Toyota et Nikola investissent le camion à hydrogène

Après avoir annoncé la Mirai supportée par un acte de foi dans le futur de l'hydrogène énergétique et renouvelable, voilà que Toyota investit le camion à hydrogène qui est, à mon sens, LE maillon manquant pour un explosion de cet hydrogène que nous sommes de plus en plus nombreux à considérer comme l'énergie du futur par excellence, et d'abord comme carburant des véhicules électriques.

Toyota étudie la conception de camions à hydrogène. L'annonce vient d’être faite au Salon de l'auto de Los Angeles (du 18 au 27 novembre 2016).

Il suffit de taper "Toyota camion hydrogène" ou "Toyota hydrogen truck" dans le moteur de recherche de Google pour s'apercevoir que cette annonce suscite beaucoup d'intérêt ... et pour cause.

C'est un second pas décisif après celui de l'annonce historique de la Toyota Mirai, il y a deux ans.

Sans doute les dirigeants de Toyota ont-ils eu vent de ce blog Clin d'œil sur lequel il y a 8 mois nous expliquions que La révolution passera par l'autobus puis le camion à hydrogène. La question est de savoir pourquoi se développerait un réseau de stations à hydrogène pour les Toyota Mirai et autres Hyundai IX35 Fuel Cell ou Honda Clarity pour ne citer que les constructeurs pionniers qui ont déjà une ligne de production en série de voitures à hydrogène.

En résumé, un scénario stratégique de déploiement des stations à hydrogène part du constat qu'un camion de 35 tonnes ne pourra jamais rouler avec des batteries, contrairement aux voitures électriques. Pour un camion électrique à batteries, il faudrait des tonnes de lithium.  Ce serait trop pour être efficace et respectueux de l'environnement. En revanche, un camion électrique pourra rouler avec une pile à hydrogène et des réservoirs à hydrogène. Pour ce nouveau type de camions, il faudra des stations à hydrogène ... qui serviront aussi aux voitures à hydrogène. Viendra alors le déclin des voitures électriques à batteries et des voitures à carburants fossiles, avec progressivement la généralisation des voitures à hydrogène.

Pour prédire en une phrase la révolution de l'hydrogène, disons que c'est le camion à hydrogène qui va ouvrir la voie à la voiture à hydrogène.

Voici le bref communiqué de presse en français: Toyota, Information Presse, 18 novembre 2016 (pdf, 322.7 kB)

Dans ce communiqué, le dessin que voici appuie clairement la vision expliquée par le PDG de Toyota au moment du lancement de la Mirai, il y a deux ans. Il parlait d'un "Turning Point" (tournant) dans l'histoire de l'industrie automobile. Le camion à hydrogène serait un autre tournant dans cette histoire.

20161118-toyota-b-camion-h2-the-next-turning-point

Qui va lentement va sûrement ...

L'hypothèse du camion à hydrogène est confortée par l'annonce de Toyota ... avec d'autant plus de panache que Toyota annonce maintenant la mise en route d'un camion qui transporte non pas des réservoirs d'hydrogène, mais toute une station à hydrogène ! Quelle belle démonstration !

Toyota met en route une station à hydrogène ambulante pour la Mirai Toyota met en route une station à hydrogène ambulante pour la Mirai

Qui peut le plus peut le moins ...

Sans doute Toyota a-t-il eu vent de la nouvelle start-up Nikola qui prétend tirer les leçons du succès de Tesla pour développer un camion à hydrogène. Nikola, c'est le prénom du scientifique Tesla. Nikola semble avoir une longueur d'avance sur Tesla englué dans ses batteries au lithium, mais aussi sur Toyota qui ne semble pas encore avoir atteint le stade d'un premier prototype. Nikola'One, allusion sans doute à Air Force One, aurait une autonomie d'environ 1200 voire 1900 km (entre 800 et 1200 miles). Le site web de Nikola Motor propose déjà de réserver un camion à hydrogène pour 1500 dollars. Le communiqué de presse du 1er décembre 2016 (pdf, 420.1 kB) indique que la Nikola Motor Company a accepté des réservations totalisant près de 3 milliards de dollars de commandes futures.

NIKOLA'ONE, premier camion à hydrogène au monde et bientôt déjà en vente NIKOLA'ONE, premier camion à hydrogène au monde et bientôt déjà en vente

Peut-être faudra-t-il revoir mes prédictions, ... et j'en serais ravi. Boosté par Nikola, le camion pourrait bien passer avant l'autobus pour imposer la révolution de l'hydrogène renouvelable. En tout état de cause, ce qui semble de plus en plus probable, c'est que la révolution de l'hydrogène renouvelable finira par triompher ! A suivre ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.