Mediapart accusé, petit aperçu des complices de l'accusateur

Y a pas photo : derrière Charlie Hebdo se cache une attaque de grande envergure contre la liberté d'expression et au service de la droite des Fillon, Genevard, Sarkozy, des marchands de canons et autres affairistes

En novembre 2017, Charlie Hebdo accuse violemment Mediapart et Edwy Plenel de ne pas avoir participé à l'alerte contre le leader charismatique musulman Tariq Ramadan, au sujet des accusations de viols dont il est l'objet

On va simplement rappeler ici quelques informations dont les médias s'acharnent à cacher l'existence. Elles condamnent sans appel une véritable mafia qui se cache derrière l'accusateur Charlie Hebdo

 

A – Ce que disent les médias

Leur discours est basé su une présentation superficielle du conflit, sans aucune investigation, du genre :  « 50-50 »,  ou « p'têt' ben qu'oui, p'têt' ben qu'non »

 

Le Monde :

« Entre « Charlie » et « Mediapart », l’histoire d’une haine »

Autrefois proches, les deux médias se livrent à une violente querelle idéologique sur fond de rapport à l’islam.

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2017/11/15/entre-charlie-et-mediapart-l-histoire-d-une-haine_5214942_3236.html

 

Le Figaro :

« Charlie Hebdo : pour Valls, Plenel utilise «les mêmes mots que Daech» »

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/15/25001-20171115ARTFIG00146--charlie-hebdo-pour-valls-plenel-utilise-les-memes-mots-que-daech.php

 

Après une présentation épique de l'accusation faite par Charlie Hebdo, le premier conclut simplement :

« Des dessins assez injustes, comme tant de caricatures »

 

Quant à l'article du Monde, il relate surtout le fait que «  l'ancien premier ministre Emmanuel Valls a pris la défense du journal satirique accusant Edwy Plenel, le fondateur du site d'informations, d'émettre «un appel au meurtre» ».

Selon le ton global des propos d'Emmanuel Valls et de l'article en question, le fonctionnement de Charlie Hebdo serait celui de la fermeté face au terrorisme islamiste. Emmanuel Valls et Charlie Hebdo accusent Edwy Plenel de cautionner d'avance « ceux qui demain voudront finir le boulot des frères Kouachi».

 

B - Facile de prouver le contraire

S'ils respectaient l'impartialité et la déontologie journalistique, ces journaux ne manqueraient pas d'évoquer les considérations suivantes, qui constituent déjà, à elles seules une condamnation sans appel de l'attaque lancée par Charlie Hebdo

a) Les fameux blasphèmes de Charlie Hebdo n'ont jamais servi à défendre la liberté d'expression. Ils ont seulement servi à faire croire que Charlie Hebdo défendait la liberté d'expression

Preuve en est donnée par la chape de plomb dont on vient de parler.  Elle concerne des problèmes primordiaux qu'on a déjà souvent évoqués : la politique éducative, la mise en place d'une espèce de guerre de religions sur le territoire français, la précarisation des classes moyennes françaises, ou les violations de la laïcité par des fonctionnements pseudo-laïques

b) Les blasphèmes de Charlie Hebdo n'avaient rien à voir avec la défense de la laïcité

L'objectif secret de ces blasphèmes, c'était l'attisage du Troisième Conflit Mondial, incluant notamment la mise en place d'une espèce de guerre de religions sur le territoire français

Ils étaient donc au service des marchands de canons et du capitalisme « qui engendre la guerre comme la nuée l'orage », pour reprendre le fameux slogan du marxisme. Ils sont donc à l'opposé de la laïcité telle qu'elle est codifiée par Jules Ferry dans sa lettre trop peu connue aux instituteurs, qui est évoquée plus loin dans le présent article, dans E

 

C – Le fonctionnement peu glorieux de l'administration de Charlie Hebdo à l'égard de ses journalistes


Quelques mois après l'attentat, la direction administrative du journal satirique a viré de façon odieuse une journaliste qui croyait qu'elle pouvait continuer comme avant le drame. Les faits ont été connus grâce à Mediapart

Cette façon de faire montre que, derrière les artistes, il y a les commanditaires, les stratèges. Elle prouve leur mainmise sur l'équipe rédactionnelle

Ainsi donc, le principe naïf : « Même pas peur », mis en avant par les Vaillants Petits Combattants de l'Armée Rouge ne servait qu'à tromper le peuple. Au contraire, les commanditaires des blasphèmes avaient compris qu'ils pouvaient un jour à leur tour être victimes de l'effet boomerang, et ils n'osaient même pas le dire clairement à leurs journalistes

 

D - Pour avoir une idée plus précise des affairistes susceptibles de subventionner en douce l'hebdomadaire aux blasphèmes, voir :

 

