Blog suivi par 27 abonnés

Le blog de Jérôme VALLUY

Enseignant-chercheur (sociologie, science politique, sciences de l'information et de la communication), social-démocrate engagé dans le mouvement "La France insoumise" le 7 mai 2017 (23h).
Compiègne - France
À propos du blog
#DUDH-1948 : la déclaration mondiale qui aide à ne rien oublier de ce qui s'est passé avant, depuis celle de 1789 ; avec l'intitulé correct de genre (humain) correspondant à l'article 1. Elle inventa le droit d'asile moderne, par ses articles 13 & 14 (indissociables et dans le bon ordre), sur lequel portèrent mes recherches de 2001 à 2011 ; elles concernent davantage aujourd'hui ce qui relève des articles 26 & 27.--------------------------------------------------------------- # Nuitdebout-2016 : le seul début d'espoir politique pour la France depuis fort longtemps... à l'occasion des luttes contre le démantèlement du droit du travail. La symbolique des personnes assises, souligne qu'elles sont en fait "debout" et rappelle la force du pacifisme déterminé face à l'autoritarisme de dirigeants instrumentalisant les services policiers de la République à leur profit et face aussi aux délinquances policières croissantes propulsées politiquement par le maintien de l'état d'urgence. La symbolique des gestes de communication en assemblée vaste souligne la volonté de débats politiques égalitaires et libres. Nuitdebout marque une re-politisation, longtemps attendue et bienvenue, de la société et des générations d'avenir.------------------------------------------------------------------- # 6èmeRépublique-2022 : dans le cadre étriqué d'une 5ème République à abattre, l'élection présidentielle est un passage obligé pour faire advenir la 6ème. Concevoir celle-ci ne relève pas d'abord du "mécano" constitutionnel : c'est une façon de reconstruire un projet de société à gauche, en se focalisant davantage sur ce que contient le "bloc de constitutionnalité" où se trouvent les marqueurs de la démarcation gauche-droite, en commençant par la DUDH-1948. Au 8 mai 2017, l'espoir de mise en œuvre d'une telle réforme passe par la victoire d'une candidature de Jean-Luc Mélanchon aux élections présidentielles de 2022 après cinq ans années de combats politiques, syndicaux, associatifs qui s'annoncent intenses. L'adjonction du muguet, symbole de la fête des travailleurs depuis plus d'un siècle, appelle à une 6ème République sociale autant que démocratique.------------------------------------------ #enseignants-chercheurs : l'adjonction en rouge dans l'image du milieu rappelle la complexité d'une double position d'enseignant & chercheur, le premier devant (à mon avis) s'astreindre à une "neutralité axiologique" par respect de ses étudiant-e-s et de leur diversité d'opinions ; le second devant (à mon avis) la refuser pour ne pas sombrer en toute inconscience dans la confusion la plus classiquement académique entre neutralité axiologique et centrisme politique. Max Weber, intellectuel aussi brillant que conservateur, et souvent instrumentalisé politiquement par les chercheurs centristes était plus lucide : 1) Le professeur : "En effet, les individus qui se prennent volontiers pour des chefs sont le plus souvent les moins aptes à cette fonction : la salle où le professeur est devant son pupitre n’est en tout cas jamais l’endroit où il pourrait faire preuve d’une telle aptitude. (...) Il est en effet par trop commode de montrer son courage de partisan en un endroit où les assistants, et peut-être les opposants, sont condamnés au silence." 2) Le "chercheur" (au sens actuel, inconnu en 1919) : "Le professeur qui se sent la vocation de conseiller la jeunesse et qui jouit de sa confiance doit s’acquitter de ce rôle dans le contact personnel d’homme à homme. S’il se sent appelé participer aux luttes entre les conceptions du monde et les opinions des partis, il lui est loisible de le faire hors de la salle de cours, sur la place publique, c’est-à-dire dans la presse, dans les réunions publiques, dans les associations, bref partout où il le voudra. " (Max Weber, « Le métier et la vocation de savant », 1919)
  • La France Insoumise sans organisation

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    La France Insoumise, préparant sa convention nationale des 25 et 26 novembre, consulte l’ensemble des Insoumis.e.s notamment sur ses principes d’organisation. Vaste et complexe problématique : comment construire un tel mouvement, né dans la conjoncture d’une campagne électorale, pour le rendre pérenne et puissant à plus long terme ?
  • Sauvons le réseau de recherche MAGE pour l’égalité des femmes et des hommes au travai

    Par
    Après plus de 20 ans d’existence, le réseau MAGE – Marché du travail et Genre - premier réseau de recherche en France centré sur l’étude des inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail, créé par Margaret Maruani, vient de voir la subvention de 2017 du Secrétariat d’Etat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes supprimée.
  • Pédophilie : esthétique chez Gauguin ?

    Par
    A la Une de mon journal aujourd'hui : "Une loi sur l'impossible consentement des mineurs fait débat" et "Ce temps où la pédophilie était en vogue". Alors l'envie me vient de relayer ici les analyses des journalistes de Jeune Afrique sur le film "Gauguin - Voyage de Tahiti" et une question : peut-on accepter de voir déformer la réalité historique pour sauver les meubles de l'imaginaire national ?
  • Bâillonner les universitaires

    Par | 53 commentaires | 62 recommandés
    Plus de discussions libres entre universitaires et journalistes : l'Université de Strasbourg vient d'édicter une note de service fixant une procédure générale de subordination de toute expression publique auprès des médias, notamment des enseignants-chercheurs ainsi soumis au bon vouloir des services centraux de communication et du président de l'université de Strasbourg.
  • Science ouverte en SHS

    Par | 1 recommandé
    Ni « revue scientifique » au sens classique et toujours actuel, ni simple « bulletin d’annonces » des activités d’un laboratoire, les Cahiers Costech expérimentent un dispositif éditorial valorisant les travaux intermédiaires de la recherche (avec relectures et validations scientifiques) et la publication en accès ouvert (y compris par réédition de publications achevées mais peu accessibles).
  • Master Science politique / Etudes africaines - Univ. Panthéon-Sorbonne (Paris 1)

    Par
    Le Master de Science politique - parcours Études africaines a pour objectif de former des jeunes chercheurs, enseignants-chercheurs, experts et autres professionnels à l’analyse et la compréhension des enjeux politiques du continent africain.A rebours des clichés sur l’Afrique au « cœur des ténèbres », exotique, isolée ou hors de l’histoire, cette formation vise à mieux faire comprendre...
  • DUDH-1948 => Nuitdebout-2016 => France insoumise-2017 => 6ème République-2022

    Par | 2 recommandés
    Ré-engagement (dans La France insoumise) et retour sur Médiapart (toujours magnifique !) après avoir été obligé de voter Macron... Merci à lui au moins pour cela ; pour le reste il n'y aura que combats pour défendre des idéaux socio-démocrates et pour éviter le pire en 2022 lorsqu'il aura achevé de briser le pays par ses politiques néo-libérales et sécuritaires.
  • TEDI

    Par | 1 recommandé
  • Quel genre à l'université? Dix propositions disciplinaires contre le harcèlement sexuel

    Par | 4 recommandés
    Le phénomène social du harcèlement sexuel dans les relations professionnelles au sein des établissements d'enseignement supérieur et de recherche est un problème aussi central que tabou de la profession professorale fortement exposée à ce risque là en raison des relations d'autorité et de proximité entre professeurs (notamment enseignants-chercheurs statutaires) et étudiantes, en particulier doctorantes, d'une part et entre professeurs et salariées « Biatss » [1] ou enseignantes, notamment précaires, d'autre part.
  • Libertés universitaires : le scandale de la CP-CNU

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    La défense des libertés universitaires par la Coordination Nationale des Universités en 2009 se déplace, comme on pouvait l’anticiper[1], au Conseil National des Universités : sa Commission Permanente (CP-CNU), instituée par le gouvernement Sarkozy, vient de commettre ce mercredi 21 mars 2012 une trahison (de plus) en avançant vers la mise en œuvre du décret du 23 avril 2009 combattu par l’immense majorité des enseignants-chercheurs. C’est le processus alambiqué de composition de cette CP-CNU qui  lui enlève toute représentativité dans la communauté universitaire. Cette instance menace l’autonomie des sections disciplinaires du CNU dont il faut maintenant défendre les prérogatives de fonctionnement contre la CP-CNU elle-même ; sa suppression est devenue aussi urgente que celle de l’AERES.