PindoramaBahiaflaneur (avatar)

PindoramaBahiaflaneur

Secrétaire de rédaction (free lance), c'est-à-dire journaliste : et je tweete, aussi.

Abonné·e de Mediapart

757 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 juin 2023

PindoramaBahiaflaneur (avatar)

PindoramaBahiaflaneur

Secrétaire de rédaction (free lance), c'est-à-dire journaliste : et je tweete, aussi.

Abonné·e de Mediapart

BRÉSIL■Autre procès en vue, pour double homicide, du présumé tueur de Marielle Franco

Le tribunal de Rio de Janeiro a décidé, le 3/6, que l'ex-conseiller municipal Cristiano Girão, prévenu en tant que commanditaire, et l'ex-policier militaire Ronnie Lessa, prévenu comme exécuteur, seront jugés pour une double exécution - 40 balles pour un couple - survenue en 2014, à l'ouest de Rio. Girão a, entre 2018 et 2019, été considéré possible commanditaire du meurtre de Marielle F.

PindoramaBahiaflaneur (avatar)

PindoramaBahiaflaneur

Secrétaire de rédaction (free lance), c'est-à-dire journaliste : et je tweete, aussi.

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le présumé tueur de Marielle Franco, l'ex-policier militaire Ronnie Lessa - qui habitait dans le même condominio que Jair Bolsonaro et Carlos Bolsonaro - passera devant un jury populaire pour le double meurtre de l'ancien policier militaire André Henrique da Silva Souza, et de sa petite amie, Juliana Sales de Oliveira, commis le 14/6/2014.
 
La décision a été rendue par le juge Alexandre Abrahão Dias Teixeira, le samedi 3 juin 2023.
 
Selon les enquêtes du ministère public (MP), Ronnie Lessa a été engagé par l'ancien conseiller municipal (de janvier à décembre 2009) carioca Cristiano Girão, qui craignait qu'André Henrique da Silva Souza ait voulu prendre le contrôle de la milice que l'homme politique contrôlait dans la favela de Gardênia Azul, dans la zone ouest de la ville de Rio de Janeiro.
 
Le jour du crime, André Henrique da Silva Souza et Juliana ont été attaqués dans leur voiture alors que le milicien emmenait sa femme au travail. Le couple a été tué d'une quarantaine de coups de feu à l'intérieur d'une Honda Civic argentée, conduite par la victime, qui a été abordée par une Fiat, modèle Doblo argenté, occupé par trois hommes, devant le siège de l'association des résidents locaux. 
 
Les enquêteurs sont arrivés à suspecter Cristiano Girão grâce aux déclarations de témoins et à la découverte d'une recherche Google effectuée par Ronnie Lessa à l'annonce des meurtres, le 19 février 2018, quatre ans après le double homicide et près d'un mois avant le double assassinat de Marielle Franco et de son chauffeur. À l'époque, Lessa avait effectué la recherche suivante : "Casal morto na Gardênia Azul".
 
Par ailleurs, Cristiano Girão a déjà été condamné pour blanchiment d'argent, participation à la milice Gardênia Azul et formation de gang. Dans sa décision de juin 2023, le juge Dias Teixeira a indiqué que la matérialité de l'affaire est prouvée par les rapports et les témoignages des témoins au cours des audiences. Selon le ministère public carioca (MP-RJ), en 2014, alors qu'il était écroué, Girão gardait le contrôle de la milice, dans la favela de Gardênia Azul. Et le procureur carioca de préciser : "Cependant, en raison de son arrestation, il avait perdu du territoire et de la force. Pour cette raison, il a souhaité la mort de ses ennemis, parmi lesquels la victime de l'affaire, André".
  
La décision montre également que les commissaires de la police civile (PCRJ) Daniel Rosa* et Moises Santana Gomes, qui ont pris en charge l'enquête sur les commanditaires de l'exécution de Marielle et d'Anderson, ont obtenu des preuves des liens entre Lessa et Girão. Moises Santana Gomes, qui avait été nommé le 17/9/2020 pour diriger l'enquête sur l'assassinat de Marielle Franco et d'Anderson Gomes, a même retrouvé des témoins de l'exécution de l'ex-policier militaire André Henrique da Silva Souza et de sa compagne. L'un des témoins a affirmé avoir vu Ronnie Lessa et le bras droit de l'ancien pompier, l'officier de police civile (PCRJ) Wallace de Almeida Pires**, connu sous le nom de Robocop, sur les lieux du crime : "Il a dit qu'il n'avait pas vu les coups de feu, mais qu'il avait entendu le bruit. Il a affirmé avoir vu Ronnie Lessa quitter les lieux en portant un fusil et en montant dans un véhicule [de la marque Fiat] Fiorino blanc. Ronnie était accompagné d'un milicien local connu sous le nom de "Robocop", qui ne portait pas de chemise et montrait son tatouage. Il portait également un fusil dans un étui souple, croisé sur le torse".
 
Cristiano Girão a été conseiller municipal de Rio de Janeiro pour le Parti de la mobilisation nationale (PMN, droite de la droite) et n'est plus membre du parti. Il a été condamné en 2009 à 14 ans de prison pour avoir dirigé la milice Gardênia Azul. Il a perdu son mandat en 2010 et a été écroué pendant environ huit ans. En août 2017, il a bénéficié d'une libération conditionnelle via une grâce.
Cristiano Girão Matias, accusé d'être aussi un possible commanditaire de l'assassinat de la conseillère municipale Marielle Franco et de son chauffeur, dans un premier temps, a ensuite été soustrait aux enquêtes policières. 
 
----------------
(*) Daniel Freitas da Rosa, dit Daniel Rosa, a été nommé à cette charge le 25/3/2019. Il a été muté et remplacé le 17 septembre 2020.
(**) "Robocop" s'était rendu à la police le 28/12/2009, car il y avait un mandat d'arrêt lancé contre lui. Il a été démis de sa corporation le 21/8/2012 ...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.