Cette semaine dans le club, parlons des éditions

Une fois de plus, la semaine du club a été riche. Comme les blogs les éditions sont chaque jour plus nombreuses. Visite guidée de ces espaces d'échange, véritables blogs collectifs.Vendredi dernier, nous évoquions les blogueurs à "1 billet", les membres du club sont nombreux à avoir cette semaine franchit le pas en écrivant leur premier article.

Une fois de plus, la semaine du club a été riche. Comme les blogs les éditions sont chaque jour plus nombreuses. Visite guidée de ces espaces d'échange, véritables blogs collectifs.

Vendredi dernier, nous évoquions les blogueurs à "1 billet", les membres du club sont nombreux à avoir cette semaine franchit le pas en écrivant leur premier article. Comme Sara et son très commenté « Vice sarkozyen et vertu césairienne », ou Johanna Siméant avec « Nicolas Sarkozy, la pédagogie des sans papiers ». Souhaitons leur bonne chance et espèrons qu'elles passeront à la prochaine étape : écrire un deuxème post.

 

 

Il faut dire qu'il est parfois difficile de trouver une idée de chronique. L'envie d'écrire est bien réelle et les sujets potentiels nombreux, mais que traiter? Pour trouver l'inspiration, pourquoi ne pas rejoindre une édition... En cliquant sur l'onglet éditions, vous trouverez un grand nombre de blogs collectifs, portant sur des thèmes précis, auquels vous pouvez collaborer. Les éditions peuvent être régionales ( La Corse au fil des jours, Toulouse...), culturelles ( Synthétique, Bookclub ) ou politiques (Changer de république, Politique + Net). On y parle de football, de cinéma...

 

Comme pour les blogs, les éditions du club en sont encore à leurs débuts et déjà on constate une grande différence entre les "serial éditeurs" et les éditeurs moins prolixes. Dans la première catègorie, deux journalistes de Mediapart se distinguent. Vincent Truffy, enrichit chaque jour l'édition « PaperRoll » qui traite de la presse et du net, et Jordan Pouille anime régulèrement l'édition chinoise « Nihao la Chine ».

 

Mais d'autres éditions restent désépérement inactives. Ainsi, Joachim Olender a-t-il ouvert « Commerce extérieur de la France: comment sortir du déficit ? », une question apparament bien délicate puisque aucune contribution n'a, à ce jour, tenté d'y répondre. De même, l'édition consacrée aux séries télévisées, un thème plutôt fédérateur, n'a pas encore pris son envol.

 

Chaque édition à son histoire, celle de Police & co est peut être la plus symbolique du fonctionnement de Mediapart. Elle est née d'un échange entre le journaliste David Dufresne et des membres du club dans les commentaires d'un article du journal sur les drones. Une belle illustration de ce que le participatif peut apporter à l'information.

 

S'il est pour l'instant un peu difficile de s'y retrouver parmis toutes ces éditions, leur présentation sera prochainement remaniée pour permettre un accès plus évident, par catègories.

 

En bref, les éditions, c'est un peu les blogs en version sport collectif. Et pour ceux qui ne veulent pas bloguer seul dans leur coin, sans doute le meilleur moyen de se lancer.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.