Édition suivie par 55 abonnés

Musiques à vivre

2 rédacteurs

À propos de l'édition
Les musiques ne sont pas un supplément d'ame ou une façon agréable de passer le temps. Elles sont la vie. Classique ou révolutionnaire, écrite ou improvisée, de tous les continents, de toutes les cultures, elle sont au coeur de notre humaine condition.
  • Édition Musiques à vivre

    L’utopie collectiviste à la sauce TF1 ou le communisme des maisons de maçon

    Par | 6 commentaires | 2 recommandés
    Nous sommes aujourd’hui confrontés au problème de la fin du grand rêve collectif qu’a signifié le communisme comme politique concrète.. Il ne reste plus alors que des ruines fumantes ou les sinistres statues du stalinisme dévoyé. Heureusement TF1 est là pour nous fournir une solution possible dans notre monde sans espérance
  • Édition Musiques à vivre

    Cui protest : l'exécution de Ben Laden vu par Guy Debord

    Par | 41 commentaires | 3 recommandés
  • Édition Musiques à vivre

    Infoguerre : Anonymous contre le gouvernement britannique

    Par | 14 commentaires | 5 recommandés
     De jeunes militants de Wikileaks menacés de 10 ans de prison en Grande-Bretagne ?
  • Édition Musiques à vivre

    Promesses, vertige et dangers des jeux vidéo

    Par | 16 commentaires | 2 recommandés
    Aujourd’hui le jeu vidéo est une des composantes majeures de la culture numérique, là où se concentrent enjeux économiques, culturels, politiques même. L’industrie du jeu vidéo à déclaré un chiffre d’affaire de 50,4 milliards de dollar, soit plus que celle du cinéma, par exemple. Mais le débat fait rage entre ceux qui considèrent les jeux vidéo comme une sous culture fondamentalement dangereuse, et ceux qui au contraire vantent une culture « in progress », un nouvel art en construction. Entre une version soupçonneuse et l’autre hagiographique, il convient sans doute d’adopter une attitude attentive aux possibilités mais aussi aux risques que recèle cette activité.
  • Édition Musiques à vivre

    Séries télévisées : contenu, production, idéologie

    Par | 7 commentaires | 1 recommandé
    La forme série est une des formes préférées de la fiction en ce qui concerne la télévision commerciale. Elle s’y oppose au téléfilm unitaire en voie de disparition (sauf sous forme d’anthologie, qui regroupe des téléfilms autour de la même thématique ou du même auteur, comme dans l’anthologie « Alfred Hitchcock présente » ou plus récemment les téléfilms autour de l’univers de Maupassant) Au sens propre, la série présente une série d’épisode qui développe une histoire indépendante l’un épisode à l’autre, contrairement au feuilleton où la narration se développe sur tous les épisodes. La série permet de visionner un épisode seul, mais le feuilleton fidélise plus l’auditoire. Récemment des créateurs ont tenté de combiner les deux genres, soit avec des histoires qui s’étendaient sur toute une saison (comme dans « 24 ») ou en créant des « arcs narratifs » de deux ou trois épisodes. D’autres genres existent aussi comme le « sitcom », ou le « soap opéra ».Placée au centre des genres et des audiences, la série constitue aussi un des objets télévisuels les plus intéressants en ce qui concerne la diffusion de valeurs, de "façons de faire", en un mot d'idéologie