Police-Gendarmerie : prison, amour, argent, cocaïne, corruption et Coran saignant

Deux articles qui ne vont pas rassurer l'opinion sur l'état de misère de l'héritage sécuritaire vallsciste laissé à Bernard Cazeneuve. Pendant que le premier ministre du gouvernement de l'angoisse n'a pas hésité à risquer sa vie à fréquenter Marseille pour apprécier la vigueur du trafic d'armes en France (1), Didier Hassoux révèle que l'adjudante de gendarmerie amoureuse du complice de Coulibaly est "suspendue" (2) - ce qui n'est pas le cas du directeur de la PJ de Paris - et que le président de l'ANAS, syndicaliste très influent de la police, a été incarcéré (3).

carnaval des animaux-camille st saens © chatnel numéro 5
Deux articles qui ne vont pas rassurer l'opinion sur l'état de misère de l'héritage sécuritaire vallsciste laissé à Bernard Cazeneuve. Pendant que le premier ministre du gouvernement de l'angoisse n'a pas hésité à risquer sa vie à fréquenter Marseille pour apprécier la vigueur du trafic d'armes en France (1), Didier Hassoux révèle que l'adjudante de gendarmerie amoureuse du complice de Coulibaly est "suspendue" (2) - ce qui n'est pas le cas du directeur de la PJ de Paris - et que le président de l'ANAS, syndicaliste très influent de la police, a été incarcéré (3).

L'adjudante était chargée de former les opérateurs des centres de renseignement opérationnel. Elle a, par des stratagèmes donnés dans l'article, eu accès à l'ensemble des fichiers nationaux, à propos duquel accès se pose la question de savoir comment il a pu servir à "rensaigner" Coulibaly, les Kouachi et leurs complices dans la préparation de leurs projets criminels. Pour faire bonne mesure, Didier Hassoux consacre la moitié de sa chronique à l'évocation du succès du voile dans la ... police.

Dans l'autre article, plus substantiel, y est décrit le parcours du mol embourgeoisement d'un syndicaliste de la police, Jo Masanet (4), en comparaison duquel celui de Lepaon fait pitié. Le syndicalisme policier présente des perspectives plus avantageuses que celui de Moulinex.

Didier Hassoux détaille les occupations de Jo Massanet et de l'étendue de son entregent, il disposait du numéro de portable personnel des ministres : agapes au champagne, argent liquide, piscine, courses et chasses, le tout dans le cadre de la gestion d'une organisation du ministère de l'intérieur "reconnue d'utilité publique" bénéficiant d'un budget de 2 millions d'euros et de la mise à disposition permanentes de 40 fonctionnaires par an. Les ex de la présidence de la République sont des amateurs... (5)

On retrouve les mêmes ressort que ceux de l'affaire du Carlton dans laquelle, très étrangement, la tentative de corruption n'est pas abordée dans les débats (6). Un tel environnement intellectuel aussi sinistré explique que la fraude fiscale atteigne 150 milliards d'euros par an en France.

A défaut d'avoir un syndicalisme de fer, la police peut se targuer d'en avoir un en taule.

Il faut remarquer que, s'agissant de commenter la tournée triomphale phocéenne du premier ministre, le ministère de l'intérieur paraît avoir abandonné l'idée de laisser aux leaders du syndicalisme policier le soin d'être ses porte-parole en promouvant le rôle, à l'antenne, de Pierre-Henry Brandet.

______________

Mise à jour :

Six mois avant les attentats, Coulibaly avait été contrôlé avec les Belhoucine 

Un rapport de police indique qu'Amedy Coulibaly a été contrôlé le 30 août 2014. Il était en compagnie des frères Belhoucine, Mohamed et Mehdi.

 

(1) Libération : Marseille, des tirs de kalachnikov en attendant Valls ; A Lille, une figure d'extrême droite soupçonnée de trafic d'armes

(2) "La gendarmette toujours amoureuse, mais suspendue" Didier Hassoux, Le Canard enchaîné, 11 février 2015 p.3

(3) " Jo, le parrain de Beauvau, privé de champagne - Le tout puissant patron des oeuvres sociales de la police est au ballon " Didier Hassoux, Le Canard enchaîné, 11 février 2015 p.3

(4) Le Figaro : Fuites à la PJ: ''Jo'' Masanet mis en examen ; Le Point : Police : l'histoire vraie de "Jo l'embrouille" ; Libération : Joaquin Masanet le chef de clan ; Médiapart : La Dynastie Masanet et son empire tombent

(5) Mobilier, voiture, téléphones... Mediapart dévoile les privilèges accordés à l'ex-président Sarkozy  par  Mathilde Mathieu

(6) L'affaire DSK du Carlton ne cache-t-elle pas plutôt une tentative de corruption au sommet de l'Etat ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.