Voir tous
  • Marseille n'est pas une ville

    Par
    Marseille exerce une attraction violente et désordonnée. Sans quoi, nous serions nombreux à la quitter comme on le fait des lieux ordinaires. Ville monde, ville du Sud, ville méditerranéenne, ville de contrastes, ville portuaire, ville multiculturelle ? Ces étiquettes flottent comme un costume trop ample sur le corps malingre d’une ville-banlieue.
  • La culture sans ciel

    Par
    Le monde de la culture est sonné, mais l’effondrement s’est réalisé progressivement. Le travail des artistes a été affublé d’une fonction utilitaire. Nous en sommes logiquement à nous demander « à quoi sert la culture » ? Questionnement délétère, symptôme d’une dérive dont les causes sont multiples. Parmi elles, la difficulté des professionnels de la culture à définir la culture.
  • La bonne et la mauvaise danse

    Par
    Les chorégraphes Jérôme Bel et Boris Charmatz échangent sur leurs conceptions de la danse. C’est intelligent, vif et agréable. Derrière leurs choix esthétiques s’opère un tri entre les danses. Quelle idéologie sous-tend ce dialogue ? Ne reflète-t-il pas la pensée d’une classe dominante, qui dans le champ de la danse, opte pour l’abandon de toute critique.
  • Corps de Corto

    Par
    Corto participe de près ou de loin aux conflits de ce monde. Son humeur et son flegme apparaissent dans les rues d'Alger, de Santiago du Chili, de Bagdad et de Hong Kong.