Voir tous
Voir tous
  • Édition Festival Au Fil des Voix

    Neshtiman : l'union sacrée

    Par
      Réparti aux confins de la Turquie,  de l’Iran,  de l’Irak et de la Syrie, le peuple kurde incarne une culture millénaire. Lien évident entre ces différentes communautés apatrides, la musique reflète une richesse évidente. C’est le constat établi par Hussein Zahawy, musicien iranien installé à Londres.
  • Édition Festival Au Fil des Voix

    Au Fil des Voix en images (I)

    Par
    De la musique plein les yeux... Le festival Au fil des voix a débuté jeudi 7 février à l'Alhambra. Retrouvez, au jour le jour, les meilleurs clichés de ce rendez-vous de la diversité, de la tolérance. SILVIA PEREZ CRUZ - JEUDI 7 FEVRIER 2013 
  • Édition Festival Au Fil des Voix

    Kamilya Jubran - Sarah Murcia : Nhaoul'

    Par
     Oudiste et chanteuse palestinienne, Kamilya Jubran croise, depuis une quinzaine d’années, la route de la contrebassiste Sarah Murcia. Des rencontres souvent passionnantes comme le confirme Nhaoul’, la dernière création du duo. Le titre de l’album évoque le métier à tisser et trame, à lui seul, la fibre qui lie les deux femmes. Installée en Europe, Kamilya Jubran profite ainsi de son séjour pour expérimenter les musiques improvisées.  Marquée de son côté par des rencontres avec Sébastien Martel, Magic Malik ou Elysian Field, Sarah Murcia explore les intonations modales propres au registre oriental. La navette traduit une parfaite complémentarité.
  • Édition Festival Au Fil des Voix

    Table ronde : La mélodie de l’exil

    Par
    La diversité est l'essence du festival Au fil des voix. Samedi 16 février 2013, de 17 à 19 heures, à la salle parisienne de l'Alhambra, une table ronde abordera cette réalité au travers d'une discussions relative à la place de la musique au sein de l'immigration algérienne. Animatrice du rendez-vous, l'historienne Naïma Yahi revient sur cet épisode culturel essentiel.
  • Édition Festival Au Fil des Voix

    Abdelkader Chaou : le chant de la ville blanche

    Par
      Il est des musiques indissociables de certaines villes. Chant populaire typique d’Alger, le chaâbi mêle différentes cultures et témoigne finalement d’une cité plurielle. Digne réprésentant du genre, Abdelkader Chaou sera, samedi 16 février, sur la scène de l’Alhambra pour la date finale du festival Au fil des voix.