alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 juil. 2018

Mediapart : le bashing France Insoumise continue

Pourquoi à chaque fois qu'un billet du club, critique France Insoumise ce dernier est immédiatement exposé à la Une de Médiapart. Même si il s'agit d'un premier billet. Comme tous les auteurs le savent, la plupart des billets se perdent dans le flot habituel si ils ne bénéficient pas de la Une de Médiapart qui leur assurent une certaine visibilité.

alberteins
Priorité aux logiciels libres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous conseille la lecture de ce superbe billet : Stop au Mélenchon Bashing !

"Mais que se passe-t-il donc ? Pourquoi cette nausée à la lecture de la presse, pourquoi une couverture médiatique si indigente ? La France Insoumise est-elle si dangereuse pour la Démocratie ? M. Mélenchon est-il un danger public ? A lire la presse, à regarder les émissions politiques, oui, à 90%, oui. 

Comme un sentiment étrange, un sentiment de déjà vu : l'unanimité des médias contre une pensée alternative.

La Cible : JL Mélenchon, le pro-russe, le pro-répression au Vénézuela, le pro- Le Pen (quel crime de ne pas avoir appelé à voter Macron !), le sanguin, le vulgaire, le parachuté, le mauvais perdant... Ma recherche Google News m'offre environ 90% d'articles hostiles (aux titres faussement accrocheurs, trop souvent biaisés), pour 5% d'articles neutres, et guère plus de 5% d'articles positifs. Mais que se passe-t-il donc dans les rédactions françaises pour que l'on atteigne un tel niveau d'acharnement, une telle absence de réflexion "

Médiapart contribue également à ce bashing incessant. Mais c'est plus subtil, il n'y participe pas directement mais par le choix des billets du Club que la rédaction décide d'exposer à la Une. La rédaction peut ainsi dire : " Non ce n'est pas nous, le billet n'engage que la responsabilité de son auteur", voyons cher ami personne n'est dupe.

Deux exemples très récents, avec ces billets :

Pourquoi et comment récréer la gauche

"les insoumis de Mélenchon, mais avec un dirigeant incontrôlable, autoritaire, clairement hostile au PC, voire visant sa disparition (il peut toujours rêver !) et avec une grille théorique de lecture de la réalité capitaliste flottante, nourrissant un programme à la limite du populisme (de gauche, il est vrai)" C'est superbe comme bashing, on peut difficilement faire mieux à rendre jaloux nos experts.

«J’ai fait preuve de franchise envers la France insoumise»

Là nous avons, un premier billet et une première Une, elle est sympa la rédaction, inutile de vous préciser que j'ai écrit à ce jour 106 billets et que je n'ai jamais eu cet immense privilège de figurer à la Une de Médiapart. C'est dommage j'aurai pu m'en vanter lors des repas dominicaux. Donc ce billet concerne un jeune Insoumis qui n'est pas content de sa participation au comité de désignation des candidats aux prochaines élections européennes. Intéressant un Insoumis tiré au sort qui n'est pas satisfait, quel événement exceptionnel qui mérite bien la Une de Médiapart. Il faut préciser qu'avant de déballer ses états d'âmes sur Médiapart, l'auteur avait tout déballé sur Libération. Il est bien évident que ses états d'âmes n'auraient intéressés aucun média si il avait participé à un comité LREM, PS, PCF etc.

"Dans notre groupe, il y a très régulièrement des discussions animées sur ce que doit être la démocratie dans LFI. Pour pas mal d'insoumis, notamment ceux qui ont une ancienne expériences dans d'autres groupes, la démocratie signifie élire des délégués locaux avec un mandat qui vont aller à une réunion de ville puis de département puis de région etc... toute une cascade d'élection et de délégations qui ont l'apparence de la plus grande légitimité et de la démocratie." p.adrien

"A la moindre contrariété d'un pauvre Insoumis, la moindre virgule mal placée, le moindre mot mal employé , les chiens de Garde vont être à l'affût notamment Libération, Le Monde, BFMTV. Vous avez vu ce déferlement sur Médiapart pour un malheureux Tweet, on aurait pu penser que Mélenchon avait déclenché la 3e guerre Mondiale . Mais ça va ils n'ont rien compris plus leurs attaques seront basses plus on se serrera les coudes les ami(e)s."

"Quand tu es dans un syndicat, tu discutes, il y a forcément des avis divergents sur les moyens d'action à entreprendre, mais une fois que la décision est prise à la majorité, tout le monde l'applique sinon c'est vite le bordel.On ne va pas aller pleurnicher à Libération que nos camarades ne sont que des méchants."

Bien sûr comme prévu ce billet a attiré rapidement nos experts en stratégie électorale, vous savez ceux qui réalisent à chaque élection des scores proches des 1%, on aura des arguments que l'on a déjà lu une bonne centaine de fois, cela fera grimper le nombre de commentaire donc l'audience de Médiapart.

Donc pour l'audience de Médiapart : Merci Mélenchon et France Insoumise 

Bon bashing les amii(e)s

A la Une de Médiapart nous avons également un article d'Antoine Perraud :  Méprise du participatif, la transparence sur le choix des billets à la Une pourrait éventuellement nous permettre d'améliorer le participatif sur Médiapart.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine