Voir tous
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (35): de juin 68 à juin 69

    Par
    Les tracts de juin commencent par un Soutien à De Gaulle et la Défense de la République. Le PCF prône la poursuite du combat, l’UJCML, le soutien aux luttes du peuple. La grève de l’ORTF est à son comble. De nombreux tracts invitent aux élections : législatives, syndicales et au sein de l’Université. D’autres proposent des réformes pour la fac des sciences et l’organisation d’une université d’été.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (34): Le mois de Mai récapitulé

    Par
    "La jeunesse en colère. Des sous. A bas les cadences infernales. 40 heures payées 48. Changer la vie donc transformer son mode d'emploi ! Le patron a besoin de toi, tu n’as pas besoins de lui. Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes." Le périodique Christiane récapitule, jour après jour, les évènements du mois de mai.
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (33): L'AURORE du 29 mai. Sortir du chaos…

    Par
    "La stagnation est totale. Pour sortir du chaos: les politiques à l'ouvrage." 1ère page du Journal l'AURORE du 29 mai. Mitterrand est à la Une. "Pompidou tente de renouer le dialogue universitaire et social…". Et dans "la boite à sel" illustrée de Robert Rocca: " Selon la philosophie gaullienne : le général c'est le verbe, le peuple le sujet, mais ce qu'on discute ces jours-ci, c'est l'attribut."
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (32): anticommunistes et antigaullistes

    Par
    Après le discours du général De Gaulle le 30 mai à la télévision, le Front National anticommuniste émet un tract qui le critique vivement : "En 7 minutes de spectacle télévisé on prétend effacer 10 années de mensonges, de trahisons, d’abandons et d’échecs…" Dans leur équation: de Gaulle, la subversion, et les communistes sont dans le même sac, en face : "les nationaux, tous les nationaux".
  • Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (31): les communistes à l’assaut du pouvoir

    Par
    Au fil du mois de mai, une question émerge de plus en plus dans les rangs communistes : celle du renversement possible du pouvoir gaulliste. Malgré les conflits internes UECF, PCF et CGT veulent croire à la puissance de la révolution en cours. L’union des forces « au service du peuple » est perçue comme nécessaire…