1°) « Découvrez Georges Soros grâce à une gaffe de l'équipe à Fillon au moment des élections »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g274-h03-fly-1p-decouvrez-soros-grace-a-une-gaffe-de-l-equipe-fillon-c-tract.pdf

 

2°) « Radicalisation des musulmans installés en France : ses penseurs, leurs complices, et les complices des complices »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g326-h07-fly-1p-radicalisation-ses-penseurs-leurs-complices-et-les-complices-des-complices-c-tract.pdf

 

En bref :

- les penseurs de cette radicalisation sont les affairistes, « marchands de canons » et autres « capitalistes », pour qui les situations conflictuelles sont des occasions de faire des affaires,

- leurs complices sont la Nouvelle Cinquième Colonne, c'est à dire des intellectuels de culture communiste, qui sont passés au service de leur célèbre adversaire capitaliste à partir des années 1980,

- et les complices de ces complices, c'est justement une certaine droite des Fillon, Genevard, Sarkozy, Pécresse,  se réclamant du gaullisme dans une complicité solide et secrète avec la Nouvelle Cinquième Colonne, où elle prend ses électeurs pour des imbéciles.

 

E - Confusion astucieusement mise à profit entre

- la pseudo laïcité de Charlie Hebdo

- et son contraire la laïcité de Jules Ferry

 

On va voir que cette confusion  est, par exemple, propagée par L'Est Républicain

Voir dans les blogs de Mediapart l'article intitulé :

« Laïcité : la propagande officielle française fait le contraire de ce qu'elle dit »  mars 2017

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/160317/laicite-la-propagande-officielle-francaise-fait-le-contraire-de-ce-quelle-dit

 

Dans un article annonçant un café citoyen animé par Claude Faivre à Morteau

L'Est Républicain du 25 octobre 2016 déclarait fort justement : « La laïcité n'est pas l'ennemie des religions »

Mais il ajoutait un peu plus loin :

« Actuellement, la laïcité est utilisée comme une arme contre l'islam par une certaine partie de l'opinion. Alors qu'elle est le cadre permettant aux différentes religions de coexister, aux croyants de vivre leur foi et aux non-croyants de vivre librement leur incroyance »

 

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a là un savant amalgame du meilleur et du pire. La laïcité, « cadre permettant aux différentes religions de coexister, aux croyants de vivre leur foi et aux non-croyants de vivre librement leur incroyance », c'est celle qui est codifiée par la trop peu connue lettre de Jules Ferry aux instituteurs, et qui est exactement le contraire de la pseudo-laïcité pratiquée concrètement par la propagande officielle actuelle

http://www.revue-pouvoirs.fr/IMG/pdf/75Pouvoirs_p109-116_lettre_ferry_instituteurs.pdf

Citation :

« Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller dans

votre enseignement moral, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir

 

Au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve

à votre connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire.

 

Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant,

pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire.

 

- Si oui, abstenez-vous de le dire

 

- sinon, parlez hardiment : car ce que vous allez communiquer à l’enfant, ce n’est pas votre

propre sagesse ; c’est la sagesse du genre humain, c’est une de ces idées d’ordre universel

que plusieurs siècles de civilisation ont fait entrer dans le patrimoine de l’humanité »

 

La lettre de Jules Ferry donne ici un repère simple pour indiquer la frontière entre le domaine où la laïcité doit faire autorité et celui qui, au contraire, est soumis aux libres choix des individus

Quand L'Est Républicain et Claude Faivre déclarent :

« Actuellement, la laïcité est utilisée comme une arme contre l'islam par une certaine partie de l'opinion, ils opposent de toute évidence l'immigrationisme aveugle, censé être bon, de la propagande officielle, à la xénophobie du parti des pestiférés.

Or, cet immigrationisme aveugle de la propagande officielle nous cache autre chose de fort peu avouable, c'est le moins qu'on puisse dire

 

F – La pseudo-laïcité de Charlie Hebdo, l'Est Républicain, Claude Faivre, est au service des affairistes et autres « capitalistes »

Elle sert à cautionner, sur le territoire français, une opposition entre deux religions, deux mentalités, deux groupes de populations, conformément au principe le plus connu des princes de Machiavel : « diviser pour régner »

Il se trouve que l'immigrationisme aveugle cautionné par cette pseudo-laïcité va de pair avec la déferlante des migrants, et que celle-ci est au service d'un esclavagisme haut de gamme voulu par les plus hautes autorités de l'Europe

Voir dans les blogs de Médiapart :

« « Remplacement de population » : un commissaire européen fait la gaffe »

« Dans une interview visible sur le site « Tribune de Genève », le commissaire européen Dimitris Avramopoulos laisse clairement entendre que la déferlante migratoire convenait fort bien à la Commission européenne et qu'elle va repartir de plus belle avec sa couverture "morale" »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/090317/remplacement-de-population-un-commissaire-europeen-fait-la-gaffe

