Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

234 Billets

2 Éditions

Lien 21 avr. 2019

Suicide des policiers

Cela fait des années que le phénomène du suicide dans la police est dramatiquement méprisé. Le phénomène a été politiquement instrumentalisé en 1996 pour faire adopter une réforme des corps et des carrières qui ont amplifié les causes car le motif de cette réforme fut budgétaire et elle a augmenté la charge de travail en réduisant les effectifs.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://sudinterieur.fr/?s=suicide&submit=Recherche

Cette situation a récemment fait l'objet d'une dénonciation officielle dans un rapport du Sénat :

Voir notamment :

UNE INSUFFISANTE MAÎTRISE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU SEIN DES FORCES DE SÉCURITÉ INTÉRIEURE

UNE ORGANISATION ET DES METHODES DE MANAGEMENT LARGEMENT INADAPTEES

Un management et une gestion des ressources humaines inadaptées

L'Assemblée nationale* travaille sur les moyens des forces de sécurité dont un des buts paraît d'intégrer - au mépris du code des collectivités locales - les policiers municipaux aux missions de la police nationale ; sauf que les policiers municipaux sont nettement moins bien payés que les policiers nationaux.

A propos de la polémique de la dernière manifestation :

Le commentaire de  Geneviève Guillaume : " J'ai regardé pas mal de live des manifs. Globalement, le slogan qui revient c'est : "Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous". "

ACTE 23 : LA PEUR CHANGE DE CAMP © Le Média

Un commentaire témoignage à l'article «Gilets jaunes»: ouverture d’une enquête après les «suicidez-vous!» 22 avril 2019 Par La Rédaction De Mediapart

Cette affaire est lamentable. Pour autant, elle ne peut représenter à elle seule une information honnête sur cette journée de mobilisation. Juste un petit témoignage de ce samedi : À vous de l'analyser ensuite. Déambulant sur la place au grès des charges et jets de grenades lacrymogènes, je n'ai jamais entendu ce groupe scandant : 'Suicidez-vous!' Je ne nie pas qu'il fut. Je dis que pour immortaliser ce fait d'une vingtaine d'abrutis, il fallait de nombreuses équipes cherchant de quoi disqualifier l'ensemble. Ce que, par contre, j'entendais un peu partout d'une manière réccurente, c'est ce texte, qui en était certainement à l'origine. Il disait : 'Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous!' Non seulement, et même si c'est d'une manière maladroite, il portait un message plus humaniste regrettant ce geste dramatique chez certains de ceux qui se sont peut-être trouvés face à eux un samedi. Mais en plus, il représente la menace ultime pour un pouvoir qui, s'il perdait l'appui d'une partie des forces de l'ordre, serait contraint d'apporter une réponse politique à la crise. Peut-être n'est-ce pas sur vous que s'abbat cette machine de contre-information propre aux régimes autoritaires, mais à rester aveugles et silencieux, il ne faudra plus s'étonner d'une absence de contre-pouvoir lorsque vous même serez attaqués dans vos intérêts.

Sur France culture : Police : tu l'aimes ou tu la quittes

Le droit de la sécurité sanitaire appliqué à la santé au travail, une étude basée sur les risques psychosociaux.

par Nina Tarhouny sous la direction de Nathalie Ferré - Sorbonne Paris Cité

Rendre visible les suicides au travail

Solidaires lutte depuis toujours pour rendre visible les atteintes à la santé des travailleuses et travailleurs. Partout les directions d’entreprises cherchent, au contraire, à les rendre invisibles, c’est le cas notamment des suicides liés au travail. C'est le cas à la SNCF, à l’inspection du travail,…

La véritable violence, c'est Macron, pas les gilets jaunes

21 avr. 2019

Les chiffres sont accablants : 6 millions de chômeurs. 9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté. 900 000 SDF, dont 31 000 mineurs. 4 millions de mal-logés, 3,7 millions de Français se privent de produits d’hygiène de base. 15 % de Français se sont passés de chauffage. 4,8 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire, 1 Français sur 5 ne mange pas à sa faim…

Gilets jaunes : la décence commune c./ dérive épistocratique

21 avr. 2019

N'y a-t-il pas une erreur de méthode à vouloir comprendre le mouvement des gilets jaunes en cherchant à détailler ses participants plutôt que d'en rechercher la cause objective qui lui serait extérieure, c'est-à-dire en s'appliquant à exercer l'appareil critique sur la dérive épistocratique du pouvoir qui heurte la décence commune comme le souligne le constitutionnaliste Alexandre Viala ?

Prolonger :

Psychologie de la connerie

Frédéric Pagès finit sa chronique de présentation du livre en écrivant que " Lacan avertissait son public : "la psychanalyse est un remède contre l'ignorance, elle est sans effet sur la connerie". Quel dommage ! Les électeurs continueront d'élire des génies bardés de diplômes qui n'ont aucune intelligence

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens