Blog suivi par 6 abonnés

Rennes laboratoire de la répression

À propos du blog
Le 27 avril 2017, au cours d'une manifestation "ni Le Pen, ni Macron" appelée par le réseau "on vaut mieux que ça", un policier sort son arme et braque les manifestants. La préfecture qualifie le geste de "modéré" et "tempéré", saluant le sang froid du policier. Un mois plus tard 7 personnes sont interpellées au petit matin lors de 6 perquisitions simultannées dans le fracas de portes enfoncées par des dizaines de policiers cagoulés. Elles sont soupçonnées d'avoir agressé le policier ayant sorti son arme. Depuis 5 personnes dorment en prison en attente de leur procès renvoyé le 21 juin 2017. Dans ce dossier en partie monté par les services de renseignements, les mis en cause ont tous à répondre devant la justice de leur engagement politique. Cette affaire inaugure la répression sous l'ère Macron. Sa gestion est inédite au regard de l'ampleur de l'opération de police : procédure extrèmement rapide et absence de communication de la préfecture. Vite et en silence, tel semble être le "style" avec lequel le gouvernement Macron espère gérer la constestation. Style que l'on retrouve dans les projets de destruction du code du travail par ordonnance. Soutenir les inculpés récents de Rennes est primordial. Puisque cette affaire annonce la couleur de celles à venir, nous avons tout intérêt à ne pas la laisser passer. Le premier geste est de la faire connaitre. C'est pourquoi, en tant que proches des mis en cause, nous avons décidé d'ouvrir ce blog, afin de relayer les informations, articles et marque de soutien.