 Résumé pdf sur une page en cliquant ici

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g251-h03-fly-1p-remplacement-de-population-un-eurocommissaire-fait-la-gaffe-c-b-tract.pdf

 

 

G – Encore une preuve que la pseudo-laïcité à la Charlie Hebdo va de pair avec une violation systématique du grand principe voltairien de la liberté d'expression

Voir :

« Depuis 2005, la mafia des assassins de l'école vous cache les propos féroces du mathématicien Laurent Lafforgue »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g348-h10-1p-fly-bizarre-silence-sur-les-propos-de-laurent-lafforgue-c-tract.pdf

Citation : « Le mathématicien Laurent Lafforgue a montré, dix ans à l'avance, comment les propos pseudo-laïques de l'écrivain Jean-Paul Brighelli préparaient les attentats d'aujourd'hui »

 

H - Encore une preuve, s'il en était besoin, de l'engagement véritable d'Edwy Plenel pour un journalisme indépendant :

La longue lettre qu'il adressée aux lecteurs de Mediapart au moment de l'affaire Cahuzac a clairement donné le signal fort de l'obligation d'indépendance des médias par rapport aux appartenances politiciennes.

Plusieurs de ses articles ont ainsi répondu à des pressions d'une partie de son public, qui lui demandaient de ménager Jérôme Cahuzac, étant donné qu'il appartenait à un gouvernement qui représentait un mal beaucoup moindre que la droite ou l'extrême droite

Vers la fin de février ou le début de mars, cette fermeté de l'équipe de Médiapart lui a valu des tentatives de la discréditer venant de divers médias, parmi lesquels ses alliés de principe Le Canard Enchainé et Le Nouvel Observateur

 

Voir :

« Affaire Cahuzac : grâce à Mediapart, la mafia se prend une claque »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/220313/affaire-cahuzac-grace-mediapart-la-mafia-se-prend-une-claque

Pour charger cet article sur une page au format pdf, utilisez ce lien:

http://www.alfograf.net/ortograf/images/tract/f434-d03-1p-cahuzac-mafia-la-claque-tract.pdf

Citations :

« Par rapport aux faits rapportés par Mediapart et concernant Jérôme Cahuzac, les grands médias ont d'abord tenté de décrédibiliser Mediapart. Des journalistes aux ordres s'acharnaient à demander « des preuves », autrement dit à ne pas voir la partie émergée d'un iceberg que Fabrice Arfi, Edwy Plenel et leurs autres collaborateurs montraient à l'évidence

(...)

Cette somme de complicités va de pair avec le fait que nos médias et nos appareils politiques s'acharnent à nous faire croire à la fatalité de la régression sociale, alors qu'un contexte de progrès fulgurant des techniques nous prouve exactement le contraire

L'obstination à nier, puis à minimiser la partie émergée de l'iceberg fait que celui-ci est potentiellement mortel pour notre civilisation. Le vrai problème politique de la France n'est pas dans un choix entre la droite et la gauche qui ne sert qu'à nous bluffer, mais entre une société mafieuse et une société démocratique »

 

I - Preuve d'un engagement actif de la droite de Fillon, Genevard, Sarkozy, à la fois contre la liberté d'expression, contre Edwy Plenel,  et contre Mediapart

Voir :

« Redressement fiscal de Mediapart : quand Fillon se saborde sans s'en apercevoir »

"François Fillon a réussi à prouver lui-même qu'il est un farouche partisan de la chape de plomb, la première de toutes les corruptions, celle qui permet toutes les autres, y compris celle de l'affaire Pénélope qui lui pose problème actuellement"

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/130217/redressement-fiscal-de-mediapart-quand-fillon-se-saborde-sans-sen-apercevoir

 

J - Remarquer toutefois que la toute-puissance des grands médias en matière de manipulation-désinformation n'est plus ce qu'elle était

a) Pour ce qui est de la circulation subversive des vérités interdites, le maximum est fait pour empêcher l'effet boule de neige, mais celui-ci est complété par un effet Damoclès, c'est à dire que les médias sont constamment sous la menace d'un discrédit total s'ils nous cachent ce que nous pouvons savoir sans passer par eux

Voir :

1°) « C'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon »

« Avant l'affaire Fillon, le système était parfaitement verrouillé. A cause de ce baillonnage de l'information, les médias en plein discrédit étaient contraints de redorer leur image en nous faisant quelque coup médiatique pour faire croire qu'ils ne nous cachent rien »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/290317/cest-la-guerilla-de-linformation-qui-coule-francois-fillon

 

2°) « La guérilla de l'information progresse beaucoup plus vite qu'elle n'en a l'air », pdf, deux pages :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g234-h01-2p-guerilla-de-l-info-progresse-plus-vite-qu-il-n-y-parait-c-t-b-bref.pdf

 

b) Une deuxième cause du changement de situation, toujours due à la révolution internet : la technique du mur de suffisance et d'indifférence, ou de la tour d'ivoire a, elle aussi, aussi son effet boomerang

Cet effet boomerang a été magnifiquement illustré par la députée LR chargée du projet de la droite pour l'école. Virtuose dans la pratique, mine de rien,  de la technique de la tour d'ivoire, elle n'a même pas vu que sa souveraine ignorance des thèses qui ne lui plaisaient pas la rendait totalement incapable de soutenir le moindre débat dans le domaine où elle ambitionnait de devenir ministre

 

K – Une opinion particulièrement intéressante, mais contraire à la nôtre concernant les accusations venant de Charlie Hebdo, est donnée dans l'article de Roger Evano intitulé :

« Le débat est clos, les questions demeurent »

https://blogs.mediapart.fr/roger-evano/blog/251117/le-debat-est-clos-les-questions-demeurent

Citations :

« Or l'islamisme, loin d'être un courant émancipateur, loin de soutenir la cause des opprimés, est tout-à-fait compatible avec l'impérialisme, l'oligarchie, l'exploitation des travailleurs, l'accaparement des richesses, le pillage des ressources, le racisme, les inégalités et les injustices que développent les régimes capitalistes

L'islamisme ne se trouve ni à gauche ni à l'extrême gauche mais à droite par son conservatisme et à l'extrême droite par ses visées totalitaires

Troquer les valeurs de liberté des sociétés démocratiques capitalistes pour un projet de société, tout autant capitaliste, où la liberté est filtrée par le tamis des versets du coran est une régression. L'émancipation de nos sociétés ne se fera pas par l'abandon des valeurs de la république mais par des conquêtes sociales et politiques contre l'oligarchie libérale qui nous gouverne

(...)

L'affaire Tariq Ramadan ne fait que confirmer que son combat n'est pas le mien. Sa violence contre les femmes donne un relief particulier à son discours sur leur place dans la société. Son programme, celui des islamistes, vise à contrôler l'Etat et toute la société jusqu'à réglementer notre vie personnelle"

(…) »

 

La lecture complète de ce riche article aboutit aux conclusions suivantes

1°) grande ressemblance des arguments de cet article signé de toute évidence à gauche, avec les alertes venant des pestiférés de l'extrême droite, et aussi avec celles du catho pur jus Laurent Lafforgue visant Jean-Paul Brighelli

2°) autre ressemblance : tous ces arguments sont également « oubliés » par la propagande officielle, ou si jamais ils y apparaissent, c'est dans une présentation fumeuse et édulcorée

3°) les accusations féroces visant personnellement Edwy Plenel sont inacceptables en raison de tout ce qui a été vu plus haut. Déclarer qu'un bouteille est à moitié vide et vouloir la casser, c'est faux quand elle est aux trois quarts pleine, c'est surtout irresponsable et inacceptable sachant qu'elle n'a pas d'équivalent

 

Il ne manque vraiment pas grand chose à la bouteille que Roger Evano a entrepris de casser. Autrement dit, le non-engagement de Mediapart dans la meute qui accuse Tarik Ramadan est doublement insignifiant:

- il est insignifiant d'abord en raison du nombre des médias de la propagande officielle qui font déjà l'accusation nécessaire,

- mais il l'est surtout en raison de la place dérisoire de cette accusation par rapport à l'énorme argumentation, justement donnée par Roger Evano, sur les ambigüités de l'utilisation de l'islam par notre propagande officielle

 

L - Première conclusion : y a pas photo : derrière l'attaque opérée par Charlie Hebdo contre Mediapart en général et contre Edwy Plenel en particulier se cache une attaque de grande envergure contre la liberté d'expression, téléguidée par des affairistes, avec typiquement la participation active de la droite du tandem Fillon, Genevard

 

M - Deuxième conclusion : les points faibles de Mediapart ne doivent surtout pas être un prétexte pour l'attaquer

Personnellement, quand un nouvel article risque d'être embarrassant pour les propres modérateurs du journal digital, ou pour sa surveillance externe, je commence par le diffuser par courriel à quelques centaines ou quelques milliers de destinataires. Après quoi le fait de censurer ces articles n'aurait plus guère de sens. C'est ce que j'appelle la prédiffusion SOULMANTAU

Tout le monde peut en faire autant

Le problème, c'est que, pour ne pas gêner l'entente interne de l'équipe d'Edwy Plenel, j'ai beaucoup tardé à y poster bon nombre d'articles. Leur seule chance de lecture n'est plus alors que dans leur rediffusion spontanée par courriel ou par tract

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson)   doc g367-h12-C décembre 2017    Mediapart  accusé: derrière l'accusateur Charlie Hebdo se cache une attaque d'envergure contre la liberté d'expression (C)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.