolaires 2017-2018-2019.

Prenez garde à  "La Vérité économique des affaires fiscales et sociales sortant du puits"

"La Vérité sortant du puits armée de son martinet pour châtier l’humanité".     

                

La République française, issue le 1958, de l'avènement du Général de Gaulle, n'est pas définie comme étant une banque privée au service s'un parti politique quel qu'il soit, en particulier celui du parti "en marche" que vous avez créé à seule fin de devenir Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron. Je vous exhorte à en prendre conscience.

J'entends vous le démontrer de manière magistrale irréfragable en commençant par vous demander de Cliquer sur le lien N° 1 suivant:

 Puis Cliquez sur le lien N° 2 suivant:

Après lecture, voyons ce qu'est la gestion par la Méthode du Révisionnisme économique. Cliquez sur le lien N° 3 suivant:

Et, pour l'instant, le député de la 2è circonscription de St Vincent de Tyrosse, Les Landes 40, reste silencieux sur ma demande de saisine d'une commission d'enquête parlementaire sur "Qui participe effectivement, de sa propre poche, pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc... Cliquez sur le lien N° 4  pour le vérifier:

Puis sur le lien N° 5 ci-après:

Et ensuite sur lae lien N° 6 suivant:

... et continuez votre lecture sur ce qu'est La Constitution française du 4 octobre 1958, (Copie WikipédiA)

Constitution du 4 octobre 1958 Données clés

La Constitution de la Ve République, scellée du Grand sceau de France.

PrésentationTitreConstitution du 4 octobre 1958 instituant la Ve RépubliquePays

 FranceLangue(s) officielle(s )Français TypeConstitution Branche Droit constitutionnel Adoption et entrée en vigueur

Rédacteur(s)Michel Debré et Charles de Gaulle (inspirateurs) - Par autorisation de la loi constitutionnelle du 3 juin 1958Adoption28 septembre 1958 par référendumSignataire(s)René Coty et les membres du gouvernement Charles de GaullePromulgation4 octobre 1958Version en vigueurVersion consolidée par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008ModificationsVoir : Révisions constitutionnelles sous la Cinquième République

Lire en ligne: Dossier sur Légifrance. Sur Wikisource : Version consolidéeversion initialeavec les modifications.

Constitution du 27 octobre 1946 (IVe République) modifier

La Constitution française du 4 octobre 1958 est la constitution de la Cinquième République, régime actuellement en vigueur en France. Norme juridique suprême du pays, elle est, malgré vingt-quatre révisions, l'une des constitutions les plus stables que la France ait connue.

Elle est rédigée en pleine guerre d'Algérie dans le but de mettre un terme à l'instabilité gouvernementale et au risque de coup d'État militaire ; elle est marquée par le retour d'un pouvoir exécutif fort. Deux hommes y ont notamment imprimé leurs idées : Michel Debré, inspiré par le modèle britannique d'un Premier ministre fort, et le général de Gaulle, entendant ériger le président de la République en garant des institutions, conformément aux principes énoncés dans ses discours de Bayeux et d'Épinal en 1946.

La Constitution de 1958 accorde un poids institutionnel très important au président de la République. Toutefois, elle ne remet nullement en question le caractère parlementaire du régime : en effet, à l'instar des constitutions de la IIIe République et de la IVe République, celle de la Ve République demeure fondée sur une séparation souple des pouvoirs (l'exécutif peut dissoudre l'Assemblée nationale, laquelle peut renverser le Gouvernement), par opposition aux régimes présidentiels fondés sur une séparation stricte des pouvoirs (l'exécutif n'a pas le pouvoir de dissoudre le législatif, lequel ne peut renverser l'exécutif). Le rôle politique central du président de la République semble toutefois résulter beaucoup moins du texte initial de la Constitution de 1958 que de deux éléments majeurs : i) la pratique institutionnelle insufflée par le premier président de la Ve République, Charles de Gaulle, dont l'aura politique et le poids historique sont considérables à la différence de ceux de ses prédécesseurs ; ii) l'élection du président de la République au suffrage universel direct à partir de 1962, laquelle a très fortement élargi le poids politique du chef de l'État (jusque là élu au suffrage indirect), donnant naissance à la notion de « majorité présidentielle », inconcevable en 1958. Certains constitutionnalistes, tels que Maurice Duverger, concluent à ce titre au caractère « semi-présidentiel » des institutions de la Ve République qui, sur le plan formel, établissent pourtant un régime parlementaire.

C'est en fait dans les rapports au sein du pouvoir exécutif que la Constitution de 1958 instaure un système politique à géométrie variable, selon que l'on soit en période de concordance des majorités présidentielle et législative ou, au contraire, de cohabitation. En période de concordance, l'Assemblée nationale, le Premier ministre, le Gouvernement et le président de la République, sont du même bord politique : le président exerce alors une autorité importante qui limite l'exercice des attributions constitutionnelles du Premier ministre. À l'inverse, ce sont paradoxalement les périodes de cohabitation qui se rapprochent le plus de la lettre et de l'esprit originels de la Constitution de 1958 : le Premier ministre y joue seul le rôle de chef de majorité (parlementaire), puisqu'il n'existe pas de majorité présidentielle. À cet égard, le président de la République François Mitterrand, confronté par deux fois à ce cas de figure (1986-1988 et 1993-1995), disait que « la cohabitation c'est la Constitution, rien que la Constitution mais toute la Constitution »1.

Le préambule de la Constitution de la Cinquième République renvoie à deux textes fondamentaux : la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 ; la Charte de l'environnement de 2004 leur a été adjointe par la suite. Ces textes, ainsi que les principes jurisprudentiels qu'ils ont permis de dégager (notamment les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République issus du préambule de 1946) forment, avec la Constitution stricto sensu, le « bloc de constitutionnalité » depuis que le Conseil constitutionnel a accordé valeur constitutionnelle au préambule de la Constitution en 19712.

Le Conseil constitutionnel vérifie la conformité des lois à la Constitution lorsqu'il est saisi. Il peut le faire a priori, avant la promulgation des lois, en étant saisi par des parlementaires par exemple, ou a posteriori par voie d'exception via la question prioritaire de constitutionnalité, introduite par la réforme constitutionnelle de 2008. Cette dernière procédure peut être enclenchée par tout citoyen lorsqu'il estime que des droits et libertés garantis par la Constitution sont en jeu. Le Conseil d'État vérifie quant à lui la conformité à la Constitution des actes réglementaires du Gouvernement (décrets, ordonnances prises sur habilitation du Parlement, arrêtés ministériels).

                         -------------------

Après lecture, si vous n'avez pas encore compris ce qu'est La République française, je vous exhorte à Cliquer à nouveau sur le lien suivant, pour un retour aux sources:

              La suite au prochain numéro.

                         ------------------

MOTS-CLÉS

LE FIL DU BLOG

    

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme,  2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte